AJAX : une simple itération des applets Java ?

Non mais qu’est-ce que c’est que ce guignol ? Le cabinet Forrester Research vient de publier un rapport sur la technologie AJAX et devinez quelle est la conclusion de l’auteur : Les limitations technologiques, l’absence de standards et le champ d’application limitée font ressembler la technologie AJAX plus à une itération des applets Java qu’à une révolution complète. Vous ne trouvez pas ça un peu grotesque de comparer une technologie nativement disponible pour tous avec un plug-in de 120 Mo ?

Par contre j’ai comme un doute et les lecteurs éclairés pourront me donner leur avis : il me semblait qu’AJAX était basé sur Javascript et les CSS, si l’on se conforme au DOM une application AJAX devrait être standardisée, non ? Quelqu’un peut-il nous apporter son expertise ? (via Thinking and Making)

MAJ (24/08/2005) : Un article très intéressant sur le sujet : AJAX and JavaScript – Because You Should, Not Because You Can.

Un commentaire sur “AJAX : une simple itération des applets Java ?

  1. AJAX (vive le marketing…) n’est pas « standard » car un des éléments qui le compose n’est pas un standard : XMLHttpRequest. Cet objet javascript est implémenté différement selon les navigateurs, selon le bon vouloir de l’éditeur et ne fait pas partie des spécifications du w3c. (Il existe cependant de nombreuses librairies qui fournissent une couche d’abstraction pour produire un code cross-browser) http://fr.wikipedia.org/wiki/AJAX

  2. Il existe une methode W3C pour faire l’equivalent de XMLHttpRequest, un peu plus longue a pondre (il me semble)… mais meme… apres, on bloquera sur la gestion des evenements avec IE qui va pas gerer de la bonne facon… (blague a part, meme au niveau de la gestion de la DOM, IE et FF interprete pas tout a fait la DOM de la meme facon, c assez flippant)…

  3. La méthode XMLHTTPRequest n’est pas standard, c’est un fait. Néanmoins il est possible par la DOM de faire presque la même chose. La méthode consiste à passer par un objet XML et de lui indiquer d’aller chercher sa source sur une URL. On ne récupère donc que du XML et non pas, au choix, du XML ou du TEXT comme avec XMLHTTPRequest.

    var xmlobj = document.implementation.createDocument("","",null); xmlobj.onload = function(){ callback(xmlobj); } xmlobj.load(url);

    Néanmoins la méthode DOM étant quasi inconnue et ne permettant pas de jouer avec un autre élément non standard (innerHTML), elle n’est pas très usitée. Voire quasiment inconnue au profit de XMLHTTPRequest. De plus, je ne suis pas sûr que cette manière de faire soit disponible sur tous les navigateurs… AJAX me semble donc pouvoir être parfaitement standard, selon comme on l’utilise.

  4. Fred – Considère Java à l’époque où Sun a lancé son JRE. Considère Ajax aujourd’hui. Est-ce que c’est si révolutionnaire que ça ? Oui, les deux ont été révolutionnaires à leur époque. Ne méprise pas trop les applets Java, à bac+4 en fac d’info c’est ce que les étudiants produisent. La correspondance Java/Ajax me convient. Ajax est mieux adaptée au Web, certes. Et si ce n’est pas standard, ça ne me scandalise pas : – Match your own standard – D’autres évolution Ajax deviendront plus standard en temps voulu.

  5. Perso ce qui me gène beaucoup dans AJAX ce sont les paradigmes pour le programmeur. Ce qui fait le succès d’une techno, ce n’est pas seulement ce qu’elle permet de le faire, mais aussi comment on peut le faire. On reste toujours avec les mêmes concepts de pages, de liens, bref avec les concepts qui ont fait le Web 1.0, essentiellement orienté texte. Et dans un nouveau Web, plus axé sur l’interface et le confort d’utilisation, AJAX me semble à la limite de ce qu’on peut faire avec les anciens concepts avant de basculer vers des concepts plus naturels dans un environnement graphique. Notamment de vrais langages objets, orientés avec des évènements, avec un vrai traitement côté client,etc. J’aurais tendance à comparer cette évolution à ce qui s’est passé dans les années 80-90 sur nos bureaux avec l’apparition des systèmes graphiques. La transition depuis les systèmes textes à la DOS s’est faite avec des bricolages à base de caractères spéciaux, jusqu’au jour ou les langages et les technos ont permis de bosser avec des objets affichables.
    Dans ce sens, des technos comme XUL, XAML, et surtout OpenLaszlo (www.openlaszlo.org) me séduisent vraiment plus. Les applets java sont un excellent premier jet dans ce domaine mais sont arrivées trop tôt pour utiliser cette convergence entre langages déclaratifs et impératifs.
    Alors je sais, il y a la sacrosainte accessibilité mais même la « définition » de ce terme me semble basée sur des concepts qui ont vécu. Peut-être qu’il faudra redéfinir l’accessibilité avec les nouveaux paradigmes des RIA…

  6. Java is powefull ! Applets java are very powerfull !

    Et le JRE de java fait 12 mo et pas 120 … De plus les possibilitées grâce à ses 12mo sont presque infinies.

    Dans L’absolu quand on regarde à quoi sert l’ajax , c’est tout simplement à faire des RIA , des applications riches sur une page web ce que peuvent faire les applets java depuis des lustres …

    Mais bon il y a 2 gros problèmes aux applets java qui ont empêchés un réel succès :

    – Le jre n’a jamais été mis en standard sur les navigateurs web , ça aurait résolu le problème des RIA depuis longtemps . Pourquoi parce que microsoft et sun était en guerre , MS ne voulant pas que java se popularise. Et à l’époque IE détenait presque 100% des parts du marché.

    – Et enfin le plus gros problème la complexité pour réaliser des interfaces non austère avec de jolies couleurs ou encore des animations , il faut écrire beaucoup de codes qui est franchement loin d’être simple. Et il n’ y aucun logiciel pour les graphistes qui accompagne la techno comme a su le faire flash.

    Java FX est censé remédier au problème mais il arrive bien trop tard toujours sans outil pour les artistes , avec de nombreux bugs et un nouveau langage de script à apprendre …

    Mais à terme(3,5,10 ans ?) il est certain qu’une techno qui sera « non purement interprété » côté navigateur prendra le dessus. Car pour faire des interfaces très riches qui répondent extrêmement vite comme le souhaite tous les utilisateurs , une techno qui utilise un langage interprété ne pourra jamais obtenir les performances souhaitées. De plus la 3d dans une page web va se populariser de jour en jour.

    Mais les technos web sont souvent à contre courant …. envoyé une page web entière pour actualiser la page…, ça aurait pu être pensé autrement depuis le début. Mais ils ont dû se dire que le web ne serait essentiellement du texte et de surcroit relativement statique. Le bricolage que fait ajax n’est qu’une rustine temporaire.

    Ah oui l’xml dans les web services est une bien grosse bêtises aussi …
    Surcharge du réseau avec des informations redondantes et un ldd qui ne fait qu’alourdir la transmission d’informations . Et de plus il faut parser le flux pour pouvoir l’utiliser correctement …
    Alors qu’il existe Corba depuis de nombreuses années bien plus efficace permettant de faire communiquer très facilement n’importe quelle application distante quelque soit le langage utilisé…

    Pour moi dans l’avenir les web services communiqueront avec une Api que fournira le service web , avec une petite doc expliquant à quoi servent les méthodes. Et il n’y aura plus qu’à les utiliser dans son code, comme corba . Ce que fait Facebook je crois avec son réseau d’applications.

Laisser un commentaire