PowerPoint : moins de mots = plus d’attention

C’est peut-être bête à dire, mais je vois encore beaucoup trop de diaporama PowerPoint où le présentateur se contente de lire des tartines de textes rédigés sur ces diapos. Réglons une bonne fois pour toute cette question : PowerPoint n’est pas un traitement de texte ! C’est un logicielle qui sert à rédiger des supports de présentations.

Je m’étais déjà exprimé sur le sujet l’an dernier (voir à ce sujet le billet suivant : Toujours plus de PowerPoint) mais la récente activité autour de ce sujet sur la blogosphère me pousse à en parler à nouveau :

En tout cas, il y en a un qui a les oreilles qui sifflent… c’est sûr que quand n voit ce genre de diapos, ça donne pas envie :

Bill Gates et sa diapos qu'on comprend rien à ce qui dit

Un commentaire sur “PowerPoint : moins de mots = plus d’attention

  1. Pis qu’est ce que c’est moche… ça serait pas Microsoft on aurait dit que c’était un amateur… Sinon j’adhère complètement ;) On est bien d’accord sur le fait que les PPT doivent être une syntèse de ce qui est dit à l’oral, éventuellement un complément graphique (statistiques, graphiques, photos,…), et qu’ils doivent pouvoir être lus indépendamment et cependant être compréhensibles dans leur intégralité. Bonne continuation !

  2. Remarque l’utilisation du nuage est fun : dans la vie : quand il fait beau il n’y a pas de nuages … les gens guettent les nuages … hum hum

  3. Je m’en vais te retrouver un truc sympa vu dernièrement chez les fous de Ruby … Ah, ça y est ! Il s’agit donc de la méthode <a href= »http://redhanded.hobix.com/inspect/takahashiMethodSpreads.html »>Takahashi</a> Réputée marcher mieux dans les langages à idéogrammes (puisque ceux-ci « pourraient » permettre une calligraphie plus éloquente).

  4. Parfois le probleme vient aussi d’une doube utilisation du power point : pour la presentation mais aussi en tant qu’archive, d’ou le besoin de mettre l’essentiel de facon ecrite car les infos orales ne seront plus disponibles. Ou alors le mieux, comme le font certains, c’est de lier ppt et enregistrement de la presentation. Mais je suis d’accord pour dire que moins il y’en a, et mieux c’est surtout si le contenu est « visuel » et non pas seulement textuel.

  5. Bonjour, Bonsoir, Ne me faites pas paniquer, demain je fais une présentation devant les directeurs de mon entreprise (c’est aussi la première fois que je fais une présentation)… Une présentation PowerPoint pour présenter… Un logiciel libre de gestion de projet. Hum, je vais de ce pas vérifier le nombre de point abordé par diapositive. – mode panique semi adopté – présentation claire au format société, pas plus de 2 points importants par diapositive et 2 sous-points, nombreuses illustrations sans animation ou fioriture de ce genre (et surtout ne pas encombrer la diapositive avec plus d’une illustration), un peu d’humour pour ne pas endormir la salle, une documentation écrite pour l’auditoire, préparation d’un syllabus, préparation d’un support de note, Ais-je oublié quelque chose ? Enfin, il est trop tard maintenant, … Tout est déjà prêt pour demain … – mode panique totalement adopté –

  6. Ayant participé à des jurys de master en iup informatique, je crois pouvoir dire qu’à la 3ème présentation on est déjà profondément endormi. Perso, ça m’empêche d’écouter correctement l’intervenant, à moins que le propos de celui-ci soit particulièrement intéressant.
    En fait, je crois que ce truc de présentations .ppt ou .odp (je rappelle quand même qu’il n’existe pas que power point) est seulement un moyen de faire facilement joli quand on a pas grand chose à dire, ou, alors, de donner l’impression à des décideurs qu’ils comprennent ce que vous dites en leur jouant une succession de gros titres animés alernés de transition en fondu-enchaîné. C’est juste pour dire.

  7. Stratégie pour des présentations d’acétates (PowerPoint) efficaces Voici un billet [fr] très utile de Fred Cavazza [fr] qui porte sur comment créer des diaporamas PowerPoint efficaces. Il est vrai que la plupart des conférenciers utilisent des présentations qui ne permettent pas de convaincre so…

Laisser un commentaire