Quand les people sociabilisent les marques

Aviez-vous remarquez à quel point il était délicat pour une marque d’être présente au sein de réseaux sociaux. Il y a bien les exemples de L’Oréal ou Garnier mais tout ça reste très laborieux car les membres sont globalement réfractaires à l’intrusion des marques dans leur espace social. Quand je parle de marques, je parle des marques courantes, pas de Apple ou Harley Davidson qui sont plus des marques-symboles et pour lesquelles les règles sont différentes (ce sont des contre-exemples).

Bref, tout ça pour vous dire que la solution de ce problème ne se trouve pas forcément sur les réseaux sociaux traditionnels mais plutôt sur des réseaux dédiés. Dédiés aux marques ? Non, dédiés aux people.

Prenons ainsi l’exemple de Coolspotters, une plateforme sociale où les membres recensent les produits portés par les people :

coolspotters_home

Vous noterez que le concept est redoutable car ce ne sont pas les marques qui se mettent en avant, ce sont les internautes (et indirectement les people) qui en parlent. Jugez plutôt avec cette impressionnante liste de marques :

Coolspotters_directory

Le service est extrêmement bien fait car il existe également des pages de marque où l’on retrouve une liste des produits ainsi que des people qui les portent :

Coolspotters_brand

Et ce service n’est pas un cas isolé car il en existe d’autres notamment en Angleterre avec MyCelebrityFashion, qui propose un concept similaire mais plus éditorialisé :

MyCelebrityFashion_home

On retrouve dans ce service le même principe de repérage de marques sur les people :

MyCelebrityFashion_celeb

Dernier exemple avec CelebStyle (du réseau PopSugar) qui reprend ce même principe :

CelebStyle_home

À noter la très intéressante fonction ‘How Wore it Best‘ :

CelebStyle_battle

Il existe d’autres fonction plus marchande sur ce site comme Trend Alert, The Bag to Have, Looks for Less ou encore How would you wear it.

Avec ces trois exemples nous sommes bien face à un canal de recommandation / promotion très crédible pour les marques. Certes la cible est pour le moment très féminisante, mais rien n’empêche les éditeurs de faire des déclinaisons pour les hommes ou d’autres cibles. Assurant un exemple à suivre…

Rapide compte-rendu de la Journée Mondiale de l’Utilisabilité 2008

Alors que la World Usability Day 2008 est encore en cours, il est déjà l’heure pour moi de vous faire un rapide compte-rendu de la conférence qui s’est déroulée hier soir.

Près de 200 inscrits et une centaine de participants se sont donc retrouvés dans le centre de conférences de Microsoft pour écouter les différents intervenants parler de l’utilisabilité appliquée aux interfaces riches. Un grand merci aux orateurs : Patricia, Mathieu et Emmanuel, Toufik, Sam – Michael – Thibault et Dick.

Un grand merci également aux équipes de Microsoft qui nous ont réservé un très bon accueil.

Reste pour moi maintenant la laborieuse tâche de récupérer les différents diaporamas, photos et vidéos pour les publier sur ce site…

J’adorerais également partager avec vous votre ressenti sur cette quatrième édition : le format, les interventions… N’hésitez pas à mettre vos remarques / remerciements / encouragements dans les commentaires.

Expérimentations conceptuelles et physiques

Je souhaiterais vous faire découvrir aujourd’hui deux sites expérimentaux très… expérimentaux (vous comprendrez). Soit parce qu’ils cassent complètement les codes de conception, soit parce qu’ils adoptent une approche graphique disruptive… soit les deux !

