De l’importance des éléments invisibles dans la construction de vos pages

Voilà encore un excellent article rédigé par Luke Wroblewski : Developing the Invisible. L’auteur y explique ainsi l’importance des éléments invisibles (espaces blancs, alignements…) dans la structuration d’une page web. L’utilisation pertinente (ou hasardeuse) des espaces blancs et autres grilles peut ainsi améliorer (ou au contraire nuire fortement) à la lisibilité d’une page ou à la compréhension d’une interface.

Les espaces blancs sont ainsi primordiaux pour faire respirer une page et pour associer ou dissocier visuellement des éléments entre eux. L’auteur nous fournit ainsi l’exemple suivant qui illustre l’importance de ces espaces blancs :

Illustration de l'importance des espaces blancs

L’alignement des éléments entre eux est également essentiel pour aider les utilisateurs à décoder une page. Second exemple avec ce tableau :

Illustration de l'importance de l'alignement

Le principe d’alignement est souvent associé à celui des grilles. Pour en savoir plus, je vous recommande ces deux articles :

Un commentaire sur “De l’importance des éléments invisibles dans la construction de vos pages

  1. Il y aurait beaucoup à dire aussi sur la gestion des espaces en typographie (letter spacing, word spacing, interlignes…) qui peuvent affecter grandement la lisibilité et l’esthetisme des contenus textes.

  2. Les réflexions sur la lisibilité des « portails » sont légion mais ne semblent pas forçément influencer tous les concepteurs. A une profusion de « logos », « pubs » et autres « bannières » s’ajoute l’entêtement à définir des largeurs fixes, souvent limitées au 800*600 et callées à gauche. A la confusion due à la largeur du texte (à la limite de l’illisibilité) et au côté « arbre de noël » s’ajoute un effet « pas fini », « bricolé » et « bâclé » qui fait fuir. jp P.S: désolé si vous trouvez des fôtes d’ortograffe

  3. uxmatters c’est un bon site qu’il est bien. Par contre ils feraient bien d’appliquer leurs conseils ;) (ok j avoue je voulais jouer avec l’anti-spam)

  4. ceci est applique dans la bonne veille l’imprimerie depuis Gutenberg les amis !! il semble que l’ont découvre des choses extraordinaires dans présentation web !!! ?? :-D si on regarde un peu l’histoire de la chose imprimée on est frappé par le retard et l’ignorance dans les pages web !!

  5. Bien sûr que c’est de la redécouvertes, mais les webmasters ne viennent pas de l’univers du print bien souvent. Et le web est un format spécifique, qui permet moins de contrôle que l’imprimé.

  6. Les espaces en ecriture c’est le 0 dans les maths!
    Si on les enlèves ce n’est pas la même chose! Très bon exemples mais attention a ne pas tombé dans le piège des pages ainsi que des fonts en taille fixe.
    Nous sommes sur le Web(2.0 en 2006)! et non pas sur un support toujours de même taille! (écrans, sortie imprimantes, mobiles, Pda, etc)

    
    

Répondre à Sébastien Billard Annuler la réponse.