Projet Phénix : à la recherche des innovateurs français

Stéphane et moi-même avons eu envie d’adapter la superbe initiative de Seth Godin nommée BullMarket : dresser un répertoire collaboratif des indépendants et entreprises les plus compétents pour aider des Purple Cows, à savoir des entreprises remarquables.

Phénix ?

Le projet Phénix – hébergé par le collectif L’Ouvre-Boite – est plus modeste, et plus ambitieux à la fois. Il se concentre sur un segment particulier, celui du web 2.0 en France. En quoi consiste-t-il ? Constituer ensemble un répertoire des talents capables de faire émerger des projets relatifs web 2.0, à savoir en premier lieu les développeurs, les designers et les hébergeurs.

Pourquoi

Parce que si on ne met pas d’urgence l’emphase sur ces compétences, l’Internet français aura encore un train de retard par rapport au reste du Monde. Parce que nous sommes créatifs, intelligents, sensoriels, et qu’on doit le montrer. Parce qu’on veut que de futurs gorilles français nous redonne de la fierté. Parce que pour tout ça, il faut s’appuyer sur un réservoir de talents exceptionnels.

Pour qui ?

Nous avons défini 7 catégories :

  • French Web2.0 RoRers : les éditeurs/ développeurs francophones adeptes de RubyOnRails ;
  • French Web2.0 Ajaxians : les éditeurs/ développeurs francophones versés dans Javascript et AJAX ;
  • French Web2.0 Taggers : les éditeurs/ développeurs de services utilisant les tags et les folksonomies ;
  • French Web2.0 Formaters : les éditeurs/ développeurs de services utilisant les microformats ;
  • French Web2.0 Networkers : les éditeurs/ développeurs de réseaux sociaux ou sites communautaires ;
  • French Web2.0 Artists : les spécialistes du design et des interfaces riches (Flash, SVG, cartographies,…) ,
  • French Web2.0 Matrixians : les ingénieurs systèmes, réseaux, DBA et autres hébergeurs experts des infrastructures pour le web 2.0.

Une dernière catégorie, French Web2.0 Lovers, permettra à tout les passionnés du web 2.0, qu’ils soient artistes, avocats, recruteurs, entrepreneurs ou consultants, de se signaler comme étant prêt à contribuer activement aux aventures du web 2.0.

Et moi dans tout ça ?

Si vous vous sentez concernés, n’hésitez pas à inscrire vos coordonnées sur ces pages ! Je suis sur qu’on fera rapidement appel à vous pour faire des projets passionnants !

Bien sur, nous n’avons ni le charisme ni l’audience de Seth Godin, et nous aurons besoin du support de vous tous, ainsi que des grands noms de la blogosphere française pour faire connaitre ce projet. Loic, Tristan, Cyril, aidez-nous !

Un commentaire sur “Projet Phénix : à la recherche des innovateurs français

  1. Pourquoi Phenix ? Comme vous le savez, la légende veut que ce soit un oiseau qui renaisse de ses cendres. Et j’ai comme un goût de cendre quand je regarde ce qui se passe dans notre beau pays. Alors à nous de faire en sorte que la French Touch du Web2.0 nous redonne de l’espoir, du rêve et de la fierté. Quoi maintenant ? Je vous propose d’ouvrir un wikiblog collaboratif (comprenant l’annuaire) qui s’attachera à montrer les enjeux, les opportunités, les réalisations et les talents. Bien sur, il sera complètement taggable comme le suggère Sébastien. Ca vous dit de participer ? Quelles catégories ? Qui dit collaboratif dit concensus…Donc on modifiera les catégories si on tombe d’accord. On pourra aussi définir des labels, des tags réservés, etc. Le seul point auquel je tiens, c’est que ça reste très concret, et qu’on privilégie l’action à des discussions superflues.

  2. On ne peut qu’adhérer à de telles initiatives ! Des leaders charismatiques (porteurs de Phénix, comment faites vous pour vous occuper de tant de choses à la fois !), une volonté et une détermination déjà éprouvée, des sujets qui me remplissent d’espoir, la volonté d’en faire un projet collaboratif (j’aime le paradigme du partage) … Ayant pris par le passé un peu trop d’engagement que je n’ai pu tenir (qui trop embrasse, mal étreint), je me contenterai de suivre de très près votre initiative. Etant en phase active de démarrage de société (terminé aujourd’hui mon mastère marketing appliqué aux NTIC) et dans le secret espoir de devenir un vache Milka ;), je tiens à vous assurer de mon plus profond soutien dans votre démarche.Je m’en vais de ce pas y faire référence dans ma feuille de chou bloguienne. PS :
    Je suppose que Wiki ou autres blogs du projet sont déjà en préparation.
    Phénix doit il vraiment renaitre de ses cendres ?
    Maison Phénix ? Douteux comme humour …

  3. Voilà une idée qu’elle est drôlement bonne ! J’étudie un truc qui devrait sortir incessamment sous peu qui contient des morceaux d’ajax à l’intérieur. Je ne manquerais pas de venir mettre mon grain de sel si ça peut en aider quelque uns..

