Silverlight 2.0 : Plus de performance et de sophistication

La version 1.0 de Silverlight vient à peine de sortir que l’on nous annonce déjà la version 2.0 : .NET Web Product Roadmap (ASP.NET, Silverlight, IIS7).

Petite séance de rattrapage : Silverlight est une alternative à Flash qui a été lancée cette année par Microsoft. Pour faire simple, c’est un plug-in pour afficher et gerer des interfaces riches (RIA). Problème : Microsoft a 10 ans de retard à rattraper sur MacromediaAdobe. Résultat : les équipes mettent les bouchées doubles pour faire rapidement progresser leur plug-in et pour trouver de nouveaux leviers de différenciation.

A programme des nouveautés de Silverlight 2.0 (prévu pour le 1er trimestre 2008) :

  • une meilleure prise en charge de WPF (la technologie qui gère les interfaces sous Windows Vista) ;
  • des contrôles plus performants (boutons, cases à cocher, réglettes…) ;
  • une gestion plus performante des APIs (REST, POX, RSS, WS*…) ;
  • une intégration native au sein de l’environnement de Visual Studio et de la plateforme .Net.

Traduction :

  • des interfaces plus belles (notamment grâce au langage XAML dérivé de celui qui est utilisé dans les interfaces Vista) ;
  • des interfaces plus rigoureuses (qui se rapprochent de la logique de Flex) ;
  • des interfaces plus performantes ;
  • des interfaces plus faciles à développer et déployer.

Force est de constater que si l’accent avait été mis sur la vidéo pour la première version, cette seconde mouture de Silverlight va lui permettre de gagner encore plus la confiance des équipes informatiques (qui jusqu’à présent étaient très hermétiques aux interfaces riches reposant sur Flash).

(via Hebi Flash Blog)

[Edit]

Bon visiblement je m’était un peu emballé sur le coup du Go-Live, à ne pas confondre avec GoLive. Merci pour vos commentaires.

16 commentaires sur “Silverlight 2.0 : Plus de performance et de sophistication

  1. > 10 ans de retard
    Et surtout … « flash » est installé sur plus de 95% des ordis connectés au web.
    (je ne connais plus les chiffres exactes, mais on peut quasiment dire tous les ordis). Alors que SilvertLight/Dot.net, il y a encore une longue traversé du desert à faire ;-)

  2. hehe. ….
    Même si MS sort tout les jours une nouvelle version 3.0, 4.0, ,,,,2007,2008….
    Ca ne marchera pas sur un Linux, Mac, ou un PDA, (hermétique) alors pourquoi se casser la tête avec un truc qui n’est pas universelle!
    PS: vous avez dit interface riches, Flash….? (ha oui pour les riches $$$$ bande passante…pour afficher un menu qui clignote il faut 1Mb)

  3. Il faudrait te reiseigner xhtml. Tu sembles avoir à apprendre sur les Silverlight, sa compatibilité Linux (Moonlight ayant le support officiel de MS)et les premiers essais sur SmartPhones…

  4. Fred attention ce n’est qu’un rebranding, pas une nouvelle version. Ils se sont dit à très juste titre que la v1.1 allait comportait bcp de modifs pour une release mineure… et que ça allait metter la barre trop haut pour les v1.2, 1.3, 2.0… !
    Adobe a définitivement du souci à se faire. Le langage de M$ surpasse celui d’Adobe en milles endroits, les librairies sont impressionantes. Le seul retard (autre que l’expansion du plugin) c les contrôles UI… et là ils annoncent de façon un peu floue qu’ils veulent porter ceux de WPF. :S

    xhtml> hum… la BP des webapps est de moins en moins une priorité et même si cela en était une, Flash est loin d’être lourd, notemment avec les dernières fonctionnalités de framework caching.

  5. Hello Fred,

    Juste un petit commentaire rapide pour te signaler que ce n’est pas qu’on annonce les plans concernant Silverlight 2.0 avant la sortie de Silverlight 1.1, c’est simplement qu’on a décidé de renommer Silverlight 1.1 en Silverlight 2.0.

    Il n’existe donc plus de Silverlight 1.1 quelquechose. Parlons de Silverlight 1.0 ou de Silverlight 2.0 à partir de maintenant, même si pas mal de docs et de billets sur des blogs devront maintenant être édités et modifiés :)

    Permettez-moi aussi de ne pas feeder le Troll « xhtml », Boris a déjà répondu à ce commentaire inepte, et il n’y a rien à ajouter. Je conseillerais simplement à notre cher anonyme « xhtml » de venir assister aux TechDays à Paris du 11 au 13 Février pour voir les gens de Mono démontrer Moonlight sur Linux (on avait déjà montré ça avec Miguel de Icaza lors de notre conférence Mix07 le 21 juin dernier…). Pour Silverlight sur Mobile, qu’il regarde l’épisode #3 de « Geekement Correct » ou j’y montre justement une pré-version interne de Silverlight Mobile, en exclu totale.

