De l’intérêt de soigner les tableaux de bord

Ceux qui ont mis en oeuvre ou pilotent une activité d’analyse d’audience savent à quelle point cette démarche est consommatrice de temps et d’énergie (voir à ce sujet mon précédent billet : Connaissez-vous la règle des 10/90 ?). Voilà pourquoi les éditeurs de solutions proposent des tableaux de bord synthétiques à destination des décideurs pour que ces derniers puissent évaluer la situation en un coup d’oeil.

Oui mais voilà, tous les tableaux de bord ne sont pas égaux. Rares sont ceux qui ont compris que less is more, comprenez par là qu’un bon tableau de bord sert avant tout à afficher moins d’informations (uniquement les plus pertinentes) et éviter ainsi un phénomène de saturation.

Avinash Kaushik vient de publier un billet très intéressant sur le sujet : Web Analytics Tools: Does User Interface (UI) Matter?. Il compare ainsi deux tableaux de bord dont celui de Measure Map, un outil d’analyse d’audience des blogs racheté par Google l’année dernière (et toujours pas intégré à Google Analytics) :

Le tableau de bord de Measure Map

Ce tableau de bord est à la fois un modèle de simplicité, d’efficacité et d’élégance. Pour la petite histoire, c’est Jeffrey Veen qui a supervisé la réalisation de l’outil.

Un commentaire sur “De l’intérêt de soigner les tableaux de bord

  1. L’analyse est bonne, pertinente et surtout on peut l’étendre vers d’autres sujet comme le pilotage d’activité d’entreprise (Dashboarding) ou la aussi, et c’est l’enjeu de la Business Intelligence, il faut arriver à afficher moins pour donner plus.

Répondre à henri Annuler la réponse.