L’invasion des banques P2P

Suite à un précédent billet publié sur le phénomène des banques P2P, voici que l’actualité s’emballe et qu’un raz-de-marée soit en cours.

Vous connaissiez déjà Propser (l’américaine) et Zopa (l’anglaise), mais connaissiez-vous celles-là :

  • Fundable, qui existe depuis près de deux ans mais dans l’ombre de Prosper ;
  • Kiva qui est spécialisée dans le micro-financement pour les projets de pays émergeants ;
  • Boober, lancée le mois dernier aux Pays-Bas et qui prépare déjà des implantations en Belgique et en Allemagne ;
  • Smava, lancée ce moi-ci en Allemagne ;
  • CommunityLend qui officie au Canada.

Là vous ne voyez que les initiatives en Amérique du Nord et en Europe, mais qu’en est-il de l’Asie ? Quelqu’un possède-t-il des informations là-dessus ?

Alors… Vous ne trouvez pas qu’il manque un pays dans cette liste ? Mais non, pas la Suisse ! Enfin si, mais je pensais plutôt à un autre pays francophone. (via Springwise)

Un commentaire sur “L’invasion des banques P2P

  1. Pour la banque en ligne on est d’accord, mais… encore une fois je suis pas d’accord avec toi a propos de Xing, Xing est le meilleur reseau pro pour tout ceux qui font du business en Asie…d’ailleurs OpenBC, allemand a changé de nom pour cette raison et a pris un nom Chinois « Xing » car leur plus grande communauté est tout simplement…chinoise! j’ai un compte linkedin pour bosser avec les américain et un Xing en version premium (alors que je n’ais pas pris la version payante de linkedin) pour bosser avec toutes l’asie, c’est comme ça que j’ai rencontré le créateur de Cyworld ou nos équivalent de « géant » de l’internet qui ne se trouvent pas sur linkedin… La raison? parfaitement simple, ça fait deja 4 ans que Xing ou OpenBC est disponible dans 40 langues dont au moins 4 langues asiatique, chose que personnes d’autres ne fait… (il ont d’ailleurs fait une grosse alliance avec un portail chinois pour assurer leur place de leader)

  2. Même sans contrainte légale en France, il serait très difficile d’implanter un tel service car il n’existe pas d’équivalent des Credit Bureau anglo-saxons qui ont accès à l’ensemble des données de crédit des particuliers. Chaque emprunteur est affecté à un rating sur les sites en question parce que cette information est à disposition de sociétés financières (comme Experian) qui peuvent « noter » la qualité des clients. Ceci a notamment entraîné des gros problèmes d’implantation en France de sociétés anglo-saxonnes qui voulaient faire du crédit aux particuliers (Egg voire GE) : le marché est très différent. Par ailleurs connaissant le milieu des banques et des sociétés de crédit françaises, elles feraient absolument tout pour faire échouer toute tentative de ce genre…

  3. OK mais est-ce réellement un problème ? Pourquoi ne pas adopter un système équivalent à celui de Prosper : les « candidats » à un prêt payent pour une évaluation de leur solvabilité (avec attribution d’une note qui impacte sur le taux minimum). Ca pourrait être une source de revenus… /Fred

  4. Et justement, quand on habite en Suisse, quelle banque P2P peut-on utiliser ? J’ai voulu essayer Zopa mais il faut habiter au Royaume-Uni…

  5. Thierry quand tu dis il n’y a que les riches qui ont internet, tu debarques.

    D’apres un sondage IPSOS fin 2006 ou debut 2007 je sais plus, une menagere sur deux en europe se connectent a internet TOUS les jours.

  6. Bonjour,

    je suis étudiant et je dois faire une étude sur ce nouveau concept. je suis donc novice sur les p2p lendings, je m’informe petit à petit, ce blog et ce forum sont excellent et très pertinents…
    j’ai entendu dire que le site danois « fairrates » (www.fairrates.dk)avait des problèmes de recouvrement, mais impossible de trouver de l’info sur cette société (qui ne soit pas en danois) et sur ce problème. quelqu’un aurait eu des echos ou aurait des sources..?

    merci

    Vincent

  7. Bonjour,

    L’objectif premier qui m’a poussé à rentrer dans l’entreprise du prêt particulier, c’est en un premier temps pour faire tourner mon compte et dans un deuxième temps pour combler ce vide en la matière, surtout en FRANCE où effectivement cela manque terriblement, alors que dans certains autres pays étrangers c’est monnaie courante et cela se passe très bien selon certaines sources journalistiques. Donc en réalité mon but n’est pas de faire de l’usure sur prêt en ce sens ou la loi l’interdit d’ailleurs.
    Je m’appel LEDUC ALPHONSE, j’ai eu la chance de beaucoup voyager à travers le monde car j’ai une industrie pharmaceutique basée à DUBAI qui approvisionne presque tous les pays africains. Donc j’ai voulu innover en FRANCE grâce à ce que j’ai vu ailleurs en matière de prêt particulier. Sur ce, j’accepte accorder un prêt financier particulier dit P2P à toute personne dans le besoin et disposant des capacités de remboursement tangibles.
    Salutations

  8. Bonsoir MR OU Mme…….

    je dispose d’un capital qui servira à octroyer des prêts particulier à court et long terme allant de 5000 à 350.000€ à toute personne sérieuse voulant de ce prêt. 2% à 3% d’intérêt l’an selon la somme prêté car étant particulier je ne veux pas violer la loi sur l’usure. Vous pouvez rembourser sur 6 à 20 ans maximum selon la somme prêté. C’est à vous de voir pour les mensualités. Je ne demande qu’une reconnaissance de dette certifiée manuscrite et aussi quelques pièces à fournis.

    CORDIALEMENT

    JUSTINE OMEL
    Preteur certifier ISO 3001-03-2007

  9. Bonjour,

    Particulier vivant en FRANCE recherche un financier privé qui accepterait de prêter la somme de 20000 EUROS SUR 4 ANS TAUX INTERETS 6 A 7 %, sans versement pour paiement de frais quelque soit les frais demandés sans exception, avant virement du prêt crédité sur compte bancaire.
    Transaction faite en FRANCE AVEC GARANTIE DE REMBOURSEMENT PAR BIEN IMMOBILIER;

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *