L’IAB standardise les indicateurs-clés des médias sociaux

Depuis le temps que l’on en parle, l’IAB se décide enfin à publier un document officiel sur les indicateurs-clés spécifiques aux médias sociaux (blogs, widgets et applications sociales) : Social Media Ad Metrics. Cette publication est une très bonne nouvelle, même si elle me laisse un peu sur ma faim, il n’y a en effet aucune référence au microblogging, aux social games ou même aux services mobiles (mais c’est tout de même un très bon début).

L’IAB nous donne ainsi sa définition des médias sociaux : Les services et fonctionnalités qui facilitent le partage et favorise les conversations. Une définition intéressante car il y ai fait référence aux fonctionnalités et pas seulement aux services. Un portail d’information « traditionnel » se dotant ainsi d’une couche sociale rentrerait ainsi dans la catégorie « média social ».

Poursuivons l’étude de ce document avec les définitions suivantes :

  • Blog = un type de site web opéré par un individu, un groupe ou une organisation dans le but de publier des opinions et commentaires sur des sujets variés ;
  • Widget = une application qui fonctionne sur n’importe quel site ;
  • Application sociale = des services qui encouragent l’expression, les échanges et la collaboration.

Rien à redire, ces définitions sont concises et justes.

Rentrons maintenant dans le vif du sujet avec les fameux indicateurs. Nous distinguerons les indicateurs généralistes des indicateurs propres au support.

Ma sélection d’indicateurs généralistes :

  • Interaction Rate (taux d’interaction) = La part d’utilisateurs qui cliquent sur une publicité ou une application sociale ;
  • Time Spent (temps passé) = La période durant laquelle un utilisateur interagit au cours d’une session sans interruptions de plus d’1/2 heure ;
  • Vidéo Installs = Le nombre de players vidéos encapsulés dans des pages web ;
  • Friends Reach (distribution virale) = Le nombre d’utilisateurs exposés à du contenu « social » au travers de leurs amis.

Ma sélection d’indicateurs liés aux blogs (où un blog / billet est jugé pertinent s’il parle de  votre marque / produit / sujet) :

  • Number of Conversion Relevant Sites = Le nombre de blogs pertinents ;
  • Number of Conversation Relevant Links = Nombre de liens qui pointent vers ou depuis un billet pertinent ;
  • Conversations Reach = Le nombre de visiteurs uniques mensuels ayant transités par un billet pertinent ;
  • Number of Conversation Relevant Posts = Le nombre de billets pertinents sur un blog ;
  • Conversation Density of Conversation Relevant Posts = Le pourcentage de billets pertinents par rapport au nombre total de billets ;
  • Earliest / Latest Post Date for Conversation Relevant Post = Premier / dernier billet pertinent ;

Ces différents indicateurs sont particulièrement intéressants pour pouvoir identifier les blogs intéressants et les classer entre eux. J’aurais complété cette liste avec les deux indicateurs suivants :

  • Part de voix = Le nombre de billets pertinents où votre marque / produit est cité ;
  • Score de viralisation = Le nombre moyens de trackbacks pointant vers un blog pertinent.

Nous avons ensuite les indicateurs liés aux widgets et applications sociales (petite sélection) :

  • Unique User Reach (taux de pénétration) = Le pourcentage d’utilisateurs ayant installés le widget / l’application par rapport aux nombre total d’utilisateurs ;
  • Influence (taux de viralisation) = Le nombre moyen d’amis de l’utilisateur-cible ayant installé la même application ;
  • Application Installs per User = Le nombre d’applications installées par l’utilisateur ou les utilisateurs (moyenne).

Voici donc une très bonne série d’indicateurs que l’on pourrait compléter avec des indicateurs spécifiques au microblogging (où un tweeteur/ tweet est jugé pertinent s’il parle de  votre marque / produit / sujet) :

  • Notoriété = Nombre de tweets pertinents durant la période d’étude ;
  • Taux de pertinence = Le pourcentage de tweets pertinents d’un auteur ;
  • Taux d’influence = Le nombre moyen de re-tweets d’un auteur sur les tweets pertinents.

Cette liste est à compléter, n’hésitez pas à mettre en commentaire vos indicateurs.

Espérons que cette première publication sera complétée au fur et à mesure et que d’autres supports seront pris en compte (lifestream, casual games, univers virtuels…).

(via E-conomy)

12 commentaires sur “L’IAB standardise les indicateurs-clés des médias sociaux

  1. Il était temps que cela se fasse !
    Il manque effectivement une partie sur le microblogging… Cela montre bien que les réseaux changent rapidement.

    Dans les metrics de twitter… Une mesure contestée est le nombre de followers, le ratio follower / following.
    Certains parlent de qualité over quantity.. d’autres expliquent que les gros chiffres impressionnent..
    Personnellement, je trouve que le nombre de followers importent peu, car comme beaucoup de choses, c’est le contenu qui compte.

  2. Je suis surpris qu’il n’y ait rien concernant les utilisateurs actifs, une métrique du type « nombre d’utilisateur s’étant connectés dans les x derniers jours/semaines/mois » ?

    C’est pourtant un indicateur important de la vitalité du média, et malheureusement il n’y a rien d’harmonisé sur la période de référence (pour ce qui est des browser games en tout cas, que je considère comme média social aussi).

  3. Bonjour Frédéric,
    L’article tombe à point.
    En tant que Community Manager, dans ma stratégie, l’une des plus grosses difficulté fut le choix des metrics.
    Ce document de l’IAB est déja un point de départ.
    Avec l’expérience que chacun rencontrera sur le terrain, il sera plus facile d’ajouter, d’expliciter certains indicateurs.

  4. Tout d’abord merci pour cette article qui je pense permettra à beaucoup de pro de statuer sur les KPI à utiliser pour monitorer les campagnes de communication sur les médias sociaux.

    Cependant j’ai une question qui je l’espère pourra trouver sa réponse en commentaire. Pourquoi rajouter la comme indicateur pour les blogs la part de voix (qui représente le nombre de billet citant la marque) alors qu’il existe déjà un indicateur prenant en compte cette part de voix mais pondérée par le nombre de billets total du blog (ce que l’IAB appelle Conversation Density of Conversation Relevant Posts = Le pourcentage de billets pertinents par rapport au nombre total de billets) ?

    A mon avis l’approche de l’IAB est plus intéressante car dans l’absolu si un blog me cite dans 10 billets cela n’a pas le même impact si il contient 30 articles ou si il a plus de 1000 articles (cf la redondance des mots clés et liens sortants).

    Je pense qu’un facteur doit m’échapper et je suis curieux de savoir lequel.

    Merci d’avance pour la réponse.

Laisser un commentaire