Simple et efficace N°9 : les bancs publics rotatifs

Rien de plus agaçant que de ne pas pouvoir s’assoir sur un banc public parce qu’il a été mouillé par la pluie.

Une équipe de designeurs coréens propose pourtant un concept formidable : le banc public rotatif.

rollingbench

rolling_bench2_1_1

 

 

Il suffit de tourner la manivelle pour faire « défiler » l’assise du banc et exposer ainsi une surface sèche. C’est simple et efficace.

(via Reaction)

17 commentaires sur “Simple et efficace N°9 : les bancs publics rotatifs

  1. Excellent !
    De plus, on notera l’absence de dossier qui évite aux gamins de s’y assoir en posant leurs pieds sur l’assise.
    Bon objet.

  2. J’aimgine déjà les bonnes blagues qu’on pourra faire avec ce système. A moins qu’ils aient eu l’idée de bloquer la rotation lorsqu’il y a un certain poids dessus :-)

  3. haha vous êtes impayables !
    pourquoi toujours penser à faire le mal ? :D
    (bon j’avoue ma première idée était de tourner la manivelle sur un banc remplis de vieux dont les pieds ne touchent pas par terre :))

  4. Un truc aussi simple et évident, on peut se demander comment personne n’y a pensé plus tôt ! Reste à espérer que le prix ne dissuadera pas les mairies, parce qu’à côte de chez moi il y deux grandes allées arborées et j’aimerias beaucoup les voir équipées de ces bancs… Mais j’ai tendance à rêver les yeux ouverts !

  5. J’ai l’impression qu’une bonne idée (ce banc) en engendre encore plus: des mauvaises (faire tomber les gens, quoique c’est assez marrant), ou des bonnes (graffiti animé, très bonne idée). Je penserais plutôt à une course avec le banc comme tapis roulant où les derniers tomberaient. Sélection naturelle.

  6. Et la mairie de Paris y greffera un système de rotation automatique au delà de 15 minutes de poids continu afin d’éviter que des mendiants ne les utilisent pour dormir …

  7. Carpentier >> très juste ! ces badaux qui pensent que l’espace publique est fait pour se reposer ! qu’ils aillent chez eux ou à l’hotel !

    Par contre je trouve que le schéma est un peu menteur, car quand on tourne le banc, la partie mouillée en bas se retrouve à l’ombre en bas, donc sèche moins vite que si elle etait à l’air libre en haut …

    De plus la manivelle à main: un autre objet que des milliards de mains vont toucher … bof bof, on ne rentre pas dans un société de « tout sans les mains » pour revenir à cela …

    Tres bonne idée, les graffitis animés!

Répondre à dbourrion Annuler la réponse.