Devenez ceinture noire de Powerpoint (suite)

Powerpoint… rien que d’entendre ce nom j’ai déjà les poils qui se dressent sur ma tête. J’avais déjà abordé le sujet il y a près de 4 ans (cf. Devenez ceinture noire de Powerpoint), mais je reviens à la charge car les dérives sont de plus en plus nombreuses.

Démonstration :

En fait l’erreur la plus classique est de vouloir faire un diaporama qui sert à la fois de support de présentation et de rapport à apporter (les spécialistes appellent ça des « presentument« , contraction de « presentation » et de « document« ). Grosse erreur car le support est généralement trop chargé pour être utile comme support de projection et incomplet comme rapport à lire à tête reposée. J’irais même plus loin en disant que l’on peut en apprendre beaucoup sur la manière de travailler et de se comporter d’un collaborateur en analysant ses diaporamas…

Bref, pour vous remettre dans le droit chemin (ou vos collègues à qui vous pouvez les offrir) je vous propose ces trois livres :

Et pour celles et ceux qui souhaitent perfectionner l’art de la présentation, je vous recommande vivement les soirées Pecha Kutcha des Designers Interactifs : Pecha Kucha Paris Vol. 6.

18 commentaires sur “Devenez ceinture noire de Powerpoint (suite)

  1. Fred,
    J’ai moi aussi lu les deux premiers livres que tu présentes ici. Ils sont tout simplement formidables.

    Pourrais-tu nous en dire un peu plus sur le 3e. Je suis toujours étonné par les conseils de lecture des livres « à paraître ». L’as tu eu en avant-première ? As-tu déjà apprécie d’autres ouvrages de l’auteur ?

    Il existe de nombreux livres sur l’art et la manière de présenter (devant une audience ou dans un rapport). Etant assez intéressé par ces sujets, j’en ai lu quelques uns.

    Je conseille aussi aux lecteurs sensibles à ce thème les livres suivants (l’ordre n’est pas innocent) :
    « Show Me The Numbers: Designing Tables And Graphs To Enlighten » de Stephen Few et les livres d’Edward Tufte (The Visual Display of Quantitative Information, Envisioning Information, Visual Explanations, Beautiful Evidence).

    Ces 5 livres traitent plutôt de la représentation visuelle de données chiffrées. Je les trouve assez complémentaires des livres de Nancy Duarte et de Garr Reynorlds.

    Par contre n’achetez pas le livre « Clear and to the point » : Les conseils donnés dans ce livre sont tout simplement mauvais.

  2. Une bonne façon de s’améliorer, c’est d’aller fouiner sur slideshare, et de s’inspirer des bons exemples…
    En piochant ici
    http://www.slideshare.net/garr/brain-rules-for-presenters/
    ou là :
    http://www.slideshare.net/contest/worlds-best-presentation-contest-2008/entries/business?order=popularity&page=2%23top
    Même moi j’ai pu arriver à çà :-)
    http://reseaupensant.net/post/Environnements-d-apprentissage-et-Internet-20

  3. Bonjour,

    Pour ceux d’entre vous qui n’ont pas forcément le temps de lire des livres sur le bien-fondé de l’utilisation de Powerpoint, je souhaite présenter la fameuse règle du 10, 20, 30 en matière de présentation.

    Celle-ci m’a été transmise par mon boss lorsqu’il a vu mes premières présentations pas vraiment synthétiques…

    C’est très simple :
    – Pas plus de 10 slides
    – Pas plus de 20 minutes de présentation
    – Pas de police de moins de 30 points

    Cette « méthode » a été largement commentée (crée?) par Guy Kawasaki un venture capitalist californien qui n’est pas spécialement mon ami, mais dont je souhaite vous donner le lien.

    me permets d’ajouter le lien suivant :

    http://www.presentationhelper.co.uk/10-20-30-rule-powerpoint.htm

  4. salut Fred,

    Cette présentation existe aussi en sous titrage français :
    http://www.conseilsmarketing.fr/communication/8-erreurs-a-ne-pas-commettre-dans-une-presentation-powerpoint

    Et pour en savoir plus :

    Comment faire un Powerpoint “à l’américaine” ?
    http://www.conseilsmarketing.fr/communication/comment-faire-un-powerpoint-%E2%80%9Ca-l%E2%80%99americaine%E2%80%9D

    17 conseils incontournales pour réussir ses présentations !
    http://www.conseilsmarketing.fr/communication/comment-reussir-ses-presentations-orales

    Comment réussir ses présentations orales ?
    http://www.conseilsmarketing.fr/communication/comment-reussir-ses-presentations-orales-2

    A +

    FRED

  5. Je suis définitivement fan de cette vidéo. Etant donné que je sors juste des études et que j’ai donc dû me taper toutes les présentations des autres étudiants à travers tous les lieux d’étude que j’ai fréquentés, je ne me suis jamais autant énervé que devant ces slides inutiles et encombrés.

    Le premier point qu’il fait remarquer est tout simplement le meilleur : les gens qui n’ont absolument rien compris au génie de la présentation par diapos : la sobriété et le ciblage de chaque slide. Rien ne m’a jamais autant gavé que ces présentations où on reste des heures devant la même diapo, à bafouiller à côté.

    Typiquement, je dirais qu’on doit pouvoir revenir en arrière et avancer dans sa présentation sans que cela ne gêne l’auditoire et tout en conservant la fluidité de sa présentation.

    @ Arthur : j’adhère au 10,20,30 ! Sans avoir jamais lu d’ouvrage sur le sujet (honte à moi), j’ai toujours fait mes présentations sur ce modèle : des titres énormes, des slides sur lesquels on peut tout comprendre et retenir en 5 secondes, peu nombreux (hormis pour ajouter quelques effets plus doux de transition).

    Enfin, les animations intégrées dans les versions de PowerPoint me font la plupart du temps vomir, je conserve simplement l’utilisation de celles communes au cinéma, comme les fondus, toujours classes et sobres.

Laisser un commentaire