Finalement, le b-commerce existe !

Souvenez-vous, l’an dernier je m’insurgeais dans un précédent billet face à l’euphorie générale autour du format RSS. Il faut dire qu’à l’époque on racontait tout et n’importe quoi : le RSS va remplacer le XML, les blogs vont remplacer les sites web, on peut tout faire avec un blog (e-commerce, CRM, fidélisation, recrutement…).

Aujourd’hui, il semble néanmoins que les blogs ont fait leur preuve dans le monde impitoyable du e-commerce et qu’ils se sont fait une place de choix. Donc finalement, peut-être sommes-nous à l’aube du b-commerce (blog-commerce).

Plusieurs signes ont ainsi participé à changer mon point de vue :

  1. La viabilisation de blogs indirectement marchands (c’est à dire rattachés à une boutique en ligne) comme celui de LaFraise ou de SparkleLikeTheStars du cyber-marchand Ice ;
  2. L’apparition de blogs directement marchands (c’est à dire incluant des boutons Ajouter au panier au sein de chaque billet) comme ceux de La Boutique de Lilli ou de Décoccinelle ;
  3. La mise à disposition d’outils marchands à intégrer dans un blog comme Zlio, Blog Shopping ou encore Right Cart ;
  4. La finalisation de standards marchands basés sur RSS comme le Product RSS de Microsoft.

Quand on y réfléchit bien, les blogs sont des outils extrêmement puissants pour toucher des niches d’audience, alors pourquoi pas des niches de clients / prospects. Les moteurs de blogs présentent en effet de nombreux avantages dans un cadre marchand :

  • très simples à mettre en oeuvre et à prendre en main pour des non-initiés ;
  • très facilement indexables par les moteurs de recherche ;
  • ils s’adossent sans problèmes à des moteurs marchands ou des systèmes de paiement (comme PayPal)…

Bref, les blogs sont en passe de devenir l’arme ultime des PME souhaitant s’initier au commerce en ligne sans nécessairement y mettre de gros moyens.

Alors bien entendu il existe depuis de nombreuses années des solutions de boutique en ligne en mode ASP, mais ce n’est pas du tout le même… contact avec la clientèle. Disons que les blogs apportent cette proximité qui favorise l’empathie et l’appropriation du p’tit commerce de quartier (mais néanmoins en ligne) : le patron présente ces nouveautés au quotidien, il est là pour répondre aux questions des clients / prospects (via les commentaires), c’est lui qui envoi les messages de confirmation… tout un tas de petites attentions qui l’aident à se démarquer des mastodontes du e-commerce parfois un peu trop impersonnels.

Bon… quand est-ce que vous vous y mettez ?

Un commentaire sur “Finalement, le b-commerce existe !

  1. Effectivement, le blog/commerce peut être une bonne « entrée » pour les PME(et surtout TPE) dans l’e-commerce. C’est simple, pas cher…Reste à savoir comment s’intègre ce nouveau canal dans leur stratégie globale. La question est de savoir comment de petits commerçants « traditionnels » vont pouvoir gérer ce nouvel outil, combien de temps sont-ils prêts à y consacrer? Comme dit plus haut, le principe du blog est l’actualité, donc il est essentiel de considérer ce vecteur comme aussi important que la vente en magasin. Si tous ces facteurs sont pris en compte, il est clair que le blog peut être une super idée (simplicité, proximité, relation moins « virtuelle »…). Je pense, toutefois, que cela ne peut être qu’une première étape pour les entreprises souhaitant mettre en place une véritable stratégie e-commerce sur le long terme…

  2. Interessant tout celà. Pour ma part, je pense que le blog peut servir différentes stratégies. D’une part, il peut être un bon outil pour vendre des produits en oneshot (http://www.trend-corner.com/), ce qui peut être le cas des petites séries, des destockages, ou des produits de lancement !.. Gestion des promos et autres effet de buzz.. Je pense que celà deviendra l’espace des initiés, des VIP, ou l’on trouvera les offres parrallèles. Outre l’usabilité, le e-blog doit trouver son espace d’expression et sa valeur ajoutée par rapport à un site eCommerce classique. De toute façon, si l’on compare le modèle WEB 2.0 et 3.0 des sites de eCommerce, ceux là vont trés vite migrer sous les 2-3 ans vers des plateformes interactives fournisseurs / acheteurs, avec commentaires, votes et création de produits à la volée. On y viens tout doucement, mais il faut que les business model des entreprises changent également.

  3. Fred > Oups … Je viens de me rendre compte que tu avais repris sur mon commentaire. Shopify n’est pas une plateforme de blog, mais uniquement un système de boutique. Pour info, 42stores avance bien, je vais bientot passer en béta privé. On peux dejà voir une boutique de démo à cette adresse : http://demo.42stores.com/

Laisser un commentaire