La bataille des moteurs de recherche se gagnera… ailleurs que sur les fonctions de recherche

La bataille des moteurs de recherche se gagnera… ailleurs que sur les fonctions de recherche Nous assistons en ce moment à une bataille sans précédent entre des mastodontes de l’internet où chacun s’aventure en dehors de son coeur de métier pour conquérir toujours plus de parts de marché. Récapitulons :

  • Google, historiquement moteur de recherche s’est aventuré dans la comparaison de prix (Froogle), le webmail (Gmail), le blog (Blogger), les logiciels de recherche (Google Desktop Search), les outils de gestion de photos (Picasa Photo Organiser), la base de donnée cartographique (Keyhole), les outils de traduction (Google Translate) et peut-être les navigateurs web.
  • Yahoo!, historiquement portail d’information s’est aventuré dans le e-commerce (Yahoo! Shopping), le webmail (Yahoo! Mail), la messagerie instantanée (Yahoo! Messenger), la comparaison de prix (Kelkoo), les recherches locales (Yahoo! Local), la musique en ligne (Launch)…
  • MSN, historiquement portail d’information s’est essayé à la recherche (MSN Search), à la messagerie instantanée (MSN Messenger), au webmail (Hotmail), au e-commerce (MSN Shopping)…

Je dois sûrement en oublier, mais comme si cela ne suffisait pas, on nous révèle maintenant que Yahoo! est en train de plancher sur un logiciel de recherche : Yahoo! Building Desktop Search, More Personalization. Mais où s’arrêteront-ils dans cette stratégie de diversification à outrance ? Je ne sais pas, et ce n’est pas la conférence de presse organisée pour la fin de semaine par MSN France qui va mettre un frein à la course à l’innovation. Je m’en réjouis d’avance !

Un commentaire sur “La bataille des moteurs de recherche se gagnera… ailleurs que sur les fonctions de recherche

  1. Et MSN va faire de même… C’est un mouvement qui a été initié par des programmes comme Blinkx : l’information se trouve partout, la recherche d’information ne doit donc pas se restreindre aux fichiers de l’ordinateur ou à l’internet. De plus les disques durs se faisant de plus en plus grands, il est nécessaire d’avoir des outils performants pour s’y retrouver. C’est une tendance lourde du secteur qui va sans doute changer nos habitudes de recherche.

  2. Selon moi, le surplus de service n’est pas une mauvaise chose en soi. Ce qui serait regrettable c’est que la pertinence de la recherche soit remise en cause. J’ai déjà une critique à ce niveau, c’est la superpopulation de liens vers des magazins online. Pas top kan on cherche un fiche technique par ex, des comparatifs ou des tests….

  3. Oui oui, trop d’info tue l’info. La surabondance de liens sur les pages d’accueil de Yahoo!, de MSN ou de Lycos ont de quoi faire peur, mais si la boîte de recherche est bien isolée du reste et que l’on arrive à l’identifier au premier coup d’oeil… pourquoi pas ! Après tout, il faut bien qu’ils arrivent à dégager des revenus ces gens là. /Fred

  4. Oui oui, trop d’info tue l’info. La surabondance de liens sur les pages d’accueil de Yahoo!, de MSN ou de Lycos ont de quoi faire peur, mais si la boîte de recherche est bien isolée du reste et que l’on arrive à l’identifier au premier coup d’oeil… pourquoi pas ! Après tout, il faut bien qu’ils arrivent à dégager des revenus ces gens là. /Fred

Laisser un commentaire