L’identité numérique en question

Le web 2.0 repose (entre autre) sur un principe de base : une reprise de contrôle par les utilisateurs, oui…mais qui sont-ils ?

Car s’il nous est maintenant donné la possibilité de :

  • attribuer des notes à des livres (sur Amazon) ou des informations (sur Wikio)
  • poster des commentaires (sur des blogs) ou des avis (sur Amazon)
  • éditer des pages de wiki (sur wikipedia par exemple)
  • publier des billets (sur votre blog)
  • partager des photos (sur FlickR),des vidéos (sur DailyMotion) ou des liens (sur del.icio.us)
  • tisser des liens professionnels (sur LinkedIn ou OpenBC)
  • vendre ou acheter des produits sur eBay
  • recommander des produits (sur Zlio)
  • rédiger des pages centrées sur un domaine d’intérêt (sur Squidoo)
  • attribuer des tags à du contenu
  • co-rédiger des documents en ligne (sur Writely ou Google Spreadsheet)
  • collaborer dans des espaces de travail (sur Basecamp ou JotSpot)
  • monétiser votre savoir-faire (sur Google Answsers)…

…tout ceci s’effectue sans réel contrôle de l’identité : qui me dit que la personne qui publie des commentaires est bien la vrai personne qu’elle prétend être ?

Avec la montée en puissance des contenus rédigés par les utilisateurs (user-generated content) le besoins de valider l’identité (et la réputation) d’une personne va se faire ressentir de façon toujours plus pressante.

C’est là où les services de gestion de l’identité entrent en scène. Ils se positionnent comme des tiers d’authentification de l’identité. Je souhaite ainsi vous faire découvrir différents services de gestion de l’identité numérique :

Oui je sais, qu’est-ce que Google vient faire dans cette liste ? La raison est très simple : la gamme de services proposés par Google est tellement vaste (et elle risque de s’étendre encore dans les prochaines années) que j’en viens à me demander si finalement ce n’est pas l’acteur qui a pris le plus d’avance pour la gestion de l’identité. Et vous, est-ce que vous partagez cet avis ?

MAJ (27/07/2006) : Comme précisé dans les commentaires, il existe en fait plusieurs alternatives à ces services :

  • FOAF qui est un langage descriptif centrée sur la descrition d’un individu et de ces connaissances ;
  • hCard, le microformat dédié aux informations de contact des individus mais également des entreprises et organisations ;
  • OpenID, une initiative (à priori) indépendante de gestion décentralisée de l’identité ;
  • Sxip, un équivalent à OpenID mais proposé par une société privée.

Un commentaire sur “L’identité numérique en question

  1. > « …tout ceci s’effectue sans réel contrôle de l’identité : qui me dit que la personne qui publie des commentaires est bien la vrai personne qu’elle prétend être ? » Justement, je n’ai sans doute pas été clair, mais un des scénarios d’utilisation de Infocard, c’est d’utiliser en plus d’une ou plusieurs identités « faites maison » des identités fortes qui sont garanties par des institutions tierces, comme les certificats qui sont utilisés par exemple sur les serveurs SSL. De cette façon, on peut « prouver » que la personne qui utilise cette identité et qui prétend être John Doe, est bel et bien John Doe (ou l’un de ses homonymes ;) Dans le cas de Infocard, ces identités « fortes » pourraient être fournies par des tiers qui vous connaissent : agences ou organismes gouvernementaux (sécurité sociale, impots, etc…) ou par des sociétés qui vous connaissent bien et qui elles aussi ont des besoins forts en termes d’authentification (banques pour les services bancaires en ligne).

  2. Bonjour, je suis en terminale stg gsi donc en informatique et pour le baccalauréat on a une étude à présenter. mon thème choisi est l’identité numerique enjeux et solutions. Pourriez vous m’envoyer grace a mon adresse email ci joint des informations sur l identité numérique car je n’ai que très peu d’information et cela me permettrer de mieux le comprendre. Comprenez bien que je ne vous demande pas les reponses à mon etude mais des informations qui pourrez m aider à comprendre l identité numerique. merci beaucoup. hélène

  3. bonjours je m’apel yoann et moi aussi je suis en terminale GSI et j’ai aussi pris comme sujet pour le bac l’usurpation d’identité numérique j’aimerais savoir si quelqu’un pourrait me faire parvenir quelques information car je ne trouve pas beaucoup d’information ou si quelqu’un veut discuter et trouver des information en commun j’ai laisser mon adresse e-mail merci d’avance et bonne recherches a tout ceux qui sont dans le meme cas que moi