  4. Franchement ? Ni-ckel ! Je m’étais déjà inscrit sur l’ouvre-boîte et je m’en vais mettre mon grain de sel dans cette nouvelle version. Je ne connais pas du tout la plateforme viabloga mais ça donne envie de s’y mettre.

  5. Polémiques de geeks et machines à bulles Suite à l’annonce par Fred Cavazza du lancement du projet Phenix, les critiques anti-buzz se sont mises à pleuvoir : François, LaurentJ, Maurice et récement, Olivier. Personnellement, ma première réaction au projet fut…

  6. Les bon outils (Venkman) En ces temps troubles où la polémique gronde, je propose d’oublier un instant Web2.0 afin de revenir à l’essentiel. Et l’essentiel en développement web que ce soit en prog server (PHP, ASP, Java etc …) ou en prog client (A…

  7. J’aime bien les idées de projets qui naissent comme ça de temps sur le net. Pourtant, j’ai visité le site du projet Phénix sur l’Ouvre-boîte ainsi que celui sur viabloga à plusieurs reprises et je dois dire que j’espérais mieux. C’est étonnant, mais ces deux sites ne tiennent pas compte des recommandations faites sur ce blog concernant la mise en pages, la présentation des infos, etc. Je suis peut-être le seul, mais sur viabloga j’ai un peu de mal à trouver de l’information (trop de mots clef un peu partout a mon goût). Quant au premier site, il me semble que le limité à un simple annuaire serait une erreur. En l’occurrence pour le moment si l’on pouvait déjà être tenu informé des nouveaux projets intégrés à l’annuaire, ça m’éviterait de revenir régulièrement y jeter un œil. Si vous pouviez en plus y ajouter une brève présentation des projets, j’en serais ravi. C’est que j’ai l’impression que suite à la polémique qui a eu lieu, vous avez quelque peu délaissé votre projet. Peut-être craignez-vous la vindicte populaire ou les foudres de vos pairs. Vous n’en devriez rien, votre idée est intéressante et devrait mériter plus d’attention.

  8. Merci Grand Maître Spirituel pour tes encouragements ;-) Rassures-toi : 1/ Nous sommes au courant que le site du projet Phénix est… perfectible 2/ La critique me laisse un goût amer dans la bouche, mais je n’en suis que plus déterminé 3/ Long sera le chemin 4/ Rome ne s’est pas fait en 1 jour 5/ Y faut pas que les gens y croivent que ça soye facile (celui-là c’est un proverbe de mon cru) /Fred

  9. Quand je me relis je trouve le style très pompeux. M’enfin au moins on m’a compris ^^. Sinon c’est vrai que le dernier type qui a mis 6 jours pour faire je ne sais plus quel grand projet, et qui sait reposer le septième jour, aurait du prendre son temps. Et faire le monde en un mois au lieu d’une semaine par exemple.

  10. Web 2.0 Workgroup Le web 2.0 anime pas mal la blogosphère francophone ses derniers temps mais ce n’est rien à côté de ce qui semble se passer aux Etats-Unis. Ainsi des bloggeurs américains -avec parmi eux Michael Arrington, Fred Oliveira, ou Tara Hunt- ont…

  11. RoR : le destrier du Web 2.0 Ruby On Rails, je sais pas du tout d’o?ent le nom, ?art Ruby (c’est le genre de langage un peu underground mais qui poss? sa communaut?ar les principales API que j’utilise (et dont j’ai d? parl?sont toujours port? en Ruby…)…

  12. L’annuaire des talents du Web 2.0 Le collectif L’ouvre-boîte héberge l’annuaire des talents du Web 2.0. C’est également la page d’accueil du projet Phenix, dont on parle chez Stéphane Lee et chez Fred Cavazza qui vise à recenser les meilleurs experts francophones du Web 2.0.

  13. salut

     votre idée m'a vraiment plus ,surtout que suis actuellement en phase de decouvrir le fameux "web 2.o",c vrai j'en connai pa beaucoup mais il me semble qqc de trée interessant et je compte faire un projet la-dessus ,j'attend avec patience des nouvelles de votre idée                                                              amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.