Les OVNI du web 2.0

Vous n’êtes pas censé ignorer que l’engouement autour du web 2.0 apporte forcément son lot de dérives et autres phénomène étranges. Ce matin, je vous propose une petite liste d’OVNI du web 2.0 :

  • YouTube serait à vendre pour 1,5 milliards de dollars ;
  • Facebook chercherait à se faire racheter par Yahoo! pour la modique somme de 1 milliard de dollars ;
  • HairFlix est un tout nouveau réseau social destiné aux professionnels de la coiffure ;
  • Nextcat est un concept à mi-chemin entre réseau social et crowdsourcing pour les futurs talents de la télévision ;
  • RentYield est une application en ligne de gestion de votre parc immobilier (c’est un peu le Basecamp des rentiers !).

Hum… tout ça me donne des idées de mashup :

  • un service en ligne de gestion de parc immobilier de salons de coiffures ;
  • un réseau social des étudiants en audio-visuel…

Et vous, avez-vous remarqué d’autres dérives du web 2.0 ?

Un commentaire sur “Les OVNI du web 2.0

  1. Si quelqu’un peut m’expliquer comment ils calculent leur valorisation et arrivent à convaincre des acheteurs, ça m’intéresse beaucoup !! :-) J’ai beau reprendre mes cours de finance de MBA, j’arrive pas à comprendre ! :-/

Laisser un commentaire