L’avenir selon Google

La course à l’innovation dans laquelle s’est lancé Google m’inspire quelques réflexions. Imaginez un peu ce scénario mêlant innovations et anticipations :

  1. vous recevez un SMS de la part de votre Google Mobile Alert Agent vous signalant un message important ;
  2. vous allumez votre ordinateur, lancez votre Google Browser et vous vous connectez à votre portail personnalisé My Google ;
  3. vous avez reçu sur votre compte GMail un message de la part de votre Froogle SmartShop Agent ;
  4. ce dernier vous informe qu’à partir de l’historique de vos recherches (Clé USB le 22 août et Restaurant Paris 12eme le 18 août) il a une proposition personnalisée à vous faire ;
  5. il s’agit d’un bon de réduction limitée dans le temps (avant la fin du mois) et localisée (uniquement valable dans l’est parisien) ;
  6. votre Google Deskbar (intégrant Google Maps) vous affiche alors une carte de votre quartier où sont listés les revendeurs de clés USB auprès desquels le bon de réduction est valide ;
  7. pour être sûr que cette offre ne vous passe pas sous le nez vous ouvrez une conversation audio sous Google Talk avec la boutique de votre choix pour vérifier la disponibilité et versez un acompte à l’aide de Google Wallet ;
  8. le lendemain vous décidez de vous rendre à la boutique pour récupérer votre achat, mais votre Citroën Xsara Windows CE est en rade…
  9. Heureusement que Google Ride Finder est là pour vous aider à trouver un taxi.

Décidément, la technologie c’est pas fiable !

Un commentaire sur “L’avenir selon Google

  1. Houla, à ce rythme là, j’ai peur de me réveiller un matin avec un Powered by Google tatoué sur mes…(la fin de ce commentaire a été auto-censurée, par son auteur).

  2. Pourquoi utiliser un vieil ordinateur (éteint du reste !) alors que notre magnifique portable dernier cri intégre le Google Mobile Browser (GoMoB pour les intimes) ??
    Un jour la Google Car, peut-être :-)

  3. Pourquoi utiliser un vieil ordinateur (éteint du reste !)?? Non il ne faut pas laissé le vieil ordinateur éteint car on peut aider la science en le laissant tourner grâce à Google Compute.

  4. Moi je n’ai pas besoin des ces équipements Moyenâgeux : je me suis déjà fait greffer la puce Yahoo BioRFID-2.0, donc en fonction de ma localisation je suis connectée à une émission d’hologrammes de produits matchant les produits que j’imagine et d’intenses sentiments de satisfaction rien avoir besoin d’acheter.

Laisser un commentaire