Le e-commerce responsable passe par un changement des habitudes des consommateurs

Avec la crise énergétique, le commerce en ligne est pointé du doigt, car il incite à la sur-consommation et participe à l’encombrement et la pollution des centres-villes. C’est pourtant une vision très manichéenne des usages numériques, car la réalité du terrain est tout autre : non seulement de gros efforts ont été réalisés depuis de nombreuses années par les transporteurs et acteurs de la logistique, mais également par des acteurs de pointe dans la robotique. De plus, sans tomber dans le solutionnisme technologique (oubliez les drones), il existe d’innombrables solutions pour améliorer le bilan RSE des e-commerçants. Reste encore à éduquer les acheteurs pour qu’ils adoptent ds réflexes de consommation éco-responsables.

Lire la suite « Le e-commerce responsable passe par un changement des habitudes des consommateurs »

La rationalisation de votre écosystème numérique passe par des scénarios de conversion

Il y a eu Facebook, puis Twitter, puis Instagram, puis Snapchat, puis TikTok, et maintenant BeReal, la nouvelle étoile montante des médias sociaux. Et comme si ce n’était pas assez, on nous parle maintenant de la nécessité pour les marques de s’approprier d’urgence le métavers et la blockchain sous peine de… de quoi déjà ? Après 30 ans de croissance, les usages numériques sont aujourd’hui plus diversifiés que jamais, le tout dans des conditions de marché extrêmes (crise climatique, sanitaire, écologique, énergétique, sociale…). Autant le dire tout de suite : rajouter un support numérique à votre stratégie de marketing digital ne changera pas la donne. Plutôt que de vouloir exploiter toujours plus de canaux numériques, les marques et organisations devraient au contraire concentrer leurs efforts sur les supports les plus pertinents. La rationalisation de votre écosystème numérique est non seulement le meilleur moyen de lutter contre la dilution des ressources, donc d’améliorer les performances ; c’est également une façon de limiter les impacts environnementaux et sociaux. Un premier pas vers du e-marketing responsable ? Oui tout à fait, à condition de le faire avec l’art et la manière.

Lire la suite « La rationalisation de votre écosystème numérique passe par des scénarios de conversion »

Une transformation digitale vertueuse à travers la responsabilité numérique des entreprises

C’est la crise. Ça, vous n’aviez pas besoin de moi pour le savoir, on en parle à longueur de journée dans les médias. Une surexposition qui amène une forme de fatalisme et l’impression tenace que nous allons droit dans le mur. Si effectivement la trajectoire n’est pas la bonne, mettre la pression sur les citoyens et consommateurs ne fait que développer chez eux un réflexe de survie : profiter avant la fin. Idem pour les entreprises qui sont incitées à donner un grand coup de collier pour doper les ventes ce trimestre… tous les trimestres… tous les ans… Il est largement temps de sortir de cette spirale auto-destructrice et de se projeter dans l’avenir avec une démarche plus responsable et des ambitions plus réalistes, surtout dans un contexte de fin de la croissance (une réalité pour les pays européens). Ceci passe par une recherche d’efficience des activités à l’aide des outils et supports numériques, tout en minimisant leur impact (environnemental, social et sociétal). En gros : faire du développement numérique durable.

Lire la suite « Une transformation digitale vertueuse à travers la responsabilité numérique des entreprises »

La domination des big tech s’illustre à travers l’analyse d’audience

L’analyse d’audience est une des disciplines primordiales du e-marketing. Elle est la base de la mesure de l’efficacité publicitaire, celle qui sert à piloter le budget, donc la stratégie publicitaire. Disposer d’une mesure fiable est la condition pour pouvoir élaborer un modèle d’attribution solide, celui qui permet d’optimiser l’impact et de maitriser les coûts. Avec les récentes évolutions de leurs navigateur et système d’exploitation mobile respectifs, c’est l’accès aux données de mesure publicitaire que Google et Apple sont en train de restreindre. Une façon pour eux d’accentuer leur mainmise sur le marché de la publicité en ligne qui devrait approcher les 10 MM€ d’ici la fin de l’année, à moins qu’Amazon ou TikTok ne viennent jouer les trouble-fête. Mais dans tous les cas de figure, c’est une partie à laquelle seuls les géants numériques ont accès, et le DMA n’y changera rien.

Lire la suite « La domination des big tech s’illustre à travers l’analyse d’audience »

Les IA génératives annoncent une révolution dans les médias et la publicité

Nous vivons une époque formidable où les progrès dans les NTIC sont constants. Les modèles génératifs nous apportent ainsi des preuves flamboyantes des progrès réalisés en matière de génération de contenus (textes, images, vidéos…). Si ces intelligences artificielles représentent d’énormes gains de temps potentiels, elles risquent néanmoins d’être un cadeau empoisonné pour toutes les professions créatives qui vont voir leur légitimité contester et leur valeur perçue diminuer. Les IA génératives proposent d’innombrables domaines d’application, mais également des débats éthiques et juridiques sans fin. Elles vont surtout déporter la valeur vers les données d’entrainement et ceux qui les maitrisent : les big tech.

Lire la suite « Les IA génératives annoncent une révolution dans les médias et la publicité »