Un peu d’innovation dans les players vidéo

Une fois n’est pas coutûme, je souhaiterais vous parler aujourdh’ui d’un site de partage de vidéos qui n’est pas YouTube (ou DailyMotion). Loin de moi l’idée de vouloir relancer le débat sur la nichisisation des médias sociaux (hé hé hé, il fallait la placer celle-là), je voudrais juste partager avec vous une fonctionnalité trouvée sur Shred or Die, un site de partage de vidéos de trucs qui glissent (et qui roulent).

Cette fonctionnalité porte sur le « player« , ou du moins sur une évolution fonctionnelle tout à fait intéressante car répondant à une réelle demande contextuelle. Démonstration avec cette vidéo : Ready trailer.

Juste à droite du bouton ‘Play‘ vous avez trois boutons :

  • Jump Back 5 secondes, pour revenir 5 secondes en arrière afin de revoir l’action ;
  • Toggle Slow Motion, pour revoir l’action au ralenti ;
  • Prev Frame / Next Frame, pour visionner l’action image par image

Voici donc trois fonctionnalités bien pratiques, surtout dans un contexte de sports extrêmes où les figures sont décomposées dans tout les sens. Bref, c’est de l’innovation utile comme je les aime.

Et si vous vous posez encore la question de savoir s’il faut abandonner les skis pour passer au snowboard, j’espère que cette vidéo va vous convaincre : And if you’re a man you could feel it!.

8 commentaires sur “Un peu d’innovation dans les players vidéo

  1. Dans les fonctionnalités que j’aimerai un jour voir apparaitre sur les sites de vidéos:
    -« time tagging » : tagger l’avalanche qui intervient à 5’30 de la vidéo, hop on clique dessus et on y est (pas besoin de regarder la présentation du reporter de channel 12 du dakota du sud…)
    -« speech-to-text tagging » : quand la conversion flv est effectuée on mouline un speech-to-text voir si on reconnait des mots (voire des phrases) qu’on place ensuite sur la timeline
    –>Problème : les langues ^^
    J’adorerai que cela existe juste pour la pertinence des recherches ensuite.
    -dans le meme principe on peut appliquer des reconnaissances de forme sur les images de la vidéo…mais la je rêve je pense
    tcho!

  2. Si je puis me permettre, ceci n’a rien de nouveau : cela fait quelques années que nous le proposons dans notre offre B2B : http://www.opsomai.com/Fr/Produits/Orao/demo1.html

    Par ailleurs, pour que l’on voit ce genre de chose se généraliser, il va falloir se débarrasser de solutions à la traîne du point de la vidéo, du genre Flash ou Silverlight qui ne permettent pas de positionnement à la frame près (mais seulement à la keyframe) . La démo proposée est très impressionnante, mais :
    1) la vidéo semble être à environ 14 fps… on est loin du 24 fps
    2) pour réaliser du frame à frame en Flash, le site doit recompresser toutes ses vidéos avec un keyframing de 1 et au format flv, ce qui peux être ennuyeux pour les sites importants et surtout réduit fortement la qualité de la vidéo pour une bande passante donnée (ou coute cher en bande passante à qualité égale. En gros, on est obligé de compresser les frames indépendamment les unes des autres alors que tout les fomats modernes (h264 …) utilise les enchaînement de frame pour réduire la bande passante utilisée.

    Des sites comme youtube/daily motion proposent de plus en plus des vidéo en H264

    Aujourd’hui, seul QuickTime (et ce depuis plusieurs années) permet de se positionner à la frame prêt dans des vidéos au format MPEG4/H264 (et bien d’autres aussi d’ailleurs). La seule autres voie qui se dessine est le tag video html5, et il sera intéressant de voir ce que Chrome fera ce tag dans ses futurs versions.

    Pour en lire plus sur ce sujet :
    http://blog.vrarchitect.net/post/2008/04/18/challenge-to-the-flash-community-Quicktime-is-better-than-Flash

  3. Moi ce que j’aimerai dans les vidéos de Youtube & Co, c’est un simple bouton STOP, qui arrêterai de charger le flv.
    Parfois sur un page web, quand y’a plusieurs videos, et que l’une d’elle ne vous plait pas, vous êtes obliger de recharger la page pour ne pas consommer la bande passante de la vidéo suivante.
    En tout cas ça ferai beaucoup d’économies a Youtube :)

  4. @ Pascal V. > L’important n’est pas la qualité de la vidéo (définition) ni le frame rate, mais plutôt le confort d’usage. La force de YouTube / Dailymotion est d’avoir trouvé un compromis entre technicité et souplesse. Résultat : les vidéos ne sont pas de très bonne qualité, les ralentis impossibles, le recalage très approximatif… mais elles sont rapides à charger et facile à manier pour un usage courant.

    Quicktime affiche très certainement de meilleurs qualités techniques (c’est le format « officiel » des bandes annonces) mais ne propose pas la même souplesse.

    Et non, le player de ta démo ne propose pas les mêmes fonctionnalités, une molette qui règle le défilement n’est pas aussi intuitive que des boutons « Jump Back 5 secondes » ou « Toggle Slow Motion ».

    /Fred

  5. Merci Frédéric pour avoir repéré ce player — Je le montrerais très probablement lors de mon cours « vidéo pour le web » à la Sorbonne cet hiver.

    L’arrivé des sous-titres sur youtube est aussi une bonne chose. Les players vidéo flash commencent à acquérir peu à peu toutes les fonctions des lecteurs DVD… qui datent de 1995 :-)

    Mais ici, et ton exemple le montre bien, on peut décider stratégiquement — c’est à dire en fonction des utilisateurs et du contenu — quelles fonctions mettre en avant, ajouter, retrancher.

    C’est aussi un désavantage majeur : le manque de standardisation, qui peut freiner l’usage des fonctions. Rien n’est simple, n’est-ce pas !!!


    PS : @Pascal V
    Oui Quicktime est génial, et de loin une technologie vidéo bien plus avancé que la vidéo flash au niveau multipiste, intégration SMILE, texte, nombre de codecs, etc.
    Quicktime est ce qui rend la vidéo sur mac si incroyablement puissante. Vive Final Cut Pro :-)
    Mais il a eu le malheur de ne pas avoir su se glisser « en douce » dans 98% des navigateurs, tout en ayant pas un outil de développement aussi intégré que flash.
    Flash nous a offert par surprise la vidéo sur le web qui marche à tous les coup… et demain peut-être la 3D.

  6. Fred,
    Très très intéressant ce player et adapté effectivement à un contenu très dynamique. J’aurais pour ma part ajouté alors un snapshoot rapide sur une image arrêtée ?! pour généré un image un fonds d’écran. Mais je crois que les problèmes de droit sont encore malheureusement très délicats à gérer si l’on ne produit pas le contenu vidéo et c’est un autre métier.
    Pour ma part cette vidéo de visite guidée m’impressionne également je la trouve bien conçue avec ces chapitrages.
    http://www.bugatti.com/virtual-tour/main_en.html
    Nous sommes cependant encore loin de d’utiliser toutes les possibilités d’accès direct aux timecodes d’une vidéo… nous en somme encore au balbutiement je pense…
    Qu’en pensez-vous ?
    François

  7. Merci pour cette infos sympa…
    Ce qui démmontre une fois de plus que la fonction cré l’organe !
    ..;
    Et tant que je suis là, merci pour ton bliog d’infos!

Répondre à Julien Annuler la réponse.