Un tableau de bord des élections US 2008 chez Yahoo!

Yahoo! US vient de publier un très beau tableau de bord pour les élections 2008 : Election 2008 Political Dashboard.

PoliticalDashboard

 

J’apprécie beaucoup ce tableau de bord pour plusieurs raisons :

  • Il y a une très bonne lisibilité des chiffres et des tendances (typo, taille, contraste…);
  • La grille de lecture (3/3) facilite le repérage ;
  • Il y a des très beaux effets de transitions (notamment quand vous cliquez sur un en-tête de colonne pour changer la clé de tri) ;
  • Il y a des superbes invites visuelles (notamment au survol de la souris sur la photo des candidats ou sur la boîte « What’s this« ) ;
  • Les panneaux flottants affichant le détail par candidat tranchent avec le fond noir et se chargent très rapidement.

Bref, c’est du bon boulot. Par contre je suis stupéfait des différences de mœurs avec la France : ils n’ont visiblement aucun problème à afficher la répartition des votes par race ou encore le montant de l’argent levé pour faire campagne…

13 commentaires sur “Un tableau de bord des élections US 2008 chez Yahoo!

  1. Pour l’affichage par communauté je pense que c’est parce qu’elles peuvent avoir un réél poid électoral dans certains cas et aussi surtout parce qu’elles sont politiquement représentée (contrairement à la france ou on en est seulement à se féliciter lorsqu’un noir fait le 20 heure ou un arabe rentre au gouvernement).

    Pour la tableau c’est vrai qu’il est très clair, chez les democrate y a deux leaders avec une net avancée pour Clinton, par contre chez les républicains ça se joue dans un mouchoir de poche…

  2. Sans vouloir faire mon « politiquement correct », je ne crois pas qu’on traduise « race » par « race ». Pour en revenir au sujet, ce tableau a l’énorme avantage d’être lisible tout en restant synthétique.

  3. La question raciale est beaucoup moins problématique en Amérique du Nord qu’en France. Les Etats-Unis (ou le Canada) acceptent tout à fait que leur pays soit divisé en plusieurs communautés et ils ne cherchent pas à intégrer tout le monde dans un même moule. Du coup, personne n’est choqué de mettre en avant le vote de chacune de ces communautés.
    Idem pour l’argent, aucun complexe à ce sujet. Une personne lambda ne sera pas gênée de te demander combien tu gagnes dans la vie alors même que tu ne la connais que depuis la veille !

  4. pour l argent leve, ceci est une donnee publique aux etats-unis, contrairement au canada, ou nous avons une limite d argent que l on peut donner aux partis politiques, aux etats-unis, la seule condition est de declarer chaque don et l origine du don.

  5. Le concept de « race » aux Etats-Unis est un peu particulier, et clairement affiché comme non rationnel (et assûmé comme tel).

    Auparavant, le Census Bureau renseignait lui-même cette case, ce qui donnait lieu à certains soucis : un noir cubain est-il noir (sa peau) ou hispanic (sa langue) ? De plus, le système était discriminant à caus du « opt out ». En gros, pour être « caucasian », il fallait avoir ses deux parents « caucasian ». Un père noir et une mère blanche, vous êtes noir. Et si les deux sont « non caucasian », vous choississez.

    Depuis quelques années, le recensement est déclaratif. Au début, il y a eu des critiques sur les biais possibles : dans la liste de « race » proposée, si « hispanic » est proposé assez haut, un plus grand nombre de latinos se reconnaissent, sinon ils disaient « caucasian » car se reconnaissant plutôt « blancs’ par rapport aux deux items suivants (noir et asiatique). Ainsi a couru la blague sur Michaël Jackson qui enfin était blanc à tout point de vue. Mais aussi des gens qui renseignaient être « hispanic » (faussement) pour profiter des programmes de discrimination positive.

    Désormais, la case est laissée vierge et chacun remplit comme il le souhaite, on peut donc mettre « venusian » ou « earthling » si on veut. C’est les fameux « others ».

  6. Parmi les « races » possibles, il y a chinese, indian, vietnamese, japanese, filipino, korean (rassemblées sous le terme asian). Etonnant car cela fait référence au pays d’origine, alors qu’il n’y a pas de cambodgian ou de thaï dans la liste.

    Fut une époque, italian, irish ou pole étaient des « races » aux yeux du Census Bureau.

  7. petit commentaire non technique :

    je n’aime pas le mot « race » dans votre article
    surtout que vous ne l’avez pas mis entre guillemets, comme une citation
    on parle d’ethnies (oui je sais, le « politiquement correct » peut etre lourd, mais parfois il a des raisons)

    on ne le répétera jamais assez
    >> il n’y a qu’une seule « race », l’espèce humaine

  8. bonjour,
    merci pour ce tableau qui m’est utile
    pour ce qui est du vocabulaire, difficile de « traduire » car cette terminologie (abusive en français) et celle légalement utilisée dans un pays qui ne reconnaît pas les métis et dont les habitants sont encore dans un cloisonnement de communautés de couleurs du à leur Histoire
    Nous avons d’autres cloisonnements, tout aussi stupides
    je vous remercie de trouver, s’il est possible, le même tableau mais avec la répartition des voix des votants au niveau national pour l’élection présidentielle de 2008
    voici mon adresse courrielle : jeanmichel.marche@laposte.net

    merci à l’avance
    jm marche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s