6 ans de blog en 6 billets

Déjà 6 ans que ce blog est ouvert, 6 ans pendant lesquels j’ai pu rédiger plus de 2.000 billets et créer 6 autres blogs. Six années très intenses qui ont à jamais changé ma façon de travailler et peut-être même de réfléchir. Des années au cours desquelles l’internet a été profondément bouleversé. C’est quand je regarde mes statistiques que je me rends bien compte de l’ampleur de ce bouleversement : je suis retombé au même nombre de visiteurs uniques qu’en juin 2006 !

vu-mois

Ce phénomène s’explique (je pense) par un mode de consommation de l’information complètement différent : la majeure partie de mes lecteurs ne vient jamais sur ce site et se « contente » du flux RSS (dont les abonnements sont en progression constante).

Quels enseignements après 6 ans de blog ?

Je ne prétends pas avoir la science infuse ou être en mesure de dicter les règles d’or du bon blogueur, par contre je peux vous livrer les trois points-clés que je retiens de ces 6 années de blog :

  1. Ne pas tricher. Ne sous-estimez jamais la capacité de votre lectorat à démonter une argumentation bancale. Si vous n’êtes pas légitime sur un sujet ou si votre billet ne tient pas la route alors mieux vaut éviter de prendre la parole (d’autres le feront mieux que vous).
  2. Plus vous donnez et plus vous recevez. Il n’y a pas de limite à ce que la communauté peut vous rendre. Je ne vous parle pas de monétisation mais plutôt de rétribution d’estime, de social currency ou de karma (appelez-ça comme vous voulez). En tout cas je suis convaincu du bénéfice de partager un maximum de choses et je compte bien perséverer dans ce sens.
  3. Le contenu est roi. Il n’y a pas d’influence sans un contenu pertinent. Avec l’avènement de plateformes de microblog comme Twitter ou de réseaux sociaux à la Facebook, nous pourrions être tenté de croire que chacun peut avoir son quart d’heure de gloire, mais ce n’est pas si simple. Une forte audience / visibilité n’est pas gage d’influence ou de crédibilité, seuls les articles bien argumentés marquent durablement les esprits et trouvent leur place au haut des pages de résultats de Google.

Six billets qui ont marqué ce blog

Difficile pour moi de faire un choix aussi restreint parmi plus de 2.000 articles rédigés. Mais je me prête volontiers à ce petit jeu pour vous livrer les 6 billets qui ont le plus marqués l’histoire de ce blog.

Le billet qui a généré le plus de trafic : Qu’est-ce que l’Entreprise 2.0 ? Rédigé en juillet 2007, cet article est encore à ce jour le plus consulté tous les mois. Je serais bien incapable de vous dire le nombre de fois où cette page a été vu, mais c’est de loin celui qui a généré le plus de trafic. Pour la petite histoire, il est le résultat de plusieurs mois de réflexion, discussions et de collecte d’informations. Rédigé en deux jours (avec la version anglaise) pendant une période de creuse, je crois ne pas avoir perdu mon temps sur ce coup là !

Le billet dont je suis le plus fier : Vers la règle du clic unique. Un billet publié en 2006 sur lequel je me suis arraché les cheveux (littéralement). Passé quasiment inaperçu à sa publication, je reste très attaché au point de vue que j’y développe et reste persuadé qu’il est encore d’actualité.

Le billet qui a généré la plus grosse polémique : Web 2.0, une première définition ? Le moins que l’on puisse dire c’est que ce Web 2.0 a nourri des débats passionnés (un peu trop des fois). Je ne crois pas être le premier à m’être lancé dans une définition du web 2.0 mais ce premier « gros » article a suscité quelques échanges de noms d’oiseaux dans les commentaires (des réactions très vives que je n’ai pas trouvé ailleurs). Même si aujourd’hui je trouve que ce billet est un peu « pauvre » (je préfère nettement cet article que j’ai rédigé pour le JDnet : La révolution par les usages ou celle-ci : Le web 2.0 selon Fred Cavazza), je suis tout de même très content d’avoir pu participer de façon active à la vulgarisation du concept de web 2.0. Le plus amusant dans cette histoire, c’est que maintenant que le terme est passé de mode (on parle beaucoup plus volontiers de « médias sociaux »), il n’existe toujours pas de définition courte qui mette tout le monde d’accord. Je retiendrais celle-ci : le web en mode lecture/écriture (« The Read/Write Web« ).

Le billet qui est toujours actif : Ces petits objets qui révolutionnent votre quotidien. Publié en 2006, ce billet mentionne un combiné toilettes + lave-mains. Je reçois régulièrement des emails (tous les mois) de personnes cherchant à trouver les coordonnées d’un importateur. (Précision : ce combiné n’est pas distribué en France mais il en existe d’autres).