  4. Bah yoann, je suis exactement dans le même cas que toi…j’aurai bien pri ton adresse email, afin de pouvoir discuter de ce sujet(que j’ai pris également)… J’ai choisis exactement: l’usurpation numérique (le respect de la vie privée), mais j’ai du mal…:s bon courage…

  5. Bonjour je m’appelle Amélie et j’ai moi aussi choisis comme étude « l’usurpation de l’identité numérique », en cherchant au cdi je n’ai trouvé que peu d’informations, si l’un d’entre vous à reçu des informations cela m’aiderai si pouviez m’envoyer un mail avec les informations collectées. Merci Amélie ps : amelle89@caramail.com

  6. Wah ca me fait bizare, je suis un des 8 GSI du maroc (et oui il y en a 8 dans tout le maroc ;)) et j’ai également choisi « l’usurpation de l’identité numérique » je pense être assez bien parti dans mon sujet, je veux bien partager ce que j’ai et échanger avec d’autres GSI qui ont choisi le même sujet. mon adresse e-mail est mkejji@gmail.com mais c’est mieux sur MSN pour discuter de ca, envoyez moi vos adresse par mail

  7. Bonjour, j’ai pris contact avec l’un de vos collaborateurs (Cédric Motte)et qui m’a redirigé vers vous afin d’obtenir quelques informations à propos des « enjeux de l’identité numérique ». C’est un sujet que j’ai à traiter pour mon bac et donc j’aurais aimé si possible obtenir quelques informations afin de réaliser au mieux mon examen. En espérant une réponse de votre part. Sincéres salutations. Morgan lycéen en TSTG GSI

  8. Salut ! J’mappl Mathieu ! J’suis en terminale GSI au lycée bellepierre à St Denis Ile de la REUNION ! Pour l’bac j’ai aussi choisis le sujet « usurpation d’identitée » et franchement j’galère un peu pr trouver des infos ! J’ai vu qu’on était pas mal de monde a avoir choisis ce sujet et j’ai pris leurs adresses ! Ce serait sympa qu’on puisse faire des échanges de documentation ! V’la mon adresse MSN (c’est mieux que par mail) : petit_libelule_demoniaque@hotmail.com ! En esperant beaucoup de contacts en plus pour pouvoir recolter un max d’infos ! Ciao et a bientot gSpR ! Bne cntinuations a tous ! Mathieu…

  9. salut a tous je suis actuellement en terminale gsi est j’ai pour étude au bac l’identité numérique pus particulierement « Qui a besoin de l’identité numérique ? » je ne vous demande pas les reponses a mon etude mais voudrer juste avoir des informations sur ca car franchement je suis perdu merci a tous et bonne continuation a tous Ps: je vous laisse mon adresse msn pigeon.mayer@hotmail.fr

       Venez nombreux on pourra sentraider on di toujours l'union fait la force !!!!
  10. Bonjour! Je suis en terminale GSI à St Brieuc et comme sujet d’études j’ai pris « l’usurpation de l’identité numérique »! A part les lois je ne vois pas trop quoi dire sur le sujet!!
    Je laisse mon adresse MSN pour ceux qui veulent en parler
    mamz3llmwa@hotmail.fr
    Se serait simpa si on pouvait s’aider.
    Merci d’avance

  11. coucou je suis en terminal GSI et j’ai choisit comme sujet pour mon étude l’usurpation de l’identité numérique dans les organisations.. pourriez-vous m’aider SVP?? g vraiment besoin d’aide!!!

    j’ai pris l’adresse des gens qui l’ont laissé et je laisse le mien aussi
    MSN: zeliish@hotmail.fr
    merci d’avancee…

  12. Bonjour Fred,

    Alors, on est où aujourd’hui? infocard….foaf….
    Je suis de plus en plus certaine, mais comme bon nombre de tes lecteurs, que notre identité numérique ou à numériser peut compléter de manière très positive notre identité « officielle »…une extension de nous même qui peut dans certains cas, nous donner le petit coup de pousse nécessaire à la réalisation ou à l’accès à un projet. Arrive ici, la gestion par un agrégateur d’une « réputation numérique » avec des critères de pondérations selon l’origine de la notation, ou de l’évalutation, pour valoriser cette identité, valeur nécessaire dans certains cas.
    Car sinon, à quoi cela servirait en dehors d’avoir un profil unique pour toutes nos actions sur le web.
    A bientôt

Laisser un commentaire