Sears et Kmart se lancent sur les traces d’Amazon avec une plateforme de social shopping

Grande première dans les médias sociaux avec le lancement « officiel » de deux plateformes de social shopping d’envergure : MySears et MyKmart. En fait ces deux plateformes sont en gestation depuis l’année dernière mais sont maintenant rentrées dans une phase plus industrielle avec une large communication autour de cette initiative. Oui c’est une très bonne chose car il s’agit à mon sens de la première expérimentation « sociale » de deux distributeurs de cette envergure (respectivement 1.400 et 1.200 points de vente pour un C.A. supérieur à 23 milliards de $).

La page d'acceil de MyKmart
La page d'accueil de MyKmart

Les deux plateformes sont quasiment similaires et proposes un certain nombre de fonctionnaltiés « sociales » comme les notes et critiques de produits (comme sur Amazon ou Yahoo! Tech) :

Un produit noté sur MyKmart
Un produit noté sur MyKmart

Il y a également une section pour faire des suggestions collaboratives (comme le Dell IdeaStorm ou ce que propose FeedBack 2.0) :

Les suggestions sur MyKmart
Les suggestions sur MyKmart

Il y a aussi des forums et blogs ainsi qu’un réseau social où l’on peut parcourir les profils des membres (comme sur ImSaturn) :

Les membres de MyKmart
Les membres de MyKmart

Voici donc une très belle plateforme de social shopping qui illustre l’ambition de Sears / Kmart dans ce domaine. Vous apprécierez également les passerelles avec d’autres plateformes sociales comme MySpace, Facebook, Twitter ou YouTube.

Du coté des distributeurs français, Castorama a depuis longtemps investi dans une communauté mais qui n’est pas aussi structurée que celles citées plus haut. De même, nous avons l’illustre exemple du blog de Michel Edouard Leclerc (depuis plus de quatre ans). Sears et Kmart semblent donc vouloir aller plus loin avec ces deux plateformes dont on devine le potentiel (même s’ils n’en sont qu’au tout début).

Toujrous est-il que je ne peux que saluer cette initiative de la part d’un distributeur pour donner plus de visibilité à ses clients et leur accorder plus d’attention. La distinction est subtile mais elle a son importance car le distributeur se substituent ainsi aux marques pour assurer un travail de « terrain » sur les médias sociaux et collecter des feedbacks bruts auprès de la communauté.

N’hésitez pas à me faire part de démarches similaires d’autres distributeurs nationaux ou européens.

3 commentaires sur “Sears et Kmart se lancent sur les traces d’Amazon avec une plateforme de social shopping

  1. merci pour cette info fred, le feedback existe aussi sur le point de vente pendant l’expérience d’achat ou de visite de l’enseigne. La société Fizzback l’a développé et Mark&Spencer et Tesco ont gagné un prix de l’innovation grâce à ce service.

Laisser un commentaire