Je ne suis plus un bloggeur influent !

Et oui, je ne suis plus un bloggeur influent, et c’est mieux comme ça !

Cette révélation m’est apparue ce matin en parcourant plusieurs articles :

  • Tout d’abord cet article de Stratégie (Peut-on vivre de son blog ?) où l’on apprend qu’un blog influent dépasse les 5.000 visiteurs uniques par jour. Ce n’est plus mon cas puisque la fréquentation de mon blog est en baisse progressive depuis le début de l’année pour se stabiliser autour des 4.000 visiteurs uniques par jour. Pourquoi ? Probablement parce qu’il y a un transfert des lecteurs web vers le flux RSS (plus de 15.000 abonnés).
  • Ensuite avec ce classement Alianzo où mon blog a dégringolé à la 48ème place, certainement suite à la migration vers WordPress qui a un peu perturbée mon référencement (j’ai été absent de l’index de Google pendant plusieurs jours).

Bref, tout ça pour dire que je ne suis plus un bloggeur influent donc ce n’est plus la peine de m’envoyer des communiqués de presse, de m’inviter à des avant-premières, de me solliciter pour des conférences ou des interviews. Sans doute le début de la tranquillité…

Plus sérieusement, ces histoires de classements et d’influence commencent à m’échauffer les oreilles. L’important n’est pas la taille de l’audience mais la qualité : plus votre lectorat est large et plus vous avez de risques d’être mal compris, vite jugé et vite critiqué. Résultat : un site plus lent et des commentaires hors-sujet.

De plus, une forte audience vous pousse à essayer de la maintenir et à publier plus souvent, donc moins bien. Conclusion : une trop forte audience peut tirer la qualité d’un blog vers le bas.

Et là vous me direz : « c’est quoi le bon niveau d’audience ? » et je ne saurais pas vous répondre. C’est avec le temps (plusieurs années) que l’on parvient à trouver le bon rythme de publication, le ton juste. Juste pour qui ? Juste pour un lectorat qui correspond à vos centres d’intérêt, votre style d’écriture, vos idées et points de vue…

Après ça il est légitime de vouloir gagner de l’argent avec son blog, chaque auteur est libre de faire ce qu’il veut de son blog. Il parait que Loïc gagne plus de 6.000 € par mois et qu’Eric n’est pas loin derrière (voir à ce sujet cet article : Les revenus de la blogosphère française). Très bien, tant mieux pour eux.

En lançant ce blog, j’avais pour objectif d’en faire une vitrine et un outil de travail. Voilà pourquoi il n’y a pas et il n’y aura jamais de publicité sur ce site. Je me refuse en effet à brader une crédibilité et une exposition qui m’ont demandé 4 ans de travail (à raison de plusieurs heures par jour, week-end compris). Mais c’est mon choix, il ne regarde que moi et les objectifs professionnels que je me suis fixé.

Bref, tout ça pour dire qu’il ne faut pas blogger pour vivre, mais vivre pour blogger. Houla, j’ai besoin de vacances moi !

Un commentaire sur “Je ne suis plus un bloggeur influent !

  1. Heureusement qu’il reste les conférences sur les univers virtuels pour gagner de l’argent… :)

    Bonne continuation ! En tout cas, influent ou pas, je continue à lire et je ne m’en lasse pas !

  2. «… le ton juste. Juste pour qui ?»

    Et si la réponse à cette question était «juste pour l’oreille de celui qui écrit». Je veux dire qu’avant tout, on se parle à soi-même sur un blogue, on est son premier lecteur. Je crois qu’il ne faut pas négliger de voir cet aspect même si ça fait égocentrique à l’os… Trop être centré sur le lectorat me semble une excellente façon de perdre sa tonalité. On se met à penser à qui veut quoi? En restant centré sur ce qu’on veut entendre de soi, il me semble qu’il devient facile de rester focus…

    Je me joins à ceux qui te l’ont écrit… bon billet Fred!

  3. Effectivement, je prefere la qualité à la quantité, deja lorsque on est abonnée à plus de 80 flux RSS (moins y’a de billet mieux c’est).

    Hélas, en ce moment je vois de plus en plus de blog qui font de la publi-rédaction. je trouve dommage, le blogeur perd sa liberté de penser

  4. Salut,

    Ton blog est très pro. Le contenu est pointu. Je m’y perd parfois bien que pro du web également. Je le lisais pas trop avant, et je commence à le lire à présent.

    Mais je sens comme une once de jalousie dans ton texte ? Je me trompe peut etre ;-)

  5. Je fais partie de ceux qui n’accèdent à votre site que via le fil rss (articles seulement), mais il se trouve qu’il n’y a quasiment pas d’articles que je ne lis pas, alors que nombre des blogs du classement Alianzo (que je n’aurais pas consulté sans cet article !-) ne figurent pas dans mes sources.
    L’affluence ne fait pas l’influence : quelques analyses et prises de position valent bien mieux qu’une pléthore de flux qui racontent peu ou prou la même chose.
    Merci de cultiver cette différence, et bonne continuation !

  6. Je crois au contraire que tu es un blogueur très influent, mais dans le bon sens du terme. A savoir que ceux qui te lisent accordent de l’importance à tes notes. C’est une bonne chose.

