Sun et Google plancheraient sur une version en ligne d’OpenOffice

Alors que la version 2 d’OpenOffice tarde à sortir, voilà que l’on apprend sur SlashDot que Sun et Google serait en train de travailler sur une version en ligne de la suite bureautique : Google & Sun Planning Web Office.

Wow ! Avec la force de frappe de ces deux géants, il y aura de quoi faire blémir les autres tentatives équivalentes (Ajax Office, gOFFICE, Num sum, ThinkFree…). A suivre de très près ! (merci à Thomas pour l’info)

MAJ (05/10/2005) Et pour ceux qui pensent que Google va s’arrêter là, je vous recommande cet article : GoogleNet Continued… Welcome To The Future. On y parle entre autre du réseau WiFi gratuit financé par la publicité, de l’ordinateur portable à 100$ et d’une connexion internet universelle par satellite avec la NASA. On se croirait dans le prochain James Bond, non ?

Un commentaire sur “Sun et Google plancheraient sur une version en ligne d’OpenOffice

  1. plancheraient ;D ben sinon moi je trouve que c’est très bien, pour que MS s’en prenne dans les dents… enfin un concurrent sérieux qui innove (malheureusement, peut-être trop) !

  2. Et le prochain qui ose me dire que, quelque soit le nom qu’on lui donne, il n’y a pas une petite révolution qui se prépare sur le web, c’est la calotte directe !

  3. Vous inquiétez pas va, Billou en a encore sous la pédale avec son XAML : attendez que ça soit accepté par le plus grand nombre et vous verrez que ça sera un autre taux de pénétration que XUL :oP

  4. Y’aura pas photo, question de taux de pénétration du navigateur. Le danger c’est qu’on revienne à une situation comparable à celle qui existait avec IE et Netscape aux débuts du web, où chacun implémentait ses propres technologies, un peu de javascript par ci, un peu de vbscript par là, obligeant les fournisseurs à doubler leurs équipes de développement. Là le support de XUL est loin d’être négligeable mais en même temps avec un taux de pénétration qui reste supérieur à 85%, l’adoption de XAML pourrait être très rapide. Et le problème c’est que les deux sont complètement incompatibles et qu’il y a très peu de chances pour que Firefox supporte XAML, et vice-versa. C’est pour ça que je ne le dirais jamais assez : il y a un compromis possible, un tout petit chouïah plus chaud à mettre en place, mais tellement plus rentable : OpenLaszlo (je précise que je ne fais pas partie de leur équipe et que je n’ai pas de stock option chez eux ;o)

  5. Hum… pas si simple cette histoire de XUL/XAML : Même si la technologie XAML de Microsoft présente de GROS avantages (tourne sur Windows et IE, compatibilité avec les environnements .net, force de persuasion de MS…) il reste encore des zones d’ombres comme la puissance nécessaire pour faire tourner Vista, les performances… En plus XUL à le mérite de fonctionner miantenant tout de suite sur du matériel de base, et c’est énorme ! /Fred

  6. Euh je voudrais pas jouer les rabats-joie mais aucun communiqué officiel n’évoque une « suite bureautique en ligne ». Juste un collaboratione, qui commence par un bundle de la googlebar avec java. Open Office integrera probablement par la suite des fonctions de recherche liées à Google. Donc pour l’instant, rien de bien extraordinaire… pour ne pas dire du vaporware (wouah ça rime)

  7. Une simple suite bureautique en ligne devrait pouvoir couvrir la plupart des besoins d’un particulier : Pas besoin de se ruiner dans une licence Office pour bénéficier d’un traitement de texte et d’un tableur. Il peut retrouver son travail depuis n’importe quel endroit Mais pour l’entreprise, pas mal de problèmes restent posés : Ce genre de produit doit pouvoir offrir des fonctionalités supérieures à celles d’un WordPad … Il semble même que d’autres services pourraient être couplés. Il me semble l’utilisation de tels outils « en ligne » dans un cadre professionnel parait un peu hors d’atteinte dans la plupart des cas : les suites bureautiques sont de véritables « usines à écriture » destinées à une production de textes intensive par des rédacteurs profesionnels. Parfois même, ce travail est automatisé grâce à des langages scriptés (VBA, par exemple). Arriver au même résultat avec une application en ligne me parait difficile. La confidentialité des données peut également remettre en cause le choix de ce genre de solution. C’est pourquoi je pense qu’appliquer ce schéma (un applicatif centralisé et un client léger) au sein même d’un intranet d’entreprise pourrait être tout à fait envisagé. A condition que les fonctionnalités suivent. Et si c’est vrai pour n’importe quel applicatif, il se pourrait bien qu’on revienne tous à X11… Ce n’est pas X11 pour des raisons de marché évidentes. Quand enfin la solution intermédiaire entre un client léger et un applicatif (XUL & Co) sera blindée, faites chauffer les extranets, et à nous le télétravail !!!

  8. > Et le prochain qui ose me dire que, quelque soit le nom qu’on lui donne, il n’y a pas une petite révolution qui se prépare sur le web, c’est la calotte directe ! Si je ne m’abuse, ils ont annoncés qu’ils livreraient la Google Bar avec le Java Runtime et grosso modo c’est tout. Enfin bon, je ne suis qu’un vieux grincheux. http://www.forbes.com/businesstech/2005/10/05/microsoft-google-sun-microsystems-cx_ld_1005microsoft.html

  9. C’est pas pour polémiquer inutilement mais je pense qu’il sera difficile d’émuler en mode web un logiciel de bureautique déjà très lourd en version « desktop ». Malgré tous les Ajax du monde tant que le web reposera sur HTTP. Il faudrait un système graphique événementiel instantané comme seul un OS sait le faire. Que dire de l’utilisation de la bande passante ? Pourtant la solution existe et est vraiment toute bête. Il suffit de mettre un gros serveur ou plusieurs en clusters avec des programmes pré-installés. Ensuite un émulateur de terminal fait l’affaire. Un bon antivirus se chargera des actions malveillantes. Et pourquoi pas un mirroring direct en cas de panne ? Ajax Office: çà existe ?
    gOFFICE: un clone de HTMLArea et FCKEditor ?
    Num sum: cool
    ThinkFree: un genre d’Open Office en mode « java web start » donc pour un client avec 4Ghz de proc et 4Go de RAM ?

  10. Un traitment de texte (générateur de documents) en ligne oui c’est possible! images textes style d’écritures, fonts, etc…. Et en plus ca fonctionne aussi sur les mobiles GSM et PDA(s) Exemple: Ce document crée depuis un PC et modifié sur un PDA et consulté depuis un téléphonne mobile de type GSM. http://www.1info.com/1computer/1work.html Le tout avec un bon browser et une connexion internet

  11. Pour moi, une suite bureautique en ligne a toutes les raisons d’exister en se basant sur la règle des 20/80 : les 20% de fonctionnalités que proposera cette suite bureautique (par rapport aux 100% de la version desktop) conviendront à 80% des utilisateurs. Et si ce n’est pas 80%, alors c’est 70% et c’est déjà énorme. Avec sa suite bureautique, Microsoft a accumulé 50 milliards de $ de cash. Ça fait combien 70% de 50 MM$ ? /Fred

  12. Don’t believe the hype ! N’en déplaise aux Google-maniaques, aux accrocs du Web 2.0, et aux relayeurs de buzz, Google ne prévoit pas de lancer de version en ligne d’Open Office : « Nous n’avons aucun plan. A l’avenir, les documents seront plus faciles à manipuler mais je…

Laisser un commentaire