Compte-rendu de LE WEB 3

Non rassurez-vous, je n’ai pas de problème particulier avec la grammaire (enfin si mais pas à ce point), mais c’est un peu compliqué de former des phrases avec un nom de conférence comme LE WEB 3. Bref, tout ça pour dire que c’était une journée sacrément intense hier.

Intense parce que ça fait toujours plaisir de croiser tout plein de beau monde (maintenant on appelle ça la blogeoisie) et parce que je retiens trois bonnes choses de cette conférence.

1/ Une intervention stupéfiante de Hans Rosling. J’avoue avoir été extrêmement surpris et profondément marqué par ce professeur suédois qui était venu parler non pas de web 2.0 mais plutôt du reste du monde (The real world and why it matters). Par reste du monde, comprenez les autres (pays non-développés). Il s’est ainsi livré à un exercice de style remarquable pour nous faire prendre conscience de l’évolution socio-démographique des pays émergents. Une démonstration brillante et très instructive conclue par l’annonce du lancement de GapMinder (un service de partage et de comparaison de statistiques ) ainsi que par ses propositions : libéraliser l’accès à l’information et à la connaissance au travers d’outils collaboratifs comme Wikipedia ou Youtube. Cette intervention a été récompensée d’une standing ovation largement méritée.

2/ Plein de goodies récupérés sur place : une carte de crédit valable dans Taatu (un univers virtuel à mi-chemin entre Habbo Hotel et CityPixel) ainsi qu’un magnifique badge Firefox. Rendez-vous compte… un badge… c’est encore plus vintage qu’un pin’s ! Bon ceci étant dit, il y a de fortes chances pour que les badges reviennent à la mode, notamment avec des ambassadeurs comme Nitendo et ses DSButtons.

Web3Goodies

 

3/ Un certain nombre de services innovants que j’ai découvert :

  • ArmchairGM, un wiki collaboratif sur le monde sportif ;
  • OpenServing, une plateforme de publication et d’hébergement entièrement gratuite (mais comment font-ils ?) ;
  • WAYN, un réseau social dans le monde du voyage lancé par le patron de Last Minute ;
  • SocialText Unplugged, la version hors-ligne et asynchrone de ce wiki d’entreprise (très intéressant comme principe).

Voilà, une journée qui finalement se révèle positive, malgré quelques déceptions :

  • une approche relativement dilettante de la part de nombreux orateurs qui n’avaient pas réellement préparé leur intervention ;
  • tous ces américains qui ne font aucun effort pour articuler dans le micro (se sont-ils seulement rendu compte qu’ils étaient dans un autre pays ?) ;
  • des changements de programme de dernière minute avec les interventions ce matin de Shimon Peres, François Bayrou et Nicolas Sarkozy (quel rapport avec le web 2.0 ?).

Et vous, vous y étiez ?

Un commentaire sur “Compte-rendu de LE WEB 3

  1. Merci pour cette synthèse ! Très intéressant ce point sur Hans Rosling. Sur la dernière question, hum, y’aurait pas des organisateurs qui joue un peu trop la carte de l’auto promo… Après la blogeoisie, les blogarrivistes ? Bon, je pars sur Hans Rosling..

  2. Ouais, encore une idée de Loic Lemeur ça d’inviter des politiques… Plus ça va, moins ça va… Bref, non, j’étais pas au Le Web 3. Ma boite ne finance pas ce genre de déplacement… :'(

  3. Merci Fred, infos intéressantes pour ceux qui n’y étaient pas, comme moi :( D’accord aussi sur l’incongruité des interventions de personnalités politiques dans une conférence professionnelle. Je ne pense pas que se sont ces gens-là qui sont les mieux à même pour parler du nouveau web… Franchement, Loïc Lemeur est de plus en plus décevant. Déjà que son blog est devenu une tribune politique à 50% (mais bon, à la rigueur, un blog c’est perso et on y écrit ce que l’on veut) mais là, il est prêt à décevoir 1 millier de personne payante… Nul.

