Web 2.0 : une première définition ?

Ces derniers temps le web 2.0 a le vent en poupe. On en parle beaucoup dans la blogosphère mais les avis semblent très partagés. Je vous propose de décortiquer ce phénomène obscur.

C’est quoi le web 2.0 ?

Le web 2.0 c’est… enfin ça veut dire… ça… heu… ça désigne… bon OK je cale. Il existe bien une définition sur Wikipedia mais elle ne me satisfait qu’à moitié. Regardons la vérité en face, le web 2.0 est pour l’instant une notion un peu fourre-tout. Mais plutôt que de s’arracher les cheveux à chercher une définition qui plaise à tous, il serait sûrement plus instructif d’étudier les motivations de ceux qui essayent de le construire.

Pourquoi avons-nous besoin d’un nouvel internet ?

Voilà près de 10 ans que l’internet que nous connaissons est apparu. En 10 ans, que c’est-il passé ? Pas grand chose ! Tout au plus les technologies sur lesquelles est fondé l’internet (HTML, JS, GIF…) ont-elles légèrement évoluées vers un cadre mieux défini, plus ouvert et plus standard (XHTML, CSS, DOM, PNG…).

Avouez-le, internet est en pleine crise de croissance. Il y a 5 ans il suffisait de porter son modèle économique en ligne pour affoler les investisseurs. Aujourd’hui la situation est beaucoup plus délicate car saturée. Est-ce que vous vous imagineriez allez voir votre banquier avec un projet de vente en ligne de livres, de CD, de vin ou encore un site d’enchères ? Il vous rigolerait au nez !

Après la maturation, le déclin

La situation est très simple : internet a atteint une phase de maturité. Les sites et services en ligne qui reposent sur le bon vieux HTML ne séduisent plus grand monde, à quelques exceptions près (souvenez vous qu’il existe déjà un Amazon, un eBay, un Dell…).

Et le danger est là : pas d’innovation = pas de séduction = pas de croissance = les chinois / indiens produisent la même chose pour 5 fois moins cher = destruction de valeur. Pour maintenir une croissance il faut un souffle nouveau, une expérience plus riche, des services plus performant. Et c’est là où le web 2.0 entre en scène.

Qu’est-ce que le web 2.0 m’apporte à moi (être humain) ?

Le web 2.0 apporte un ensemble d’innovations sur l’interface qui permettent :

  • moins de clics (grâce à l’utilisation du drag & drop…) ;
  • plus d’informations affichées à l’écran (à l’aide des panneaux dépliant et autres layers) ;
  • moins de temps de chargement (en ne faisant circuler que les données et pas l’interface à chaque fois).

Allez donc voir cette page de démonstration pour vous rendre compte.

Et à moi (la machine) ?

Côté traitements, là encore le web 2.0 innove :

  • des architectures plus flexibles (grâce aux langages de dernières générations) ;
  • des protocoles de communication plus ouverts (vous avez sûrement entendu parler des web services) ;
  • une interopérabilité plus poussée (syndication via RSS, et utilisation d’API comme chez Google Maps).

OK, mais où est l’innovation dans tout ça ?

Le caractère innovant du web 2.0 ne vient pas forcément des technologies utilisées (Flash, AJAX…) mais plutôt de la volonté de proposer plus et mieux. Pour vous donner une idée plus précise, allez donc comparer des services comme GMail ou Google Maps à leurs concurrents (respectivement Yahoo! Mail / Hotmail et Mappy / Via Michelin). Vous ne trouvez pas ça mieux ? N’y a-t-il pas moins de clics à faire ? N’est-ce pas plus rapide ?

Révolution ou évolution ?

Évolution, définitivement. On peut facilement faire une analogie entre le web 2.0 et les pellicules photo APS : grossièrement c’est la même chose (ça reste un pellicule photo), mais à l’usage il y a des petites améliorations qui améliore l’expérience (3 formats, index des photos, indicateur d’exposition…).

Pour le web 2.0 c’est la même idée : une multitude de petites améliorations :

Et maintenant ?

Et maintenant quoi ? Tout reste à faire, certains nous ont montré la direction à prendre, à vous de leur emboîter le pas… ou de vous préparer à affronter la concurrence chinoise !

MAJ (26/08/2005) : Bon OK, l’exemple du format APS n’était peut-être pas le bon. Toujours est-il que si vous voulez en savoir plus sur ce sujet, et je suis sûr que c’est le cas, je vous recommande ce blog dédié au web 2.0 : Read/Write Web.

MAJ (26/08/2005) : Voici un autre article très instructif (tout est dans le titre) : Web 2.0 is Not About Technology, Its About Sharing Information.

MAJ (29/08/2005) : Un p’tit dernier et j’arrête : Web 2.0 – Your Technology is in my Experience.

Un commentaire sur “Web 2.0 : une première définition ?

