Facebook cherche encore son modèle publicitaire

Après avoir été chahuté par la presse et la blogosphère sur sa valorisation (15 Reasons Facebook Isn’t Worth $15 Billion), sur la pertinence de son programme de ciblage publicitaire (Facebook and The Myth Of Contextual Advertising | Facebook founder redefines « opt-in » | The canary in the social networking coal mine) et sur les résultats mitigés des premières campagnes d’annonceurs (Coke Is Holding Off on Sipping Facebook’s Beacon), Facebook a décidé de changer de plan et de donner un peu plus d’importance à la confidentialité des données des membres : One More Beacon Amendment From Facebook.

Une belle démonstration de réactivité pour ce service qui a déjà connu un précédent (grosse vague de protestation des utilisateurs qui ont poussés le service à retirer une fonctionnalité) mais qui fait preuve de bonne volonté.

Oui mais voilà, maintenant que la boîte de Pandore est ouverte les critiques continuent d’affluer. Notamment sur le manque de précision des profils : Le peu de profils renseignés est-il une faille apparente du modèle économique Facebook?

Plus grave, Facebook est maintenant victime de parodies comme cette vidéo :

Ou comme cette couverte très agressive de The Onion :

OnionMagazine_Facebook

 

Mais ne dramatisons pas, la blogosphère adore autant qu’elle déteste et ils finiront bien par trouver un modèle qui parvienne à satisfaire les annonceurs et les membres. Après tout GoogleRome ne s’est pas faite en un jour et Facebook peut bien encore survivre à quelques défauts de jeunesse.

13 commentaires sur “Facebook cherche encore son modèle publicitaire

  1. L’idéal est donc de ne pas regarder la pub sur Facebook.
    Mais comme l’oeil et le cerveau humain est parfois attiré par la pub (bien que les études d’eyetracking démontrent le contraire), il faut recourir à d’autres moyens.
    Je me suis dit qu’un petit script greasemonkey devait exister. J’ai eu un peu de mal à en trouver un et mais effectivement ça existe :
    http://userscripts.org/scripts/show/13167

    Enjoy !

  2. Excellente parodie ! :o))) .oO(et ya des investisseurs qui financent çà, sans blague ?!)

    Sinon comme j’ai déjà dit, l’idée derrière Beacon n’est pas bête, et correspondra à une attente des usagers du Web à condition qu’ils en tirent un profit, pas forcément financier, mais au moins pour leurs relations sociales… Et c’est vrai que Facebook n’est pas trés clair sur ce que çà apporte à ses utilisateurs.

  3. Aprés l’enthousiasme de la découverte il semble que les grands réseaux sociaux genre myspace ou facebook soient a sec d’idées originales et de modelé économique malgré les chiffres une évidence s’impose combien de profils incomplets ou a l’abandon ?? tenir un profil actualiser les contenus communiquer avec les « friends » ..etc c’est un boulot a plein temps et honnêtement qui d’entre nous a assez de temps a perdre pour faire cela sur une longue période?

  4. Si je ne me trompa youtube et dailymotion on le même probléme.
    Ca parrait illogique quand on pensse que sur la télé personnes ne clique mais la pub est vendu cher. En même temps à la télé on est obligé de se la taper.
    Cela voudrait t’il dire que le pub doit être encore plus intrusive pour être rentable sur le net ?

  5. Today is the end of Facebook type walled gardens
    Facebook Beacon is bad… we get it. Can we stop talking about what we are against and start talking about what we are for.

    We are for owning our own identity. We are for having access to our data. We are for the right to control our own user experience. We are for the right to choose. We are for user rights and respect.

    Facebook is just a tool. A tool to communicate. As with all tools it should be used to serve OUR purposes. Not theirs.

    The tool should act on our data, not warehouse and trap it for it’s own ends. The data should be shared between all my other tools in a way that is under my complete control. My friends are my friends, not theirs. My interests are my interests, not theirs.

    read more :

    http://www.particls.com/blog/2007/12/today-is-end-of-facebook-type-walled.html

  6. Petite précision sur l’intervention de Facesoft, qui cite Particls, une société derrière le standard APML qu’ils ont réussi à imposer à des « gros » comme Google… Standard qui peut faciliter grandement une exploitation des données personnelles et faire un profiling des internautes. En gros, faire la – nique – à Beacon :o »

    J’dis çà, mais les « Top-tags » de mes LiFE-Line seront exportables avec des API en APML… Sauf que j’potasse pour permettre à la personne concernée de pouvoir bloquer l’accés à ses API et de connaitre ceux qui les utilisent. Une fonctionnalité que AUCUN reseau social permet alors que les lois sur notre droit d’accés ET de modification de nos données devraient imposer :o|

  7. peut etre la publicité n’est elle pas encore assez ciblée sur facebook, ceci expliquerait le faible taux de clic. En restant honnête la publicité n’est pas toujours dérangeante lorsqu’elle est bien tournées, ou bien « lookée », et surtout lorsqu’elle nous concerne…

  8. Sympa la parodie ! Beaucoup d’articles et d’études paraissent sur facebook en ce moment… Le « village planétaire » est en marche… avec ses avantages et ses inconvénients !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s