Toujours plus de spams dans les médias sociaux

Les spammeurs sont comme les pigeons : des parasites dont il est quasiment impossible de se débarrasser. Après s’être attaqué aux blogs (La moitié des blogs serait du spam déguisé ?) et aux réseaux sociaux (Après le spam, le splog, voici le spambook ?), voici que les spammeurs s’attaquent maintenant aux calendriers en ligne et aux outils de micro-blogging :

Je ne sais pas pour vous, mais moi ça me déprime…

16 commentaires sur “Toujours plus de spams dans les médias sociaux

  1. Tout est relatif. Par exemple, si nous trouvons que les pigeons sont des parasites, on peut rationnellement penser que l’être humain est également un parasite pour la planète vu les boulversements négatifs qu’il entraine à lui seul sur l’écosystème. ;)

  2. Non ??? Comme si ça ne me suffisait pas de recevoir des offres pour des « outils de développement » dans mon mail, mes boîtes aux lettres de réseaux sociaux et j’en passe…
    Vous imaginez l’effet d’un calendrier partagé d’entreprise couvert de spam ?
    Berk…

  3. le « rigolo » c’est qu’on imagine ce genre de spameurs comme de sombres pirates dans leur cave humide mais non!! souvent c’est des sociétés bien réelles et respectables tout le monde se souvient a la grande époque de myspace ( il ya 2 ans environ … ) le marques automobiles marchants de boissons et outres racolaient des « friends » a tout va !!! et beaucoup de monde voyaient cela comme la forme la plus avançe de marketing ou buzz … :-)

  4. Le meilleur des captcha n’est il pas un numéro de carte bleue ?

    Faites du gratuit et vous gagnerez l’anarchie, c’est souvent comme cela que ça se passe malheureusement.

    Sinon, à quand la distribution d’une adresse ipv6 et d’un openID à la naissance?

  5. J’ai malheureusement déprimé depuis longtemps sur l’utilisation de certaines fonctionnalités de sites internet.

    Je fait toujours une comparaison avec un couteau. Un couteau on l’utilise pour faire la cuisine, couper,… Mais le couteau peut être utilisé pour faire aussi des dégâts.

    Ce qui me dégoute c’est que ce soit l’email, la messagerie instantanée, les blogs, les calendriers en ligne,… le spam passe partout, mais il ne faut pas se tromper : ça doit être un minimum rentable ce genre d’action à mon avis.
    Car si ça ne l’était pas, est-ce qu’il y aurait autant de spam dans le vide ?

    Maintenant, je remarque une chose, ça change la conception des outils internet tels que la mise en place d’images dans lesquelles un code apparait et on doit le re-saisir dans un champs prévu à cet effet.

    Dans le développement d’un site, il devient difficile d’identifier de plus en plus, qui est bon qui est mauvais, car parfois, les spammeurs utilisent des proxy anonymes, des ordinateurs zombies(virus, vers,…) ,…

    Je me dis que les spammeurs vont contourner la technique et qu’ils vont continuer, et qu’il faudra trouver autre chose, mais quoi et comment ?

  6. Contre le spam, une seule solution, la loi et l’attaque systématique en justice : c’est le facteur coût faible / risque qui favorise le développement du spam : la rentabilité du système. Si l’on fait payer tout ceux impliqués (et les annonceurs!), on fait disparaître le spam. Je l’ai expérimenté en Australie : pas de spam australien vers l’australie. Et pas non plus de solution opt-out hypocrite.

  7. C’est la guéguerre éternelle entre les fabricants d’épées et les fabricants de boucliers ! ;-)

    Sur mon site, je passe mon temps à améliorer les protections pour éliminer spammeurs et autres enquiquineurs de tout poil. C’est une opportunité pour les sociétés qui luttent contre le spam… mais pour nous c’est un coût non négligeable…

  8. @BBB: malheureusement il faut bien souvent avoir pris plusieurs coups d’épées avant de fabriquer le bon bouclier… et les spammeurs preuvent faire preuve de beaucoup de créativité.

  9. Le spam sur les réseaux sociaux je connaissais mais sur les calendriers je n’ai jamais vu ca. Y a t-il des outils qui empêchent cela ou le phénomène est trop récent?

  10. Le spam n’est pas une nouveaute..j’en recois des tonnes de messages en anglais sur les blogs,mails..presque impossible d’arreter ce phenomene.A moins de serrer les vis en fermant:contraire à la notion de reseau social et ouverture:compliquez cette histoire.

  11. Et encore, le meilleurs est à venir… Avec l’aide de OpenSocial pour faciliter le développement, çà va fuser ! Surtout maintenant que Yahoo! et MySpace ont rejoint l’iniative, çà représente une part de marché non négligeable pour les spammeurs.

  12. Difficile de trouver des bots qui pourrait faire sa donner par un site en francais ( google les descend peut etre ) sa doit etre sur le web anglais qu’on les trouve plus facilement, d’ailleur tout les bot spammeur que je reçoit, donne des adresse vers des sites anglais.

  13. Facebook n’est pas épargné par ce fléau ; la semaine dernière, le compte d’un de mes amis a été usurpé… Résultat : 3 spams par « Wall » de ses amis! C’est vraiment pénible.

Répondre à Olivier Duprez alias ze kat Annuler la réponse.