  1. Web 2.0 Des fois, il faut se résoudre a l’évidence, plutôt que de tenter d’expliquer un concept soi même et de le faire mal, il vaut mieux renvoyer sur des spécialistes… C’est exactement cela pour Web 2.0, allez donc voir ce post de Fred Cavazza qui…

  2. Le web. Version 2.0 Il y eut le web. Puis vînt le web sémantique et autres Internet Nouvelle Génération. Voici maintenant venu le temps du Web 2.0.De quoi s’agit-il ? De celaA quoi cela ressemble-t-il ? A celaOù en avoir une vue d’ensemble ?

  3. Merci Fred pour ces éclaircissements sur le web 2.0 ou Internet 2.0… Un article intéressant sur cette notion signé par Alain LEFEBVRE. L’internet 2.0 est une double mutation : technique et sociale ( d’usage). L’internet 1.0 était orienté contenu, tandis que l’internet 2.0 est orienté internaute. Cette dimension sociale me parait très significative du changement qui s’opère, où la notion de réseau est en train de devenir quelque chose de palpable, d’utilisable, pour le plus grand nombre sans avoir nécessairement besoin de maîtriser la technique. L’internet 2.0 serait via une maturité des technologies web la manifestation de l’acceptation sociale de l’innovation Internet…10 ans après…:)

  4. Web 2.0 : bref état des lieux de la blogosphère Le concept de Web 2.0 est un sujet qui se discute de façon intensive depuis quelques semaines. Sujet particulièrement intéressant parce qu’il intègre les humains, les sociétés et les technologies. Voici donc une li…

  5. Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre article qui éclaircit bien la notion, et que je me suis permis de le [commenter|http://loran.blogspot.com/2005/09/le-web-20.html|fr].

    Cordialement,

  6. Je trouve cette définition intéressante, je pense aussi qu’au niveau des technologies nous avons à faire à une évolution. Cependant du point de vue social l’évolution technologique web 2.0 entraine une révolution sociale web 2.0… Je développe mon point de vue là dessus sur mon tout récent blog spécialement dirigée vers le phénomène web 2.0 : http://www.webdeux.info

  7. RoR : le destrier du Web 2.0 Ruby On Rails, je sais pas du tout d’o?ent le nom, ?art Ruby (c’est le genre de langage un peu underground mais qui poss? sa communaut?ar les principales API que j’utilise (et dont j’ai d? parl?sont toujours port? en Ruby…)…

  8. Je viens de lire votre article dans le Journal du Net concernant le web 2.0. Article trés intéressant car il explique en des termes simples les évolutions du web que nous voyons tous arriver sans vraiment pourvoir le verbaliser. J’ai enfin une vision plus claire sur ce sujet. Merci.

  9. hé oui, bienvenue dans un nouveau monde où enfin la technologie (qui existe depuis un certains temps) devient compréhensible par tous, enfin presque. de mon point de vue 2.0 n’est que l’avancement d’un situation, ou bien la compréhension des utilisateurs de l’utilité d’internet. rien de plus. en fait la vrai definition du 2.0 est uniquement valable pour les utilisateurs, hé oui les internets users se sont enfin upgrader afin de comprendre et d’utiliser. oui oui, maintenant vous pouvez centraliser vos informations sur une seule page, cool (mouais). coming soon, web 2.5, qui apportera comme amelioration le café servi en page de demarrage, mdr. menfin

  10. Je pense que le web 2.0 est due a une double évolution : celle des mentalités et celle des technolgies. D’un coté, des internautes de plus en plus nombreux à être à l’aise avec Internet qui en demandent toujours plus, et de l’autre, la propagation d’une méthode de programmation permettant de communiquer plus rapidement et plus indépendamment (AJAX and Co : requetes asynchrone + utilisation intensive du XML avec notamment RSS). Il en résulte de nouveaux services facilitant l’intéraction, la communication et l’échange de données et donc une nouvelle facon d’utiliser le web : ainsi, les concepts de communauté, d’échange et de personnalisation n’ont jamais été aussi réprésentés sur Internet!

  11. Il y a une grosse erreur. Internet n’est pas basé sur HTML et JS, c’est plutôt le Web qui l’est. Comment proposer une définition du Web 2.0 lorsqu’on confond Internet et le Web ?

  12. SALUT FRED CAVAZZA, Je fais partis d’une équipe de douze étudiants de l’ecole supérieur de commmerce de CLERMONT FERRAND qui avons explorer avec passion les dessous du web2 et comme vous, nous nous sommes heurtés à des définitions floues, vagues et trés dispersés. Cependant, nous avons crées un blog qui présente les élements essentiels du concept web2.0. Je vous invite à venir y jettez un coup d’oeil et pour bien sur avoir vos points de vues qui seront sans doute trés interessant… MERCI DE VOS FUTURS REACTIONS Lien : http://www.at-ethno.com/le_web2_vu_de_clermont_fe/

  13. Salut tout le monde nous sommes un groupe d’étudiant qui avons travaillé sur le web 2.0 et toutes ces formes. Les vraies définitions ne sont pas vraiment claires, c’est pour cette raison que je vous invite à réagir sur notre blog créé à cet effet dans lequel nous avons quelques informations……voici le lien http://www.at-ethno.com/le_web2_vu_de_clermont_fe/ Je vous attends nombreux Merci d’avance

Laisser un commentaire