    Amicalement vôtre,
    Christophe Lauer – Division Plate-forme et Ecosystème, Microsoft France

  6. Il y a une importante confusion entre le produit GoLive d’Adobe et la licence Go Live de Microsoft. Dans le vocabulaire Microsoftien, une licence Go-Live est une licence permettant d’utiliser en production un produit en version alpha ou beta non disponible en RTM.
    voilou pour l’info.
    Patrice

  7. hola,
    petite erreur sur la ‘Go Live Licence’, qui n’a absolument rien à voir avec le logiciel GoLive d’Adobe :D
    La ‘Go-live licence’ de M$ est une licence qui permet d’utiliser les produits Microsoft en production pendant qu’ils sont encore en version béta ( plus d’infos sur http://www.iis.net/default.aspx? tabid=790#2 )
    Même si ils ont souvent un train de retard, Microsoft n’en est pas quand même à proposer de faire des applications riches avec un éditeur HTML qui n’a pas évolué depuis plusieurs années. Est ce que cette histoire de Silverlight 2.0 ne serait pas juste un coup de com’ ? genre dire q c’est la version 1.1 ca fait peut être pas assez grosse évolution, alors que ‘2.0’ tout de suite çà en jette…

  8. Bonjour,

    Je tiens a faire quelques éclaircicements sur ce post :

    1. L’annonce officielle fait seulement alusion à un renommage de « 1.1 » en « 2.0 ».
    2. Il n’y aura pas de moteur 3D incorporé nativement dans Silverlight 2.0. Il est néanmoins possible de coder soit même son propre moteur de 3D en JS, C#, VB, Ruby ou Ironpython.
    3. Le langage XAML utilisé dans Silverlight n’est pas aussi riche que le langage XAML utilisé dans WPF
    4. Attenton à ne pas tout mélanger. Le terme « Go-Live » dans le monde Microsoft s’applique à une version d’une technologie, un langage, un service… Dans notre cas « Go-Live », cela signifie que la technologie Silverlight sera jugée apte à passer en production et qu’à partir de cette version, seul les bugs et les problèmes de performance seront corrigés. Cette version apporte aux développeurs une certaine sérénité et donc la possibilité de commercialiser leurs applications. Rien à voir donc avec le logiciel « Go-Live » d’Adobe… ! Il y a je pense ici un énorme quiproquo…

  9. (mea culpa, j’ai tellement mal rédigé mon billet l’autre soir (euh tard) que j’ai laissé des imprécisions énormes sujettes à erreur…)

    Il n’en demeure pas moins que rebranding de la version ou non, c’est la roadmap qui est intéressante et à suivre avec attention… surtout lorsque l’on voit ce que Silverlight propose déjà aujourd’hui en terme d’outils et de gestion de vidéo. Peut être justement qu’ils avancent beaucoup plus vite que prévu : en rattrapant le retard sur les contrôles UI, l’offre en terme de RIA devient complète par rapport à flash, même si chacun poursuit sa propre évolution à mon avis…

  10. L’intégration dans Visual Studio me parait une annonce très importante sur le domaine des technologies d’interfaces riches ! Flex et XUL n’auront pas beaucoup de billes pour faire face à un accès aussi direct à une telle communauté de développeurs…

  11. @Aurélien

    Heureusement que tout le monde ne réagit pas comme vous en qualifiant les versions « Alpha » et « Bêta » de Vaporware.

    Dans ma compréhension, un Vaporware est quelque chose dont personne n’a jamais vu de démo ni n’a jamais vu de code, et pour lequel il n’est pas possible d’en récupérer les bits.

    On est bien loin du Vaporware avec Silverlight 2.0 car on a déjà depuis des mois les bits publics de la 1.1 Alpha, et les gens de Mono/Moonlight préparent aussi une version Linux qui fonctionne et dont les bits sont également disponibles.

    Annoncer des roadmaps à l’avance, détailler ce qu’une release contiendra dans 6 ou 12 mois, ça permet à notre écosystème de prendre des décisions. Heureusement que la plupart de nos clients ne « naviguent pas à vue » mais anticipent les changements technologiques !

    Libre à vous de continuer à considérer les versions Alpha et Bêta comme du Vaporware, mais quand les version finales seront disponibles, vous aurez 6 mois ou un an de retard sur vos concurrents…

    Votre commentaire m’étonne d’autant plus que vous avez l’air sur votre blog d’être quelqu’un qui passe pas mal de temps à faire de la veille technologique.

    Bien à vous :)

  12. Pour reprendre P. Goiffon

    (…) Flex et XUL n’auront pas beaucoup de billes pour faire face à un accès aussi direct à une telle communauté de développeurs…

    Rappelons tout de même que flex est tout d’abord utilisable dans Eclipse (qui au passage permet de développer à peu près tout les langages possibles), qu’en plus le sdk de Flex et qu’Eclipse sont gratuits ce qui laisse tout de même une sacré marge en terme du nombre de développeurs…

    Et enfin que Flex reste dédié aux interfaces donc présente des interfaces à des applis Java, J2ee, RoR, PHP…
    Pour conclure, même si je n’exclus pas d’utiliser silverlight dans l’avenir, Flex est tout de même un produit mûr qui à plusieurs années d’existence et qui en arrive à sa version 3…

    So wait and see…

Répondre à xhtml Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s