Avec Jibe, Google prépare la succession du SMS

Saviez-vous que le SMS existe depuis près de 25 ans ? Une solution universelle de messages textuels qui a fait la gloire des téléphones portables… et la fortune des opérateurs téléphoniques. Vous ne vous en souvenez peut-être pas, mais à une époque pas si lointaine, les opérateurs facturaient les SMS à l’unité. Trop chers et trop limités, les SMS (et MMS) se sont rapidement fait supplanter par les applications de messagerie. Avant la généralisation des smartphones, les utilisateurs de téléphones portables envoyaient moins de 50 messages textes par mois, par mois !

Nous sommes maintenant en 2016 et les applications de messagerie sont les nouveaux portails : 1MM d’utilisateurs pour WhatsApp, 800M pour Facebook Messenger, 650M pour WeChat… Le succès de ces applications de social messaging est tel, que l’on en vient à se demander si les applications mobiles de marque sont encore pertinentes (Des services de conciergerie mobiles aux applications transparentes). Vous pourriez croire que les dés sont jetés, pourtant le nombre d’applications de messagerie dépassant la barre des 100M d’utilisateurs ne cesse de croitre (ex : SnapChat, Viber, Kik, Telegram…).

Les applications de messagerie ont-elles ringardisé les SMS ?

Oui et non. Oui, car les mobinautes sont en demande de fonctionnalités beaucoup plus riches que des messages textuels ; et non, car l’universalité des SMS est un énorme atout. Les plus gros problèmes des applications de messagerie est que se sont des systèmes propriétaires, avec un contrôle total des éditeurs qui imposent leurs règles. Si WeChat ou Viber sont très ouverts aux annonceurs, des plateformes comme WhatsApp sont totalement fermées. Du coup, les annonceurs n’ont toujours pas abandonné les bons vieux SMS qui fonctionnent à tous les coups (même quand il n’y a pas de 4G, ou de 3G, ou de 2G) et qui sont compatibles avec tous les téléphones mobiles, même les flip phones.

la-redoute-sms

Apple et Google en embuscade

Facebook et Tencent (la maison-mère de WeChat) sont les deux mastodontes de la messagerie mobile. En apparence, car si Apple et Google restent très discrets sur ce créneau, ils n’en sont pas moins très bien positionnés : Hangouts et Messages dépassent chacun le milliard d’utilisateurs. Comment expliquer une telle timidité ? Certainement les accords qui les lient aux opérateurs : Apple et Google n’ont pas envie de se les mettre à dos, alors que Facebook ou Snapchat s’en moquent éperdument.

Mais les choses sont en train de changer, notamment chez Google qui avait fait le choix d’une technologie propriétaire pour Hangouts, mais a changé d’avis avec le rachat l’année dernière de Jibe (Google Acquires Jibe Mobile To Help Adopt New Standard For Carrier Messaging). Inconnu du grand public, Jibe est une startup spécialisée dans la messagerie mobile standardisée.

jibe-mobile

Ce rachat par Google a été accompagné par l’annonce de l’adoption de RCS (Rich Communication Services), un standard développé par la GSMA pour remplacer le SMS. En développement depuis 2007, la technologie RCS est déjà utilisée par certains opérateurs asiatiques et européens sous l’appellation « Joyn » (l’application de messagerie Libon d’Orange a été une des premières).

libon

Contrairement au SMS qui utilise un vieux protocole par commutation de circuits, RCS est une technologie moderne qui offre bien plus de possibilités : la messagerie individuelle ou de groupe, le transfert de fichiers ou autres contenus, les appels vocaux ou vidéo, le partage de positions géographiques, le partage du statut social… Vous l’aurez compris, RCS offre un ensemble complet de services de communication qui permet de rivaliser avec les applications de messagerie que nous utilisons au quotidien.

Jibe is the new Joyn

Pour accélérer le déploiement de ce standard, et s’assurer un leadership, Google a profité du MWC de Barcelone pour officialiser la signature d’accords avec plus de 40 opérateurs (After Jibe Mobile Buy, Google To Provide Carriers With Android RCS Client) et le lancement de son initiative Jibe.

jibe

Pour simplifier les choses, Jibe est à RCS ce que les textos sont aux SMS : une appellation commerciale, mais pas que ! Google affiche en effet une ambition très forte pour rattraper le retard concédé aux applications de messagerie, et il compte sur le soutien des opérateurs (Google Jibe Is Here: Say Goodbye to SMS & MMS Messages).

L’initiative de Google se décompose en deux parties : le côté front-end avec le lancement prochain d’une application de messagerie (ils appellent ça le « RCS client ») et une solution back-end. Google devrait donc proposer très prochainement une application permet de gérer les messages RCS (de même que les SMS et MMS), mais ils précisent que les opérateurs pourront lancer leur propre application.

jibe-rcs

Pour la partie « serveur », Google propose Jibe Cloud, un service hébergé par leurs soins assurant l’interconnexion entre les opérateurs et très certainement la rétro-compatibilité avec les SMS / MMS pour les opérateurs à la traîne, ainsi qu’une passerelle pour faciliter le traitement des RCS par les annonceurs. Attendez-vous dès le lancement à une intégration facilitée avec des intermédiaires comme Twilio, Plivo, Nexmo ou Sinch.

Un second souffle pour le marketing et CRM mobile

Ne vous y trompez pas, l’intérêt de Google n’est pas de permettre aux mobinautes d’échanger des photos (ils peuvent déjà le faire avec les MMS), mais d’offrir de nouvelles possibilités aux annonceurs pour pouvoir envoyer des messages plus sophistiqués (offres de drive-to-store et autres bons de réduction) et proposer des échanges plus riches dans le cadre de la gestion de la relation client.

Au final, ce Jibe Cloud est la réponse de Google à la Facebook Messenger Platform lancée l’année dernière.

fb-messenger-platform

Tout ceci est donc très intéressant, car Google essaye d’inverser la tendance en assurant la promotion d’une solution standardisée pour limiter la balkanisation du web. Reste maintenant à lever le voile sur de nombreuses questions :

  • les RCS seront-ils inclus de façon illimitée dans les forfaits des opérateurs (ça peut vous sembler évident, mais je n’en ai pas trouvé la confirmation) ?
  • Google va-t-il s’appuyer sur son application Hangouts ou en développer une nouvelle ?
  • Le Jibe Cloud offrira-t-il à terme une compatibilité avec les autres plateformes de messagerie (WhatsApp, WeChat…) ?
  • Quelle sera la date de lancement effective ?

Attendons et observons…