Les feuilles de style, la prochaine révolution en matière de développement Web ?

J’en parlait récemment avec un ex-collègue : Les feuilles de styles (CSS en anglais) et leur utilisation dans le cadre du respect des standards du Web représentent l’innovation majeure dans le monde du Web. Représentera pour être plus précis, car la révolution n’a pas encore eue lieu dans le monde des entreprises. Alors que les sites spécialisés n’en finissent plus de nous éblouir des possibilités des technologies XHTML et CSS, je vous encourage à aller regarder les dernières entrées au CSS Zen Garden (très impressionnantes mais nécessitent un navigateur récent et respectant les standards), les techniques de développement Web en entreprise stagnent et ne se renouvèlent pas beaucoup.

En effet, l’essentiel des efforts d’optimisation dans le cadre d’un projet de site Web est souvent concentré sur le middle (couche métier) et le back-office (couche données). Ce qui est, à mon sens, un tort. Même si une entreprise se dote de la dernière génération de base de données et des plus performants serveurs d’applications, si les pages Web d’un site sont mal codées à la base (trop lourdes, difficiles à maintenir et à faire évoluer, aucune structure sémantique) il en résultera des disfonctionnement.

Même si aujourd’hui l’utilisation des CSS apparaît aux yeux d’un trop grand nombre de personne comme un gadget, cette technologie reste un formidable outils d’optimisation. La preuve en est : chez mon employeur actuel, après avoir eu une discussion mouvementée avec mon prestataire technique, j’ai fini par mettre la main à la page et développer moi-même les pages d’un projet sur lequel je travail. Sans trop rentrer dans les détails, le résultat est quand même plus qu’encourageant : des pages dont le poids à été divisé par 4 et un code beaucoup plus facile à maintenir (notamment au niveau des menus de navigation avec l’utilisation de listes).

Il est vrai que toutes les merveilles que l’on peut admirer sur des sites comme CSS Zen Garden ne semble pas directement exploitables dans le monde de l’entreprise, mais après tout, l’auteur de ce site le décrit comme une initiative expérimentale. N’oublions pas que toute innovation technologique majeure a dans sa jeunesse été une expérimentation ou un gadget technique. Je reste fermement convaincu que les technologies XHTML / CSS seront la prochaine révolution en matière de développement Web : il y a tellement à faire dans ce domaine, et ce n’est qu’un début, surtout si on s’intéresse à la prochaine évolution de la norme : CSS 3.

Laisser un commentaire