Google travaillerait sur un OS pour mobile

C’est la rumeur du moment qui prend de plus en plus d’ampleur : Les équipes de Google (près de 100 personnes) seraient en train de finaliser un système d’exploitation pour terminaux mobiles. Deux billets sur ce sujet me semblent intéressants :

  • Google Might Work on an OS for Mobile Phones, où on en apprend beaucoup sur deux sociétés rachetées par Google (Android qui développait un OS mobile et Skia qui développait un moteur graphique 2D adapté aux terminaux mobiles) ;
  • The Google Phone, où l’on spécule sur le format de l’hypothétique Google Phone (plutôt un Smartphone de type Blackberry) et sur ses aptitudes à faire de la voix sur IP.

Et DodgeBall dans tout ça ?

Un commentaire sur “Google travaillerait sur un OS pour mobile

  1. Je n’y crois pas : Google n’a pas d’intérêts à proposer une couche applicative directement au-dessus du matériel. Ou alors s’il le fait, c’est pour faire comme Microsoft : contrôler la chaîne de A à Z. Ce qui est intéressant avec les applications Google finalement c’est leur utilisation vraiment nomade : depuis n’importe quel PC (quel que ce soit l’OS, mises à part certaines applications style Google Desktop), n’importe quel téléphone (équipé de Java ou ayant passé un partenariat avec Google). Quel intérêt de produit un OS qui ne touchera qu’un faible nombre de portables (les consommateurs se foutent que ça soit un OS Google, ce n’est pas un critère d’achat) alors qu’il a tout à gagner en essaimant ses applications sur la multiplicité des terminaux existants ?

  2. Effectivement, ils ont déjà des applications mobiles que tout le monde s’arrache (Orange, Samsung…), pourquoi prendre le risque de développer un Os mobile ? Peut-être parce qu’ils ont des services tellement innovants qu’ils ne sont pas supportés par les OS actuels ? /Fred

  3. Y a-t-il un intérêt à ce que Google propose un terminal plutôt techie (qui ne rentre donc pas frontalement en concurrence avec le terminal d’Apple) fournissant essentiellement des services de communication IP au-dessus du réseau d’opérateur (VoIP, IM, localisation, visualisation), des services de communication de proximité (au-dessus de Bluetooth) ? Bien entendu, cela pourrait se faire uniquement avec une application (il y a tout ce qu’il faut dans le profil MIDP pour cela) mais celle-ci ne n’aurait-elle pas une empreinte mêmoire trop importante pour un terminal nécessitant, partant, d’avoir bon nombre de fonctions fournies par l’OS lui-même ? Là je vais dans le sens de Fred. Ensuite, est-ce que la rumeur a bien compris qu’il s’agissait d’un OS et non, plus simplement, d’un système (sans le mot operating) complet incluant services et applications en vue de cibler certains utilisateurs de mobile quitte à favoriser certains mobiles ? Car, entre nous, certains mobiles sont désormais des ordinateurs de poche et, à part la puissance de calcul et la mémoire disponibles, n’ont pas grand chose à envier aux ordinateurs portables. Ils disposent d’un navigateur (Opera 9 très souvent) qui est compatible avec la plupart des sites << DHTMLisés >>. Partant, l’intérêt d’un OS dédié s’estompe. Il suffit (sic), pour le consommateur éventuel, d’investir 800 euros. Et hop. Là je vais plutôt dans le sens des dubitatifs. Maintenant nous pouvons réfléchir aux services que Google propose d’ores et déjà ou pourrait proposer dans un avenir proche qui ne peuvent pas tourner sur un mobile d’aujourd’hui même richement pourvu. A moins que les perspectives de l’OLPC fasse tourner la tête à Google …

  4. Je crois aux 2 pistes : 1) Partenariats Google avec des fabricants (Samsung…) ou des opérateurs… Des terminaux mobiles vendus avec des services Google (Search, Map…) intégrés nativement et utilisables en toute simplicité. Et puis c’est plus ou moins déjà fait (la présence, pas la simplicité)… 2) Il est question d’Orange et d’HTC, qui sont déjà collaborateurs de longue date… 2.1) Si des terminaux HTC estampillés Orange, se retrouvent estampillés Orange-Google : on est plutôt dans un partenariat comme décrit précédemment… 2.2) Le Google-Phone. Là c’est un projet d’un tout autre calibre… J’y crois quand même, mais on est, en effet, en pleines suppositions… Je verrai bien un terminal abordable, capable de faire : Des services innovants, qui ne pourraient pas être supportés par les OS actuels… (Fred C.) Nativement et en toute simplicité de la VoIP (illimitée et mondiale) avec un autre possesseur de terminal Google (et d’abonnement à un service…)… Et bien sur acceptant la puce fournie par n’importe quel opérateur pour pouvoir faire, en plus, comme d’habitude avec son téléphone mobile. Avec un OS acceptant aussi des applications tierces (dont VoIP vers des terminaux non-Google)…. Avec distribution d’une application pour permettre aux autres (opérateurs, OS, constructeurs) de rentrer ds le cercle, moyennant service… Ce n’est pas une mince affaire, le modèle n’est pas clair, les obstacles sont nombreux et complexes…, mais les perspectives de retour sur investissement sont à une échelle mondiale.

Répondre à Fred C. Annuler la réponse.