Nous avons donc en premier lieu le mini-site Design and the Elastic Mind du MoMA qui se présente sous la forme d’une mosaïque de concepts rangés par catégories (dans des colonnes). Les concepts sont liés entre eux et lorsque vous cliquez sur une entrée, les liens vers les autres concepts s’affichent. De plus la page est animée par des courbes qui passent sur l’écran pour vous faire découvrir des concepts de façon aléatoire :

elasticmind

Cette interface est en fait censée représenter la métaphore du tag et de son mode de navigation par rebond. (Merci à Thierry pour le lien)

Autre exemple avec le site de Nuuro, un groupe de musique électro où les différents contenus sont représentés par des éléments qui tombent et s’entrechoquent au sein d’une même page :

nuuro1

Il est possible de « réorganiser » la page en faisant du drag&drop avec les différents éléments et on peut même écouter les albums en cliquant dessus (ce sont les galettes noires), les petites boules de couleur s’animent alors en fonction du tempo :

nuuro2

Il y a un côté hypnotique pour cette page où on ne se lasse pas de voir les éléments rebondir et se comporter selon les lois de la physique. (via Hebiflux)

Rien à redire, ces deux exemples sont une très bonne source d’inspiration pour une utilisation disruptive des interfaces riches. Vous aimez ?

LeWeb’08, un concentré de médias sociaux à Paris

Paris est à l’honneur les 9 et 10 décembre prochains avec la cinquième édition des conférences LeWeb de notre Loïc Lemeur (inter)national : LeWeb’08.

Le thème de cette année est l’amour (« Love » comme disent les américains) mais ne vous y trompez pas, il s’agit plus de l’amour de son prochain (ou de soi-même) car il y sera question du web social. Les médias sociaux seront donc à l’honneur cette année avec un programme tout à fait intéressant et des intervenants prestigieux : LeWeb’08 Program.

Même si le programme ne vous motive pas, cette conférence est assurément un évènement incontournable pour le networking. Outre les stars de la blogosphère US, vous pourrez ainsi y croiser des stars du web francophone et européen grâce au programme réservé aux blogueurs officiels (dont votre serviteur fait partie). J’espère donc y retrouvez de vieilles connaissances comme les amis Claude et Bertrand ainsi que des personnes de talent que je ne croise pas assez comme Frédéric et Cédric (et la liste est longue).

Et même si ni le programme ni les personnes que vous pouvez croiser dans les couloirs ne vous intéressent, alors il vous reste toujours la Start-up Competition dont la liste vient d’être dévoilée : LeWeb’08 Startup Competition: Companies Selected and Judges Announced.

Je reteindrais de cette liste quelques concepts très prometteurs :

  • Des social software orientés « Entreprise 2.0 » comme KonoLive et Producteev ;
  • Des services plus orientés « médias » comme Radionomy ou Kaltura ;
  • Des services tournés vers le microblogging et le micro-partage comme ShoutEm et Zipipop).

Bien évidement cette liste n’est pas exhaustive car la plupart des services en compétition sont en beta ou en langue étrangère que je ne comprends pas.

Voilà, j’espère bien croiser certains d’entrevous là-bas. En tout cas il faut que l’on s’organise…

Plus-Belle-Ma-Maison.com, superbe réalisation de Leroy Merlin

C’est avec une très grande joie que j’ai découvert ce WE le très beau site Plus-Belle-Ma-Maison.com lancé par Leroy Merlin. Grande joie car cette réalisation fait honneur au savoir-faire français (Cocorico !).

Bon bref assez parlé, ce mini-site s’ouvre sur une très belle animation miniaturisée avec des zones réactives qui s’animent au survol de la souris :

pbmm_accueil

 

Il y a ensuite les pages d’ambiance représentées sous forme de pampilles qui oscillent au survol de la souris :

pbmm_ambiances

Il y a ensuite ces scènes en pseudo 3D où vous changez le point de vue en bougeant la souris à droite et à gauche (vous noterez au passage les focus sur les produits) :

pbmm_ambiance

En cliquant sur les produit vous accédez aux fiches avec une vue 360° pour certains articles :

pbmm_produit

Outre ces mises en scène il y a également tout une partie du site où vous pouvez créer votre propre ambiance, mais je vous laisse découvrir tout ça sur cette vidéo :

Nous avons donc au final une superbe réalisation très bien équilibrée entre sophistication de l’interface et temps de chargement (surtout pour les transitions). Le site est de plus intuitif et percutant d’un point de vue purement marchand. Bravo !

