Microsoft travaillerait sur un projet interne de réseau social (oui et alors ?)

La rumeur courait depuis un certain dans la Silicon Valley et nous avons maintenant des preuves concrètes qu’il existe bien un réseau social en gestion chez Microsoft dont le nom de code est « TownSquare« . D’après les descriptions (partielles) qui en sont faites, ce réseau est assez proche de Facebook (profils, groupes, news feed…) mais n’apporte rien de très révolutionnaire : Microsoft’s Own Social Network Under Development et Microsoft testing prototype of Facebook-like social network.

Il existe même des captures d’écran :

MS_TownSquare

 

Bon… force est de constater que cette rumeur ne va pas changer la face du monde (informatique). D’autant plus que Microsoft nous a déjà démontré sa capacité à copier les concurrents sans rien proposer de plus (à l’image d’Expo le concurrent d’Ebay).

Donc la grande question est la suivante : Microsoft a-t-il vraiment besoin de copier d’autres réseaux sociaux ? Non ! Pourquoi ? Parce qu’en fait Microsoft a déjà une très large longueur d’avance. Notamment au travers de plateformes communautaires grand public (Hotmail, MSN, Windows Live, Xbox Live), de plateformes pro (MSDN, Channel 9) et même de projets plus « globaux » (Mesh).Traduction : il y a bien longtemps que Microsoft a prit le virage communautaire.

Les autres grands acteurs du web ne sont pas en reste non plus :

Bref, tout le monde est de la partie et tout ceci me confirme dans l’idée que Facebook n’est que l’arbre qui cache la forêt.

13 commentaires sur “Microsoft travaillerait sur un projet interne de réseau social (oui et alors ?)

  1. Pas tout à fait d’accord sur l’aspect silencieux d’Orkut… Tout du moins ne l’est-il pas ici au Brésil puisqu’il est devenu un phénomène de société.

  2. Intéressant tout ça ! D’ailleurs, je m’interroge sur l’existence d’un réseau social pour une entreprise en interne : rien avoir un linkedin, mais plutôt un réseau où on retrouve *uniquement* les collaborateurs de son entreprise.

    J’ai l’impression que cette solution en gestation chez MS correspond. Mais connaissez-vous d’autres outils (les acteurs cités en bas du billet me semble ne pas correspondre car trop ouvert;) )

  3. Je ne pense pas que l’objectif soit de concurrencer Facebook ou MySpace.

    A en croire l’article référencé ci-dessus, il s’agit d’une plateforme dédiée aux entreprises, sorte « d’intranet social » (et extension de sharepoint) permettant le partage d’informations et le travail collaboratif.

    Extrait: « TownSquare is fueled by enterprise news feeds that use Web services to query SharePoint for public information, such as promotions and company anniversaries, about an employee.

    TownSquare also notifies users when a document or file is modified. Users can customize their feeds and monitor who is receiving information about them. »

  4. Je pense que les réseaux sociaux ne devraient pas être considérés comme un service à part entière mais uniquement une fonctionnalité(Ce que Google ont compris recemment).Pour moi un réseau social est juste une infrastructure qui doit permettre aux utilisateurs d’un service de communiquer entre.L’avenir est dans la convergence des réseaux sociaux avec d’autres services comme l’ecommerce ou bien les services de folksonomie tel delicious.

  5. @Fred:
    Bel angle d’attaque, et chapeau pour avoir osé écrire que MS a pris le virage du communautaire depuis longtemps! C’est absolument vrai, mais telement à contre-courant…

    Rien que sur l’IM, un usage en progression de près de 70% cette année (sic!), MS qui était déjà leader, se détache un peu plus chaque jour. Et la montée en puissance de la suite de servi-logiciels « Live » ne fera que renforcer cela…
    La seule chose qui manque, à mon avis.. c’est l’ouverture ou l’interpérabilité de ces servi-logiciels. Même avec XMPP (Jabber)…

    @Jérome:
    je crois (sans être sur) que Bluekiwi propose ce genre d’outil dans sa palette, et il semble même me souvenir que LaPoste vient justement d’en adopter un interne…
    Finalement, le réseau social n’est-il pas une « simple » extension des groupwares, lesquels ont eux-même succédé aux fameux « annuaires de groupe ».. Lesquels n’étaient jamais à jour, contrairement aux réseaux sociaux dont la bonne tenue des profils fait maintenant la fierté des membres ?
    Ce qui en soi-même serait déjà un formidable progrès organisationnel… ^_^

  6. C’est bien les messageries etc.. Mais si MSN a du succès, est-il pour autant rentable?

    Les coûts ne doivent pas être négligeable et je doute que les pubs qu’on zappe en utilisant le logiciel rapportent de quoi amortir à microsoft!

  7. @John:
    l’IM c’est la killer app.. sur laquelle on vient brancher des services divers, gartuits, ou payants (VOIP avec Verizon (terminé prochainement), etc..

    Par ailleurs, les IM ce sont les applis à la fois les plus utilisées, et en même temps celles qui connaissent la plus grande croissance… C’est un phénomène assez étonnant pour les technophiles et autres IT, -et qu’on a peine à croire (mais les chiffres sont là)-, mais c’est un engouement réel.
    En ce qui me concerne, je finis par croire que dans un proche futurs toutes les comunciations « fixes » depuis un PC se feront à l’aide d’une appli unique: avec tous les outils de communication « sensorielle », cad son + image + texte

  8. Zavez la mémoire courte… et Wallop.com ? C’est bien du site communautaire microsoft il me semble ? M’etonnerais pas qu’ils soient en train de le réécrire en silverlight….

  9. « l’IM c’est la killer app.. sur laquelle on vient brancher des services divers, gartuits, ou payants  »

    Oui mais faut voir si derrière on peut amortir… MSN a aussi inclu son moteur de recherche ds son logiciel, ça n’empêche pas de se faire écraser par Google u niveau de la recherche

  10. Le mouvement général est de demander à l’intérieur de l’entreprise ce qui nous est proposé à l’extérieur (les mails, la messagerie instantanée, etc…) donc le fait de voir les réseaux sociaux s’inviter dans les entreprises n’est pas une surprise.

    Ce qu’il est plus intéressant de noter c’est la shizophrénie que cela peut engendrer quant à son d’identité « digitale »
    Je m’explique : je donne une certaine image de moi sur Facebook. Est-ce que je veux donner la même image à l’intérieur des murs de l’entreprise ? Pas forcément, je me crée donc un 2e profil numérique, qui est aussi moi, ou une autre image de moi-même…Pas facile de s’y retrouver.

    Mon blog sur les expériences managériales d’une équipe webmarketing : http://www.managementetmoi.blogspot.com/

Laisser un commentaire