Amazon.com et le marketing collaboratif

Avez-vous remarqué ce qu’il est en train de se passer sur le site Amazon.com ? Une révolution, ni plus ni moins. Le nombre de nouvelles fonctionnalités récemment misent en ligne est tout simplement stupéfiant. D’autant plus quand on le compare à sa déclinaison française qui n’a pas beaucoup évoluée depuis son lancement.

La stratégie d’Amazon est d’impliquer beaucoup plus fortement ses clients pour enrichir la description des produits proposés à la vente et accompagner de façon toujours plus différenciante les utilisateurs dans leur choix.

J’avais déjà rédigé sur ce thème un billet sur mon blog ZDNet (Connaissez-vous le marketing citoyen ?) mais les récentes améliorations me pousse à vous faire une présentation plus détaillée.

Ce que vous connaissez

Amazon nous avait déjà habitué aux fonctionnalités suivantes :

  • Les commentaires ;
  • Les notes sur les commentaires ;
  • Le filtrage collaboratif (les internautes ont aussi visités tels articles…) ;
  • Les listes thématiques (Lismania).

Les fonctionnalités récentes

Si vous vous rendez maintenant sur une fiche-produit vous allez pouvoir observer la façon dont Amazon pousse de façon plus prononcée les clients à s’exprimer :

AmazonCollaborativeMarketing

 

Et oui, les fonctionnalités collaboratives (Help us help others, Share your thoughts…) occupent maintenant une place de choix et la liste des fonctionnalités est longue :

  • Upload de photos, de vidéos ainsi que de documents relatifs au produit par les utilisateurs (manuels d’utilisation… comme sur cette fiche : iPod Mini) ;
  • Notation du produit directement dans la page (merci AJAX) ;
  • Ajout à une liste de souhaits ou création d’une nouvelle liste directement dans la page (re-merci AJAX) ;
  • Appréciations d’utilisateurs experts (Spotlight Reviews) ;
  • Revue de presse ;
  • Guides d’achat rédigés par les utilisateurs (So you’d like to…).

Les fonctionnaltiés en test

Plus fort encore, Amazon est en train de tester des fonctions encore plus avant-gardistes.

1/ La possibilité d’éditer la description d’un produit à l’aide du ProductWiki :

AmazonProductWiki

 

2/ La possibilité d’échanger son point de vue avec d’autres utilisateurs grâce aux Customer Discussions :

AmazonCustomerDiscussions

 

Wow ! La page produit ne ressemble plus du tout à ce qu’elle était il y a quelques années mais les utilisateurs en ont pour leur compte. Petit à petit Amazon est en train de se transformer en une véritable machine de guerre où la somme des petites participations de ses clients forment un arsenal redoutable pour évincer la concurrence. Cependant toutes ces améliorations se sont faites au fil du temps et je suis persuadé que les utilisateurs réguliers ne sont pas perdus dans cette profusion de contenu et fonctionnalités. On appelle ça l’amélioration progressive (progressive enhancement en anglais).

A quand l’implémentation de ces fonctionnalités sur notre version nationale d’Amazon ?

Un commentaire sur “Amazon.com et le marketing collaboratif

  1. Génial, mais ça en fait une arme parfaite pour de l’undercover marketing et la manipulation des masses ;) Ayant participé à une conf sur l’undercover marketing, ce genre de fonctionnalités est parfaite pour biaiser les avis, manipuler l’opinion publique et augmenter les ventes (si c’est bien fait). Entre nous je trouve ça excellent, mais il faudra voir la politique de modération d’Amazon. On le sait tous très bien les « avis » d’internautes étant rarement objectifs, et surtout ces avis sont souvent pondus par des agences spécialisées dans l’undercover-marketing. my 2 cents de critiqueur (comme d’hab) ;)

  2. Amazon reste une référence, c’est sûr. Ces fonctionnalités sont pertinentes, mais je trouve que les pages s’en trouvent de plus en plus surchargées. Le descriptif produit n’occupe plus que 20 % de la surface totale de la page. Il faut y ajouter : bandeau du haut commandes d’achat sous menus de description boite de suggestion notation historique des produits vus précédemment footer Espérons que, pour une fois, le mieux ne soit pas l’ennemi du bien.

  3. Hmmm mon commentaire n’est pas passé ? donc je répète, c’est une excellente porte ouvertte à l’undercover marketing, à la manipulation de l’info et du consommateur. Ces fonctionnalités sont excellentes, mais une politique de modération élevée est à mettre en place. Des « cas d’école » d’undercover marketing prennent souvent comme exemples ces sites ou fonctionnalités de description de produits éditables, de commentaires, etc… Car dans le monde d’aujourd’hui, où le consommateur reçoit des centaines de stimuli commerciaux, ce qui l’influence est l’avis d’un autre consommateur. Les agences spécialisées l’ont bien compris et font de l’undercover marketing leur nouvelle arme de guerre commerciale. C’est horrible car souvent indétectable et pernicieux au niveau de la méthode. my 2 cents

  4. Oui mazu, d’où l’intérêt de l’indice de confiance des commentaires ET des auteurs (Spotlight review). /Fred PS : si ton commentaire ne passe pas c’est parceque mon filtre de spam bloque ton pseudo (qui entre nous est un peu… olé-olé)

  5. Amazon a tout compris, et bien avant tout le mobde, la puissance du marketing One to One, du marketing des communautés, du marketing collaboratif,le recyclage des produits d’occasion, les « wishing lists », les bibliothèques privées, etc… Plus on achète sur amazon et mieux on y achète. Je suis un client extrêmement assidu d’amazon.com et.fr et vis mes achats sur ce site comme un véritable plaisir. 4 visites sur 5 sont suivies d’un achat ! Sans compter le fait que les nouveautés (livres, disques, DVD…) sont sur amazon.com avant de venir chez nous ! J’ai fait déjà qq notes sur amazon sur mon blog. @mcalement HK

  6. Oui, pour un distributeur comme Amazon c’est particulièrement intéressant de pratiquer ce genre de marketing. Mais il faut aussi considérer, la réaction des fournisseurs qui peuvent aussi avoir des bloggeurs professionnels (undercover marketing). A quand un poste de « Undercover Marketing Manager ». Car en regardant de prés, le nombre d’évaluations et de commentaires n’est pas si important que cela. De plus, le nombre de critiques (non filtrées)négatives reste faible car nous préferons parler en bien d’un produit ou service que d’en parler en mal… sauf si la limite d’acceptabilité est largement dépassée. Je couvre cet aspect sous le terme de « Customer Generated Marketing » dans mon dernier ouvrage « RSS, Blogs : un nouvel outil pour le management »

Répondre à mazu aka calbutor Annuler la réponse.