  4. Merci pour le compte rendu. Concernant Wayn, j’ai voulu m’inscrire suite à une invitation, mais j’ai arrêté en cours : il faut donner son adresse e-mail et son mot de passe de BAL pour que WAYN pioche dans vos contacts… Et sans cette étape, impossible de compléter l’inscription. Si des gens sont assez bêtes pour donner ce genre d’infos…

  5. Merci pour ce rapport de la première journée. Attention tout de même à WAYN car c’est un service très « spammeur ». Donc si c’est pour tester, prennez une adresse temporaire…

  6. Si je pige bien, en n’y allant pas j’ai raté : • des goodies • des services vachement innovants • et quelques déceptions. Heureusement, j’avais déjà repéré l’excellent talk de Hands Rosling, qui est sur TedTalks depuis des mois. Il y a même un script pour l’intégrer sur son blog. Merci, Fred, d’y être allé à notre place ;-) Plus sérieusement, ce serait bien que quelqu’un dise à LL de se calmer. Sinon à Web 4.0 il y aura le pape ET le Dalaï Lama.

  7. Je rejoins Pierre sur finalement la non-déception de ne pas être à cet évènement :) Je m’explique : l’article du Monde est plutôt intéressant et pragmatique. Par contre, les Echos sont plus critiques, voir pire sur certains blogs… Alors au final, intéressant et enrichissant ou pas ? Des bonnes idées ? Des choses qu’on ne connaît pas ? The next big thing ???

  8. Salut Fred, merci pour ce compte rendu. pour WAYN qui existe déjà depuis un petit temps ;-) (5 millions d’utilisateurs revendiqués) je ne suis pas sûr de comprendre leur politique de liens pub (beaucoup de sexe et de casino, trop à mon goût) et puis l’utilité du service…bof bof. si tu as le temps est-ce que tu pourras nous dire selon toi les grandes tendances à venir qui nous emmèneront vers le web x.0? ça reprend dans 10 minutes PS: pour ceux qui n’y sont pas super boulot de vpodtv sur http://live.vpod.tv/ tout le web 3.0 dans son fauteuil…sans les cartes de visite bien sûr :-(

  9. J’y suis actuellement, c’est la grande effervesence car Sarko démarque. je suis vraiment déçu de cette journée avec cette danse politique hors programme (sauf Perez). Enfin heureusement qu’il y a la start-up room pour découvrir de nouveaux services.

  10. muao mouai mouai… pas déçu d’être déçu ! Je rejoins les remarques déjà postées bien que n’ayant pas été présent à cette manifestation. Le plus drôle/triste, c’est qu’hier soir, sur France 3, un intervenant d’une « jeune pousse qui n’en veut » dont le nom ni même l’objectif ne m’ont marqué, se félicitait de la réappropriation du web par l’internaute grace à cette vague 2.0…
    je me demande encore si c’était une note d’humour de sa part !

  11. Bravo pour le marathon médiatique que tu as couru et fait courir à la Conférence! Tous les médias en ont parlé, du magazine éco en passant par les magazines de geek et la presse PQR ! C’est fort ! Félicitation pour le plan média et ton endurance ! ;-) On a vu tous plein d’articles sur des types qui entreprennent, réussissent et parlent français ! ;-) Sans chauvinisme aucun, ça fait plaisir de vous que y a pas que les américains qui entreprennent !

  12. A lire le compte-rendu et les commentaires divers, que vais-je apprendre, moi blogeuse débutante – 3 mois- de ce Congrès présenté comme le Davos français du Web? Ouah, heureusement que je n’y étais pas, des grandes pointures jusqu’aux candidats aux présidentielles! Je viens de découvrir Hans Rosling, merci. je suis à l’affût des commentaires dans la Blogosphère et dans la presse, de quelque bord qu’elle soit. Parfois j’ai l’ipression qu’il y a des mouvements d’individus, avec des réseaux d’influence, de pouvoir, comme dans le monde du Coaching que j’ai côtoyé et … quitté. Merci pour ces informations à chaud.

  13. Etienne > je trouve rien de contradictoire entre l’interview que tu as menée, et le fait qu’il y soit aujourd’hui .. Ce qui est intéressant à cette conférence, c’est le public qui s’y rend. Pour faire du réseautage, c’est l’idéal. Je pense que Fred y va pour ça.

  14. PH Langlois. Je suis d’accord avec toi, et d’accord avec ce que dit Fred dans l’interview sus-citée. Il y explique que les débat ne seront pas très interessant pour qui ne veut pas échanger cartes de visite. Il dit donc qu’il ne s’y rendra pas, et je m’étonne simplement de ce changement d’avis, mais Fred a certainement ses raisons.

Répondre à Pierre Vandeginste Annuler la réponse.