Nokia lance Friend View, son réseau social local

C’est la semaine dernière que Nokia a lancé via son labs un nouveau réseau social local : Friend View. Nous parlons bien ici d’un réseau social LOCAL, donc qui ne rentre pas (trop) en concurrence avec Mosh (un autre réseau social lancé par Nokia).

NokiaFriendView

 

Ce service repose sur 3 fonctions de base :

  • Indiquer à vos proches où vous êtes (géolocalisation via GPS ou triangulation) et ce que vous faites / ressentez (via micro-blogging) ;
  • Se renseigner sur des lieux à proximités (restaurants, bars…) grâce aux recommandations et commentaires de la communauté ;
  • Organiser des RDV spontanés avec vos proches (dans un lieu public ou non).

Plus d’infos ici : Nokia Friend View via Beta Labs, sinon tout est expliqué ici :

Le service est donc très intéressant sur le papier avec en prime une bonne complémentarité avec la version web, mais doit faire face à une concurrence très rudes de la part de services déjà établis comme DodgeBall, BrightKite, LooptMoximity ou encore de services français comme DisMoiOù ou Webcity. Pour le moment ce service n’est disponible que sur la plateforme Symbian (propriété de Nokia, cf. Rachat de Symbian par Nokia : le monde du mobile à nouveau bouleversé) et ne semble pas bénéficier de l’héritage de Plazes (racheté en début d’année : Germany’s Plazes Acquired By Nokia).

Visiblement les premières impressions sont plutôt mitigées (First Impression Of Nokia Friend View) mais nous pouvons faire confiance à Nokia et à sa force de frappe pour faire rapidement évoluer ce service. LA grande question reste maintenant de savoir d’ici quand ce service sera disponible sur les autres plateformes (Windows Mobile, Android, Blockberry et surtout iPhone).

(via Techcrunch)

Vos RIAs en dehors du navigateur avec Silverlight 3 ?

Alors que la V.2 de Silverlight vient à peine de sortir, on nous parle déjà de Silverlight 3 et d’une évolution majeure : Silverlight 3: The Next Fit Client?

Évolution majeure ? Oui car il serait ainsi question de faire de Silverlight non pas un plug-in pour navigateur mais un environnement d’exécution indépendant, quelque chose à mi-chemin entre Adobe Centrale (qui permettait de faire tourner du Flash dans une fenêtre indépendante) et AIR (cf. Microsoft lays out Silverlight ambitions).

Voici donc une hypothèse d’évolution tout à fait intéressante car Silverlight est un produit fini contrairement à WPF qui est un socle technologique très puissant mais lourd (et exclusive à Windows). Cet hypothétique Silverlight 3 se positionnerait donc comme une alternative légère qui pourrait servir à faire tourner tout un tas d’applications riches (RIA) sur différents terminaux cibles.

Et ça tombe bien car Microsoft est en train de progressivement migrer son offre sous forme de RIA (notamment avec ses très ambitieux projets Azure et Mesh) et parce que Microsoft vise un grand nombre de terminaux : desktop (Windows, Mac ou Linux), netbook, mobile, console de jeux, set-top box, baladeurs numériques… Ce Silverlight serait donc une sorte de sur-couche, comme un pseudo-système d’exploitation.

ça ne vous rappelle rien ? JavaFX peut-être… Effectivement l’approche est à peu près similaire, tout comme celle d’Adobe avec Open Screen Project (dans une moindre mesure).

Vous vous doutez donc que les répercussions de cette nouvelle approche seraient énormes, elles porterait le débat des RIAs à un niveau supérieur, là où il y a de très grosses sommes d’argent en jeux. Mais avant de tirer des conclusions hâtives j’aimerais bien avoir une confirmation officielle de la part de Microsoft quand à ses intentions car pour le moment il est surtout question de pouvoir faire du streaming de contenus vidéo HD : Silverlight 3 to Support Streaming HD Flash Video.

Chirstophe ? Dick ?