    Tu as parfaitement raison quand tu rappelles qu’il faut absolument bloguer pour soi et non pour l’audience ou les revenus. Mais sur ce dernier point, je serais moins catégorique. On peut très bien placer de la publicité et garder toute sa crédibilité, tout en générant des revenus. Mais il faut cela soit réfléchit. Il est évident que sur ce blog, toute publicité serait superflue.

  7. J’adhère à 100%, et tu m’as inspiré un nouveau* proverbe :

    « Celui qui influence un seul homme, change le monde. »

    (*) çà devrait vous rappeler un proverbe célèbre populariser par un film…

  8. Fred, je crois bien que ton blog est l’un des premiers que j’ai lu régulièrement. Parce qu’on y trouve des articles de fond, de qualité, sur une ligne claire et bien définie.
    Je pense qu’il y a bien une grande différence entre la masse et l’influence, entre la quantité et la pertinence…
    Entièrement d’accord avec ton billet.

  9. Ceci rejoint le débat autour du buzz sur le net… et je suis tout à fait d’accord avec toi, la qualité vaut tous les graphes de statistiques.

    Et puis si ton nombre d’inscrits à tes flux augmente pourquoi dire que tu fais moins de visiteurs… une connexion RSS est une visite, je dirai même que c’est une visite qualifiée puisque tu es dans les favoris RSS de quelqu’un.

    En tout cas, ma pratique pour éviter l’effet de bruit sur le net c’est de sélectionner strictement mes flux rss et de rester dans des quantités raisonnables de façon à pouvoir les parcourrir…

    Bon, tout ça pour dire que les considérations statistiques ne veulent plus dire grand chose aujourd’hui, si ce n’est pour les annonceurs.

    Continue à nous intéresser et à nous faire découvrir la société de l’information c’est bien ça le principal.

  10. La qualité est un critère essentiel et c’est ce que l’on trouve ici. Mais aussi le fait de n’avoir aucune publicité donne un espace de vie très clair et propre.

  11. Cette tendance à tout évaluer en termes quantitatifs au détriment de la qualité est une des dérives majeures de notre grotesque société « post-moderne ». Et elle gagne peu à peu la blogosphère, évidemment pour des raisons essentiellement commerciales.
    Et même si on sent un peu d’amertume dans vos propos, on ne peut qu’approuver votre position faisant suite à l’excellent constat que vous dressez de cette « audimatisation » galopante.

    Les plus modestes blogueurs dont je suis se moquent absolument d’acquérir une plus vaste audience en cédant au conformisme. Desproges aurait pu écrire « Dans « conformisme », il y a « con », non ?  »

    Et j’approuve Mario Asselin quand il écrit : « Trop être centré sur le lectorat me semble une excellente façon de perdre sa tonalité »[…] En restant centré sur ce qu’on veut entendre de soi, il me semble qu’il devient facile de rester focus »…

    Et j’ajouterai : de ne pas devenir… faux-cul !

    Longue vie à votre blog, lequel fait partie de mes favoris.

    Cordialement

  12. Fred, puisque tu me cites, je réponds car il y a un point sur lequel je ne suis pas vraiment d’accord : je ne suis pas certain qu’un blogueur brade forcément sa crédibilité en insérant de la publicité dans ses pages.
    En tout cas j’ai la faiblesse de croire que ce n’est pas mon cas, toute modestie mise à part.
    D’autre part je ne pense pas que la qualité baisse forcément avec l’audience. Je n’ai changé ni mon rythme de publication (il a même tendance à baisser ces derniers mois car je publie davantage d’articles « de fond » qui prennent plus de temps à rédiger), ni mon style, ni le type de sujets abordés par rapport aux débuts de Presse-citron.
    L’audience est venue progressivement et ne me fera pas changer ma liberté de ton.
    Les annonceurs non plus, j’en envoie balader assez régulièrement d’ailleurs…

  13. Moi aussi je suis un blogueur influent ! (Dans le domaine de la voile, à Tahiti !) Au-delà de la blague, l’influence dépend aussi beaucoup du domaine pour lequel on blogue, des visées de cette activités quotidienne. Les sujets qui sont les miens ou ceux qui visent l’excellence concernant la tarte au chocolat par exemple n’atteindront jamais 5000 visiteurs/jours. Bien sûr Charlie B dit cela mieux que moi… En attendant, afin de voir croître mon influence, vous êtes tous invités à venir découvrir les plaisirs de la navigation lagonnaire ou pacifique dans un environnement enchanteur !

  14. le terme « influent » est galvaudé, ne signifie plus grand chose !
    quelle est la définition que donne chacun à ce terme ?
    un blog influent est-il un blog qui est lu par beaucoup ( par billet ou flux rss..) ou est-ce un blog qui fait agir ou réagir ses lecteurs ?

  15. Lorsque l’on voit les prévisions de croissance des dépenses publicitaires sur internet, on imagine assez bien que dans quelqes années un nombre croissant de blogueurs en tireront profit.

    A ce propos, RDV sur mon blog http://mydatanews.blogspot.com où je réalise un sondage sur les blogs et la pub. Cela prend 2 secondes ! Merci.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s