Hypothèses d’évolution pour les univers virtuels

Aujourd’hui je suis d’humeur joueuse. Voilà pourquoi je vous propose une nouvelle série de prédictions qui concerne les univers virtuels. Je tiens au préalable à préciser que ces prédictions ne s’appuient sur aucune démarche scientifique ou ayant un minimum de rigueur, mais plutôt sur mon intuition.

1/ Second Life devient complètement open source et s’enlise dans une guerre civile

Suite à l’ouverture du code source de son logiciel client, l’équipe de Linden Lab libère le reste de son code et se concentre sur les aspects politiques, législatifs et économiques de Second Life. Ce dernier bascule alors dans l’anarchie la plus totale où 3 clans s’affrontent dans une guerre civile : les gothiques, les fans de manga et les propriétaires de Scion.

2/ Yahoo! rachète Taatu

Pour anticiper une montée en puissance des univers virtuels, et pour rattraper son retard, Yahoo! se paye le petit dernier de la bande (Taatu) qu’il s’empresse de renommer Yahoo! World. Ce rachat permet à Yahoo! d’accélérer le développement de pratiques commerciales autour de ses avatars et de trouver de nouveaux espaces publicitaires.

3/Sony rachète Dofus

Everquest étant totalement tombé aux oubliettes face à World of Warcraft, Sony décide une contre-offensive en rachetant le MMORPG français Dofus. Dans la mesure où il n’y a pas besoin d’installer de logiciel pour y jouer (tout est en flash, mais il existe également un client Dofus), les têtes pensantes de Sony voient dans ce jeu une alternative très intéressante… mais décident tout de même d’en faire des adaptations PS3 et PSP.

4/ Meetic rachète Naughty America

Avec l’argent récupéré en bourse, le site de rencontre Meetic se paye le seul univers virtuel réservé aux adultes : Naughty America. Ce rachat leur permet à la fois de s’implanter aux USA, mais en plus de toucher une audience plus jeune.

5/ CyWorld est nationalisé

Suite à une baisse généralisée de la productivité de ces ressortissants, le ministère de la culture Coréen décide de nationaliser et de fusionner CyWorld et OhMyNews. L’objectif étant de mieux contrôler l’addiction des coréens pour les univers virtuels et internet en général. Ceci permet également au ministère de l’intérieur d’infiltrer des réseaux de gamers Nord coréens.

6/ World of Warcraft se politise

A l’instar du Front National ou de Ségolène qui investissent Second Life, Philippe de Villiers décide de se payer un paladin de niveau 80 pour partir en croisade dans World of Warcraft. Il est bientôt rejoint par le chaman de José Bové.

7/ Google fusionne Orkut et Google Earth V5

Pour donner une seconde vie à son réseau social Orkut (qui ne semble fonctionner qu’au Brésil), Google décide de le fusionner avec la cinquième version de Google Earth qui devient par la même une sorte d’univers virtuel hyper-réaliste. Tellement réaliste que les équipes de Google parviennent à développer un algorithme très puissant capable d’afficher sur le mobilier urbain virtuel des publicités personnalisées en fonction du profil des avatars.

Voilà, vous remarquerez que la prise de risque sur ces prédictions est totale. J’ose espérer que vous ne m’en tiendrez pas trop rigueur si certaines ne se réalisent pas (du moins pas tout de suite !).

Et vous, c’est quoi vos prédictions ?

Un commentaire sur “Hypothèses d’évolution pour les univers virtuels

  1. 1) Second life étant déjà open source, un hacker va probablement programmer un mod bot qui viendra annihiler les îles privées. IBM s’alliera alors au FN pour faire régner un peu d’ordre dans ce monde virtuel. 3) Si Sony rachète Dofus, il va s’empresser de renommer les créatures Bouftou en Vaio et Pandaland en Centre internationnal de vente en ligne de ses produits provoquant par la-même la désinscription de près de 2 millions d’usagers qui voulaient rêver dans un jeu et non que le rêve de Sony leur soit imposé. Ce que j’ai rêvé, Sony pourrait le défaire. 6) Etant donné que l’extention apportée à Wow limite le niveau maximum des personnages à 70 (et il s’agit là d’une véritable synécure pour y parvenir soit dit en passant), j’émets 2 réserves quant à ce que De Villiers ou Bové monte un perso jusqu’à ce niveau : Pour De Villiers, outre le manque de patience dont il est légendairement enclin l’empêchant déjà de passer au delà du niveau 10, voyant le mal partout, il est plus que probable qu’il tentera dès le niveau 1 d’attaquer des monstres élites de tout niveau, voire même ses alliés. A ce rythme, il ne pourra guère évoluer et restera probablement cantonné au niveau 5- pour les prochaines décennies. Rabroué des siens, il finira en ermite au fond d’un donjon instancié où personne ne pourra venir l’ennuyer. Concernant J. Bové, il va sûrement se spécialiser dans un artisanat genre ‘Cueilleur de fruits’ ou ‘arracheur de plants transgéniques’ et montera une guilde dans laquelle il dénoncera le manque de moyens alloués à l’agriculture bio dans Wow et traînera même Blizzard en justice qui bannera son compte définitivement pour non respect de la charte. 7) Google va proposer dans Google earth un zoom bien plus puissant permettant à l’usager de se voir en temps réel faire des coucous aux satellites. Un concours sera même lancé pour permettre aux accros de trouver une aiguille cachée dans Central Park, et le gagnant pourra récupérer les données qu’il aura vu éffacées récemment dans Gmail !

  2. Chers tous, ces divers posts sur SL et autres mondes virtuels sont tout à fait passionnants. La preuve en est qu’ils se déroulent d’ailleurs dans le monde bien réel de l’Internet : sur un blog en dur, avec des vrais morceaux d’interactivité dedans. Et pas (encore ;>)) dans SL.
    Ce « machin » qu’est Second Life ne me paraît pas conçu pour cette interactivité off-line, de plus en plus nécessaire avec la mobilité, la mondialisation, la porosité privé/professionnel etc., en bref, tous ces développements de notre vie « moderne » qui sont, IMHO, beaucoup plus faciles à appréhender avec des outils de type blog ou wiki.
    Mon commentaire ira cependant chercher du côté des « prédictions » de Fred : je crois très fort à la prédiction n°7. Google dispose d’un arsenal terriblement prêt et efficace pour aborder ces mondes dès qu’il sera temps. C’est d’ailleurs ce qui me ferait presque penser que s’il n’en est pas encore là, c’est que ce n’est pas le moment.
    Google addict ? à mon corps défendant, oui ! (Il y a 8 ans, je croyais plus à AlltheWeb.com qu’à Google.com, je me suis trompé…)
    Bien à vous…

Laisser un commentaire