Ajouter une couche sociale à votre site, une vraie fausse bonne idée

Jusqu’à présent, si vous vouliez sociabiliser votre site, vous pouviez ajouter des commentaires ou des notes. OK, mais les commentaires / notes sont maintenant partout, et ça ne vous arrange pas forcément…

Qu’à cela ne tienne, vous avez aussi la possibilité de greffer dessus une communauté. OK, mais cela ne fait que déporter le trafic.

Heureusement arrive la LiveBar : LiveBar Adds A Little Strip Of Community To Any Site. Pour faire simple, il s’agit d’un module qui vient se greffer sur n’importe quel site web en rajoute en superposition une petite barre communautaire en bas de page :

livebar1

 

Cette barre permet de centraliser les discussions, publications et autres tweets de votre communauté. Plus intéressant, vous avez la possibilité d’agréger l’activité sociale de plusieurs sites du même domaine :

livebar2

 

Voici donc une solution à mi-chemin entre Google Friend Connect et Gabbly (qui visiblement à fait des émules : Meebo To Turn On Chat For Communities).

Même si la performance technique est là, force est de constater que cette « rustine sociale » ne peut pas compenser une stratégie communautaire digne de ce nom. Je trouve cette solution particulièrement rétrograde à une époque où les médias sociaux sont en pleine croissance et où la majeure partie de l’exposition d’une marque ou d’un produit se fait en dehors du site web « officiel ».

Bref, je suis intimement persuadé que ces gadgets sociaux n’ont qu’une infime chance de réussir à mobiliser et fidéliser une communauté habituée à des dispositifs beaucoup plus sophistiqués.

Seule une stratégie communautaire bien ficelée (avec des community managers bien rôdés) peut apporter une réelle valeur ajoutée pour une marque. Surtout si vous n’êtes ni Apple, ni Harley Davidson.

6 commentaires sur “Ajouter une couche sociale à votre site, une vraie fausse bonne idée

  1. La doctrine marketing ne devrait-elle pas être de devoir être visible là où se trouve le client ?

    D’un autre coté, l’une des stratégies des supermarchés est de ralentir le plus possible la sortie du client.

  2. Je pense que ce système n’est pas aujourd’hui ce que recherche des sites de grands comptes. Il pourrait dans une certaine mesure intéressé les sites internet de start-ups qui rajouteraient ainsi facilement une première dimension « échange » sur leur site.

    Des systèmes plus complets comme des espace des dialogue permettant différents modes de participation de la part des internautes, de pouvoir suivre facilement les échanges, le tout dans un espace convivial me semble des solutions plus pérennes et correpondant plus aux attentes actuelles des utilisateurs et des marques.

Laisser un commentaire