Le microblogging est-il en voie de maturation ?

C’est en tout cas la question que l’on peut se poser au vue des dernières nouvelles du « marché » :

Bref, l’actualité du microblogging est très très chaude.

Évolution logique de tout ceci, l’arrivée de services de niche et d’applications verticales :

Moralité, c’est le moment où jamais de vous intéresser au phénomène du microblogging : Twitter au cœur de la révolution des médias sociaux ?.

19 commentaires sur “Le microblogging est-il en voie de maturation ?

  1. Bonjour,

    Je voudrais attirer l’attention sur une autre forme de micro blogging que je pratique depuis plusieurs mois : delicious + RSS + site syndiqué dans SPIP donne : http://www.pyrat.net/@La-veille-technologique-de-Pyrat-net@.html

    De cette manière, je fais d’une pierre 2 coups :
    – je micro-bloggue
    – ce que je micro-blogue s’affiche sur mon site (ce qui est très bon pour mon 3e public, cf : http://www.pyrat.net/Les-3-publics-d-un-site-web.html)

  2. Capitaine Commerce, je ne veux pas trop m’avancer là-dessus, mais il me semble que Twitter comptait environ 6000 utilisateurs en France. C’est encore un service utilisé par les early-adopters.

  3. Il y a encore effectivement de la place, mais la difficulté pour les nouveaux services est qu’il est difficile de faire bouger toute une communauté vers un autre service.

    Ce qui était bien avec Twitter, c’est la possibilité de recevoir ses Tweets via SMS. Au début, il n’y avait pas de limitation, puis c’est descendu à 250 SMS par mois, puis ils ont supprimé le SMS dans de nombreux pays (dont les pays européens). Pour nous (mixin.com) twitter n’est qu’un moyen de communication parmi d’autres comme l’email, l’IM (qui n’est plus disponible chez Twitter depuis un bon moment), le web et maintenant Facebook. Vous voulez faire quelque chose et en discuter avec vos amis, il vous faut un espace pour cela et tous vos amis ne sont pas forcément uniquement sur Twitter ou Facebook.

    Je ne suis pas certain que le fait que jaiku.com par exemple propose la notification par SMS fasse migrer les utilisateurs Twitter vers ce service. On voit bien avec identi.ca que la notification par SMS n’est pas chose aisée. Ils utilisent pour cela des gateway SMS qui passent par les emails des destinataires. D’une part ce n’est pas très fiable, deuxièmement ça n’est disponible que dans les pays où ils taxent les SMS en entrée (ils ne sont pas fous ces américains !) et troisièmement ça rend la réponse par SMS impossible. Ce dernier élément est à mon avis le plus important, mais ce n’est que mon avis ;-)

  4. j’aime également beaucoup les nombreuses mashups totalement inutiles crées à partir de twitter, comme twistori : http://twistori.com/ et les applications qui permettent d’avoir twitter sur son bureau comme twhirl

    @jacques : depuis peu, j’utilise également del.icio.us et des flux rss pour ma veille et c’est excellent

  5. Plus que la taille de la communauté, c’est pour l’instant sa caractéristique qui me semble la plus intéressante : hyper-connectée, curieuse et plutôt évangéliste. Ainsi, combien de liens trouvés via Twitter répliquons nous sur nos blogs ?

    L’autre commentaire c’est que Friendfeed est plus pour moi un agrégateur de vie numérique dispersée qu’un microblog. Pour moi le lifestreaming est une tendance à part et pas simple à appréhender et qui semble destabiliser pas mal de monde

  6. Si le microblogging, c’est dire à ses amis/clients « What am i doing now? », j’ai quand même l’impression qu’à ce niveau là on oublie souvent de mentionner le statut « facebook » ou « myspace » ou encore notre bon vieux msn … (vous savez la ligne en bas de votre nom) …

    Alors après, oui c’est vrai, twitter a son petit plus avec les sms mais vu que le sms est déjà presque dans la tombe … j’ai quand même le sentiment qu’il va falloir trouver quelquechose d’autre pour ne pas finir dans le rayon des étoiles filantes du web 2.0.

    Affaire à suivre mais j’ai assez peu d’espoir quant à une utilisation « grand public » d’un tel service … tout simplement parce qu’on a déjà tout ce qu’il faut pour le faire aujourd’hui et que les mastodontes du social web veillent !!

  7. Je reste sceptique sur les utilisations du micro-blogging. En France, je trouve que les services Orangeblog (blog par SMS, MMS, PC, mail…) sont plus intéressants car plus accessibles. Au final, l’enjeu est plus de pouvoir rassembler sur une plateforme unique des messages venant de sources très variées.

    Pour le suivi en live de mon réseau, je passe par Facebook tout simplement parce que la plupart de mes amis n’utilisent que ce réseau social…

  8. Merci pour ce billet. Meme constat, Twitter est à la mode car les usages qui y sont relatifs explosent. Les discussions s’organisent par sujets ou par audience. Cela pose d’ailleurs la question de mise en place de « groupes » dans Twitter.
    Mais là ou je trouve que les choses sont vraiment intéressantes c’est dans le monde de l’entreprise. Personnellement, je ne cesse d’expérimenter le microblogging (et pas seulement avec Twitter) dans des contextes d’affaires et auprès de services divers: Marketing, Relations-Clients, Veille, Gestion de Projet, Relations Publiques… Il y en a pour tous les goûts. L’investissement est moindre et les retours en matière de traffic, buzz, reputation-management, branding, satisfaction client… sont impressionnants. Je pense qu’on en est encore aux prémices mais que l’adoption des usages à vraiment passer un cap. Le développement de l’internet mobile et du phénomène LifeCast devrait aussi favoriser la démocratisation et la multiplication des usages.
    J’en profite pour signaler ma modeste contribution qui décrit quelques-uns des usages, services et technos autour de Twitter et du microblogging:
    http://www.webevangelists.net/2008/10/07/tout-savoir-sur-twitter-et-le-microblogging/

  9. Twitter est à la mode, mais cela n’en garantit pas la pérennité.

    L’enjeu en effet c’estla mise en place de groupes et de communautés. Sans cela l’intérêt risque de vite fléchir et twitter n’être qu’un phénomène de mode passager.

Répondre à Vincemobile Annuler la réponse.