Google rachète JotSpot

La nouvelle vient de tomber, Google rachète JotSpot (voir le communiqué sur le blog de Google). Autant le rachat de YouTube m’avait semblé (et me semble toujours) très incohérent, autant ce rachat est une très bonne nouvelle. Finalement, ce n’est pas Yahoo! (malgré de nombreux mois de tractations) mais bien l’ogre Google qui rachète ce service de wiki d’entreprise.

Cette nouvelle est annonciatrice de plein de bonnes choses, et ce pour plusieurs raisons :

  • malgré de très grosses sommes déboursées (1 milliard de dollars pour MySpace et 1,65 milliards de dollars pour YouTube), Google dispose encore de moyens et d’ambitions ;
  • après de nombreuses opérations de rachat sur des services très orientés grand-public-que-je-me-demande-bien-comment-je-vais-faire-du-blé-avec-ça, Google confirme son intention (après le rachat de Writely qui s’apelle maintenant Google Docs) de développer une offre orientée entreprise et collaboration ;
  • le modèle des wikis d’entreprise (fondé sur la légèreté de l’interface et la modularité) vont enfin bénéficier de l’attention qu’ils méritent ;
  • Google rentre maintenant dans une guerre ouverte contre Microsoft qui vient notamment d’annoncer une compatibilité entre sa solution SharePoint et SocialText (le grand concurrent de Jotspot) ;
  • le service est maintenant gratuit.

En tout cas je suis très content pour les fondateurs de JotSpot car j’ai dès le début vu beaucoup de potentiel dans cette solution et je n’ai jamais raté une occasion de vous en parler.

Bon allez, c’est maintenant l’heure des prédictions : à votre avis, comment va être rebaptisé ce service : Google intranet ? Google portfolio ? Google collaborative suite ?

Un commentaire sur “Google rachète JotSpot

  1. Vous croyez que c’est vraiment l’offre wiki d’entreprise qui les intéresse ? pas l’autre offre JotSpot, qui est un concurrent de Google Docs et Google Spreadsheets ?

  2. Je trouve aussi comme toi Fred que le rachat de JotSpot est une excellente nouvelle : je venais de prendre un compte payant pour les designers interactifs.JotSpot est véritablement un outil utile dans le cadre de mon association; il fluidifie beaucoup les échanges et permet de capitaliser dans un seul endroit toutes les « workplaces », la communication, et la gestion de projet. Je suis en ce moment aussi sur un projet d’intranet qui est développé sous sharepoint (le hasard fait bien les choses). Je ne pense pas que les deux solutions soient concurrentes. SharePoint est tout de même très différent fonctionnellement. Il est beaucoup moins « user friendly ». A mon sens JotSpot est beaucoup plus centré utilisateur, alors que SharePoint est un truc pour les directions informatiques, quand même pas super optimal et coûteux en paramétrage.

  3. Si on voie plus loin que l’application Web2.0 de plus dans la poche de Google … JotSpot est la première application dédiée aux entreprises de Google (avec Google Apps for domains probablement). Une arme de plus face à Microsoft.

  4. Le monopole de Microsoft Corporation serait-il en danger ? Ce qui est évident, c’est que ce ne sont là que les prémices du chamboulement qui s’opère actuellement sur le World Wide Web, mais aussi dans notre façon d’entreprendre, dans notre façon de travailler, dans notre façon de concevoir. Voir article complémentaire. Le web 2.0 c’est un concept qui n’a pas fini de nous surprendre.

  5. C’est pas un peu inquiétant que google rachète tout ? Quand on sais qu’ils gardent toutes leurs archives de requêtes et de contenus, et ont donc accès à une grande part de notre vie numérique…

  6. Si Mireille, c’est bien News corp qui a racheté MySpace mais c’est Google qui a payé 1 milliard de dollars pour pouvoir y faire de la publicité pendant 4 ans. /Fred

  7. Dans ce milieu là, si tu n’achètes pas, tu te fais acheter. C’est en sommes la loi de la jungle. Je me demande simplement qui sera la suite mais je verais bien un fournisseur d’accès.

  8. Puisque tu ne manques pas d’occasion de parler de JotSpot, c’est dommage que tu n’ai jamais parlé d’XWiki qui à été lancé avant JotSpot avec lequel nous avons beaucoup de point communs en terme de vision et aussi de technologie. D’autant plus qu’XWiki est utilisable par TOUTES les entreprises car ce n’est pas seulement un service online mais aussi une version software et Open Source en plus. Le rachat par Google à probablement sonné le glas de la version Software de JotSpot et on ne sait rien de l’offre JotBox. Ensuite la stratégie de Google est à fond orienté vers le gratuit pour les services entreprises, ce qui pour moi reste du « je-me-demande-bien-comment-je-vais-faire-du-blé-avec-ça ». Enfin moi je me le demande pas tant que ça. Forcement il va y avoir de la publicité. Et la on se demande ou elle va être et en quelle quantité. En quelle quantité aujourd’hui et en quelle quantité demain. Pour moi la stratégie du pur gratuit, je la trouve extremenent adaptée au particuliers, aux indépendants et aux TPE mais elle pose un certain nombre de problèmes quand elle s’addresse aux entreprises: – quid de la pérénnité. Le service va-t-il changer sans qu’on me demande mon avis ? La réponse est clairement oui. Mais rassurez vous monsieurs l’utilisateur, on ne fait que l’améliorer. – quid de la customization. Puis-je mettre juste mon logo ? Ou puis-je faire une version complètement différente ? – quid de l’intégration avec les autres solutions ? Et si je veux pas Google Calendar mais Schmilblick Calendar je peux ? – combien de pubs, combien de temps ? – quid du tracking et de mes infos confidentielles (mais ça c’est un problème général avec l’ASP). – quid du support ? Puis-je hurler s’il y a un problème. Va-t-on m’ecouter ou bien non ? Mais ça c’est un problème générale avec les services gérer par des énormes entreprises. En tant que client vous être une goutte d’eau. Je ne crache pas du tout sur ces services gratuits que je trouve absolument exceptionnels. Je suis un utilisateur de Google Docs, Google Calendar et d’autres. Bon je ne vais pas avoir besoin de JotSpot. Mais je ne me sens pas de mettre mon entreprise sur « Google Apps for You Domain » par exemple car je ne connais pas la stabilité de l’offre et est-ce qu’elle pourra suivre mes contraintes. Je préfère avoir mon ingénieur système chez qui je peux raler si mon mail se paume. Autant le Calendrier et les Docs un bon backup en local ça le fait. Autant le Mail et le Wiki (et surtout le Wiki applicatif) sont des outils au jour le jour. Si on à un problème cela peut bloquer l’opérationnel dans l’entreprise. Je pense que le succès de Google va plutôt se concentrer sur les particuliers et les business TPE, mais je ne pense pas qu’ils iront concurrencer Microsoft et les autres acteurs du collaboratifs (dont les solutions Open Source comme nous) avant un bon moment. Mais bon qui sait, ils ont un beau site sur la GoogleBox. Peut-être que cela générera suffisement de revenus pour qu’ils continuent à fond dans cette direction. Le premier test sera de voir si la JotBox apparaîtra sur le site Google Entreprise.

Répondre à Ludovic Dubost Annuler la réponse.