Le travail hybride signe la fin du micro-management et le début de la supervision à distance

Depuis le début de la crise sanitaire, les entreprises et organisations sont chamboulées par des confinements à répétition qui bouleversent des habitudes de travail forgées au siècle dernier dans un contexte économique / informatique extrêmement différent de celui que nous connaissons aujourd’hui. Puisque la seule constante de ce monde d’après est l’incertitude, il est largement temps de repenser les modèles de management pour accorder plus de marge de manoeuvre à des collaborateurs qui en ont désespérément besoin pour relever tous les défis d’un quotidien irrémédiablement transformé.

Lire la suite « Le travail hybride signe la fin du micro-management et le début de la supervision à distance »

La finance décentralisée n’est pas une lubie, mais une nécessité

Le 3 janvier prochain marquera le treizième anniversaire de la création du bitcoin. Au cours de sa courte histoire, la monnaie numérique aura défrayé la chronique avec des gains et des pertes spectaculaires, attirant les spéculateurs du monde entier. Plus généralement, la finance décentralisée (DeFi) fascine autant qu’elle effraie. Des réactions tout à fait compréhensibles, car nous sommes dans une phase de transition entre un ancien modèle qui s’essouffle (la finance traditionnelle) et de nouveaux modèles qui se mettent en place et redistribuent les cartes (reconfiguration des dynamiques du marché, transfert de pouvoirs et de richesses…). Oui, la DeFi et un pari risqué, mais salutaire face à un marché apathique qui a bien besoin d’un électrochoc.

Lire la suite « La finance décentralisée n’est pas une lubie, mais une nécessité »

Le métavers n’est pas une rupture, mais une continuité

La vie est une succession de cycles. Il y a les cycles climatiques, économiques, politiques… En ce moment, nous sommes en plein dans un cycle médiatique où toutes les attentions se portent sur les métavers. Et comme ça a été le cas pour les précédentes tempêtes médiatiques (IA, chatbot, NFT…), les nombreuses publications sur le sujet reposent sur des raccourcis grossiers. Le problème est que ce sujet est abordé de façon trop étriquée alors qu’il nécessite de la subtilité et surtout une vision d’ensemble. Non, les métavers ne sont pas la nouvelle révolution numérique qui va nous plonger dans la matrice virtuelle, nous sommes déjà dedans. Non, ce n’est pas une innovation majeure qui va révolutionner nos usages, mais plutôt la combinaison d’améliorations dans différents domaines. Une clarification s’impose pour vous aider à mieux appréhender la réalité et les enjeux du marché.

Lire la suite « Le métavers n’est pas une rupture, mais une continuité »

Sommes-nous et souhaitons-nous être contrôlés par des algorithmes ?

Qui n’a jamais entendu des assertions du type : « Nous ne sommes plus libres, les machines décident à notre place » ? Si les perspectives d’une société post-industrielle sont plutôt sombres (croissance nulle, crises économiques / sociales / environnementales…), il convient de ne pas se laisser déboussoler par les théories collapsologiques. Les préoccupations et peurs se cristallisent ainsi autour des intelligences artificielles et de leurs algorithmes. Avec cet article, je vous invite à prendre du recul et à appréhender la trajectoire que suit notre société de façon raisonnée et pragmatique.

Lire la suite « Sommes-nous et souhaitons-nous être contrôlés par des algorithmes ? »

De la faculté d’adaptation à la capacité d’acceptation des nouveaux usages numériques

Les terminaux et usages numériques sont en perpétuelle évolution. Une course au progrès dont nous avons le luxe de profiter, ou pas ! À mesure que le numérique prend une place toujours plus importante dans notre quotidien personnel et professionnel se développe un mécanisme psychologique de méfiance vis-à-vis d’innovations que l’on ne comprend pas ou que l’on ne maitrise plus. Face à des verrous psychologiques renforcés par la peur d’une perte de contrôle des outils de notre quotidien, les entreprises devraient relever les défis de la quatrième révolution industrielle de façon plus sereine en commençant par accompagner leurs salariés dans la découverte de ces nouveaux terminaux / usages et l’acceptation du changement de leurs habitudes.

Lire la suite « De la faculté d’adaptation à la capacité d’acceptation des nouveaux usages numériques »