Rentrerons-nous dans une nouvelle ère du P2P avec le Freebox HD ?

La fonction d’enregistrement numérique des Freebox HD a visiblement été activée cette nuit et les premiers test sont concluants.

Outre quelques erreurs de jeunesse (impossibilité de programmer un enregistrement…), un détail a attiré mon attention : il serait possible d’accéder au disque dur de la Freebox (38 Go) à partir d’un accès FTP pour y déposer ou y récupérer des fichiers.

Et là, je me pose la question suivante : sommes-nous en train de rentrer dans une nouvelle ère du P2P ?

En effet, après avoir connu les systèmes centralisés (Napster, eMule, Kazaa…), les systèmes décentralisés (BitTorrent), les systèmes semi-centralisés (GrabIt), est-ce que nous ne sommes pas à la veille d’une véritable révolution avec ce système qui est potentiellement un réseau d’unités de stockage connectées en permanence ?

En fait ce n’est pas tant l’espace de stockage qui représente le plus de potentiel mais plutôt la possibilité d’exploiter des machines dédiées à l’échange de fichiers vidéo qui sont connectées en permanence et toute l’année. Vous pouvez ainsi avoir des réticences à laisser branché votre ordinateur la nuit ou quand vous partez travailler, mais votre Freebox… c’est différent. Après tout il n’y a aucune donnée confidentielle, juste des fichiers vidéos. Ici, c’est bien le temps de connexion qui va compenser la bande passante : admettons que vous utilisiez votre Freebox 3 à 4 heures par jour, il reste donc 20 heure de disponible. Avec un taux de transfert ascendant de l’ordre de plusieurs centaines de Ko par seconde, ça fait combien de Go transférés en 20 heures ?

On peut ainsi imaginer des services en ligne exploitant des centaines de milliers de Freebox (des millions ?) tournant jour et nuit avec une capacité de stockage gigantesque (ça fait combien 38 Go fois plusieurs millions ?). Pire, on peut également imaginer les dérives de ce système avec des applications pirates se servant de ces millions de Freebox en mode zombie !

Devant tant de potentiel, je me dis que c’est l’occasion rêvée pour mettre en place un service équivalent à celui de TapeItOffTheInternet (dont j’ai déjà parlé dans un précédent billet) : à mi-chemin entre réseau social et moteur de recommandation collaboratif.

Je ne suis pas un spécialiste du P2P, mais j’anticipe une véritable révolution avec ce nouveau service. Et vous, est-ce que vous avez testé ? Qu’en pensez-vous ?

Un commentaire sur “Rentrerons-nous dans une nouvelle ère du P2P avec le Freebox HD ?

  1. Tout à fait Tuttle, voici une très bonne idée : déporter l’archivage des contenus télévisuels sur un réseau de Freebox. En plus, si jamais les utilisateur se plaignent de voir leur Freebox enregistrer des programmes qu’ils n’ont pas choisi, la direction de Free pourrait tout à faire eur dire : Nous sommes en train de tester un service de recommandation de programme TV avec enregistrement automatique, désolé pour le dérangement et n’oubliez pas de rebooter votre Freebox. Quand je vous dis que les possibilités sont multiples. /Fred

  2. @Fred concernant la mise à dispo des enregistrements, voir les CGV de free : http://adsl.free.fr/cgv/CGV_FORFAIT_hors_opt_01072006.pdf {{5.3. Utilisation du Service audiovisuel Les droits dont Free est titulaire n’autorisent que la diffusion du Service audiovisuel à destination de ses Usagers, sur un téléviseur et pour une utilisation personnelle et non commerciale (cf. article 9.9). L’Usager est également autorisé à enregistrer une œuvre à des fins strictement privées et s’engage à ce titre à ce que l’œuvre ou l’enregistrement ne soit pas relayée sur Internet. Dans le cadre de l’exercice de son droit à la copie privée tel que prévu par le Code de la propriété intellectuelle, l’Usager pourra donner mandat à Free d’enregistrer les programmes pour son compte et à des fins non destinées à l’utilisation collective. Toutes diffusions du Service audiovisuel, sous quelque forme et en quelquelieu que ce soit, autres que celles autorisées par le Contrat, sont illicites et exposeraient leur(s) auteur(s) à des poursuites par tout ayant droit concerné.}}

  3. bittorent n’est pas du tout un systeme décentralisé… Le logiciel se connecte en permanance a un tracker central pour réaliser des échanges… Par contre emule avec kademlia est décentralisé, de même que le réseau Gnutella.

  4. Il y’a des disques durs externes bon marchés qui ont l’option serveur ftp mon ami. On a pas attendu la freebox. Tu ne me semble pas si au courant de l’actualité que ça Fred.

  5. Pour la VOD « télé » décentralisée, j’y crois pas du tout. La diffusion de la télé et des films en VOD est je crois déjà décentralisée depuis le NRA local auquel l’abonné est raccordé. Le NRA recoit surement le flux une fois et le renvoit aux milliers d’abonnés qui dépendent de lui. Aucun problème de bande passante donc (si ce n’est entre l’abonné et le central). Par contre, imaginons un VOD en P2P, et que l’émission que j’achète est hébergée par un Lillois alors que j’habite Nice, ca encombrerait beaucoup plus le reseau ! Et puis ils ne pourront pas vendre un fichier créé ou enregistré par un inconnu, sans controle qualité, ni sans savoir réellement ce qu’il contient. Par contre, selon je ne sais plus quel journal, free voudrait proposer du contenu à l’achat, vidéo – des émissions de télé pourquoi pas – ou audio, téléchargeable sur la freebox, et transférable directement sur balladeur numérique (par les ports usb de la box). Vu que free laisse vraiment des libertés à ses utilisateurs (les newsgroups comme dit plus haut, ou la possibilité de récupérer les enregistrement de sa box, alors que certains cryptent le contenu, jusqu’à interdire le visionnage après 45 jours) on pourrait espérer du contenu sans DRM, compatible tout balladeur. Ca peut inciter de nouvelles personnes (les séniors par exemple) à consommer du contenu numérique. Pour les évolutions spéctaculaires, j’attends beaucoup des applications qui tourneront sur la box HD, les jeux bien sur, vu la forme de la télécommande, mais aussi d’autres applications, visioconférence etc…

  6. Netvibes s’adresse avant tout aux geeks ??? J’ai fait une démo à des tas de gens qui utilisent des ordinateurs sans être particulièrement technophiles qui l’ont adoptés tout de suite. En même temps ils découvraient en même temps le concept de RSS et d’aggrégateur. Ils l’ont tous adoptés, même si c’est pour afficher 5 fils (bon le mien avec 150 ralentit pas mal mon navigateur…)

Laisser un commentaire