Premières conséquences de la LCEN

Ca y est, la LCEN est entrée en application (voir à ce sujet mon précédent billet : Les blogs comme alternative à la LCEN). Et les premières conséquences de cette loi sont déjà palpable. Ainsi, je viens de recevoir dans ma boîte au lettre une lettre de relance pour la Newsletter du site SeLoger.com :

NewsletterSeLoger

 

Et voilà, sans mon consentement, plus de Newsletter ! Saluons donc ici l’équipe du site qui respecte scrupuleusement les nouvelles directives. Il va cependant falloir relativiser, car les sites les plus malfaisant en terme de spam ne sont pas généralement domicilié en France. Même si certains annonceurs français vont devoir se calmer sur le racolage massif par email, les plus polluants (crédits à 0%, pilules Viagra à moitié prix, penis enlarger…) vont continuer à agir depuis la Russie ou d’autres pays moins regardant sur les effets néfastes de telles pratiques. Courage, plus que 2 ou 3 ans avant que les fils RSS ne remplacent définitivement les Newsletter ;-)

Un commentaire sur “Premières conséquences de la LCEN

  1. Ce serait bien si les mails étaient définitivement remplacés par le RSS.

    
    

    Tiens, oui, d’ailleurs : pourquoi ne remplace-t-on pas les mails par des fils RSS ? un interlocuteur = un fil RSS

    
    

    L’avantage/l’inconvéniant : seuls les personnes qui ont chacune respectivement accepté le fil de leur interlocuteur peuvent entamer une correspondance.

    
    

    Ce n’est pas très loin de la théorie « le blog remplace partiellement le mail ». (Perso, je n’envoie plus de mails depuis longtemps aux amis qui lisent mon blog.) Petit bonus : on gagne un système d’archive en ligne à la Gmail.

Laisser un commentaire