Google s’invite dans une pub TV pour Pontiac

Vous pensiez peut-être passer une semaine sans entendre parler de Google ? Désolé mais là c’est quand même fort : Google a monté une opération avec le constructeur automobile Pontiac pour apparaître dans les pubs diffusées sur la télévision américaine  : Pontiac Says, Google Proves It.

Concrètement, la pub TV invite les internautes à Googler le terme Pontiac :

La pub TV Pontiac / Google

Bon… admettons, je me suis donc empressé de taper Pontiac dans Google et là, surprise :

Les résultats de la recherche Pontiac sur Google

Rien… il ne se passe rien de particulier. Quel dommage que Pontiac n’ai pas poussé l’expérience un peu plus loin en proposant une liste de résultats aux couleurs de la marque. Etrange, vraiment très étrange de faire tout ce foin pour si peu. Mais bon, peut-être que cela donnera des idées aux autres…

MAJ (31/01/2006) : Visiblement, Mazda a été très réactif sur ce coup là puisqu’ils ont immédiatement acheté des liens sponsorisés pour venir couper l’herbe sous les pieds de Pontiac : Mazda Taps Into Pontiac TV & Search Ads Again.

Un commentaire sur “Google s’invite dans une pub TV pour Pontiac

  1. « Just Google it ! » vu qu’on a souvent le réflexe de taper le nom d’un site dans google plutôt que directement dans la barre d’adresse, c’est pas idiot.

  2. Généralement, à la fin d’une pub, une entreprise affiche l’adresse de son site internet. Là, Pontiac fait différement. Et comme le dit Thomas, la raison doit être que chez Pontiac, on a compris qu’énormément de gens sont plus enclins à taper un mot dans un formulaire de recherche, qu’à entrer une adresse URL qui comporte des caractères abscons (www, http://) pour le non initié. Je constate ce phénomène autour de moi depuis pas mal de temps, surtout chez les personnes qui ne sont pas particulièrement passionnées par l’informatique. Et puis bien sûr, Pontiac tente de profiter du buzz fait autour de Google.

  3. Inviter des (millions) de téléspectateurs/internautes à visiter le site Pontiac grace à Google, riche idée ! Je trouve ça fort car en associant sa marque à la marque mondiale 2005 n°1, Pontiac joue sur le côté affectif qui lie Google aux internautes !! Pour la petite histoire j’avais proposé à l’un de mes clients de le faire avec le mot clés sur lequel il était placé N°1 sur Google plutôt que son nom (une manière de mettre mon travail de référencement en avant ;o)), il est évident que c’est plus risqué qu’avec son nom mais pour l’impact auprès de la cible c’est très efficace !!! Je suis sûr que ça va arriver !

  4. en effet, rebondir sur une telle opportunité stratégique est une bonne idée, sauf que… si les résultats obtenus en passant par Google ne remplissent pas l’attente générée avec au moins un résultat spécifique qui permette 1)de motiver à cliquer sur le lien dans la page de résultats, 2)d’aterrir sur un contenu en phase, l’opportunité stratégique est perdue. Parce que le spectateur du spot s’attend à trouver un truc spécial sur Pontiac s’il va dans google suite au spot. Sinon, purquoi on lui parle de Pontiac ? Si Pontiac avait créé un site événementiel et travaillé en référencement pour le faire monter en haut de pagerank, là c’était bonus assuré. Pur les 2 annonceurs. Mais là… Au mieux, Pontiac bosse pour Google (et encore), et même s’il s’agit d’un co-branding, c’est quand même dommage de ne rien récupérer au bout du clic, non ? Maintenant, il y avait une autre façon de procéder : traiter le réflexe ggl de façon annexe dans la pub, non pas en packshot mais en incrustation. Donc ça pouvait faire par exemple : thématique pub Pontiac + call to action spécifique à la thématique/packshot + by the way we are all over google /incrustation, soit pendant toute la durée du spot, soit sur la fin. Et chacun des 2 annonceurs y trouvait son compte,à mon avis. C’est quasiment un problème de scénario. Selon la façon dont il est construit, le spectateur s’attend à telle ou telle chose.

  5. oups, je ne sais pas ce qui s’est passé, j’ai voulu mettre des zoulis crochets pour enjoliver mon « synopsis » et ça donne des liens imprévus… j’ai dû introduire du code en fait.

  6. Ca ressemble plutot à un coup de pub de Google pour son systéme d’achat de mot clé. Maintenant tous chef d’entreprise moyen saura qu’il peut acheter le mot cle magique sur google. Aprés je sais pas si la pub rapporte plus à google ou pontiac. a premier vue je dirais google.

  7. N’empêche qu’on a cité Pontiac sur ce site et sur beaucoup d’autres sites. Pour moi c’était une marque inconnu maintenant je la connais. Comment faire parler de soit ? Parlez de Google…

  8. Inconnu en France (et particulièrement par toi), mais Pontiac est une marque très connue outre-atlantique. C’est du bête co-branding qui n’a pas du couter cher à Google, puisqu’on ne parle de cette pub que parce qu’elle fait la pub de Google.

  9. Google se met aux smart drinks…
    …encore un coup de branding…trouvé après une recherche sur Le moteur : Google Gulp après ça je dis : c’est coooool de bosser chez google :)

Répondre à leolana Annuler la réponse.