Le billet qui a été le plus critiqué : Native Client, la technologie RIA de Google qui risque de faire long feu. Publié en fin d’année dernière dans de mauvaises conditions (j’avais décidé de faire une pause d’un mois pour cause de surmenage), je ne pouvais pas passer à côté de cette nouveauté. Un sujet très casse-gueule qui demandait des explications techniques très pointues pour lesquelles je n’ai pas su trouver les bonnes formulations. Conséquence : une très vive réaction de la communauté des développeurs et un débat qui est passé complètement à côté du coeur du sujet de l’article. Rétrospectivement je trouve que mes explications étaient approximatives, le billet est maintenant corrigé et je suis très satisfait du résultat. Est-ce que je garde de l’amertume de cet épisode douloureux ? Non pas du tout : d’une part car c’est à ça que servent les commentaires (échanger des points de vue, contre-argumenter…) et parce que le billet en question a gagné en qualité (explications, argumentation).

Le billet que je n’ai jamais eu le courage d’écrire : Pourquoi Twitter ne remplacera pas les blogs. Je lis ça et là qu’à l’heure du real-time web les blogs ne sont plus pertinents et que les microblogs comme Twitter sont l’avenir de l’information participative et des discussions. Heu… c’est aller un peu vite en besogne car il y a une très grosse différence entre rapidité de diffusion de l’information et pertinence. De plus la limitation de la longueur des tweets (140 caractères) est un sacré frein à la qualité de l’argumentation. Certains disent encore que Twitter remplace les flux RSS. Encore une belle erreur de jugement : les flux RSS sont un outil de diffusion extrêmement puissant mais qui nécessite le recours à un outil de lecture adapté (oubliez Netvibes et adoptez plutôt Google reader). Bon… je sens que je suis bien parti là… peut-être trouverais-je le courage de m’y mettre prochainement…

En route pour une septième saison

Je suis toujours aussi motivé pour poursuivre mon travail de rédaction sur ce blog : Il me demande beaucoup de temps et d’énergie mais il m’apporte tellement ! J’ai trouvé un bon équilibre au niveau de ma ligne éditoriale (des articles de fond sur ce blog et des articles plus courts mais ciblés sur mes blogs de niche) et de mon rythme de publication (entre 8 et 10 billets par semaine).

Merci à celles et ceux qui commentent régulièrement sur ce blog de même qu’à ceux avec qui j’échange par email.

54 commentaires sur “6 ans de blog en 6 billets

  1. Hello,

    Et bien bravo pour ces 6 années de présence dans mon agrégateur, j’aurais le plaisir de lire les billets publié une septième.

    Plein de succès.
    Mais et en statistiques de visiteurs etc. Cela fait énorme non ? 6 blogs ?

    Excellente continuité.

    Groumphy,
    dit Xavier (ou l’inverse ?)

  2. Bravo pour tout ce temps passé à créer un contenu de qualité sur tous ces blogs, et une analyse régulière qui ne faiblit point, surtout avec la montée au fil des ans du nombre de blogs en France :) C’est pour un moi aussi un engagement en temps et en ressource qui va bien au-delà de l’intérêt personnel/pro et c’est tout à ton honneur.

    A propos, beaucoup comparent Twitter à un filtre RSS humain ou aux blogs, mais on oublie la proximité avec un MSN publique, voire même avec un IRC parfois, qui est l’un des plus vieux canal de discussion realtime (avec les clefs #sujet, @ etc… et les conversations s’y rapprochent parfois);)

  3. Merci pour tous ces billets, dans les pages importantes de votre blog on pourrait également citer le tutoriel pour concevoir les formulaires, vraiment très important.

  4. Merci Fred pour toutes ces analyses qui nourrissent mon quotidien. Même si j’ai tous tes blogs dans mon agrégateur, je passe toujours dessus histoire de parcourir, ne serait-ce qu’en diagonale, les articles. Mais pour tout dire, j’en lis quand la majorité.

  5. Même constat sur le tassement du lectorat direct via le site et le développement du RSS. Avec le constat supplémentaire que c’est désormais Twitter qui s’envole en audience, même si je partage entièrement tes réserves.

    Merci en tout cas de tout ces bons billets.

  6. Bravo en tous cas pour tout ce boulot. Ça demande de la passion et de la rigueur et surtout beaucoup d’énergie j’imagine.

    Je serais bien intéressé par l’article jamais écrit, même si à mon avis, tous les vrais utilisateurs de Twitter seraient d’accord avec l’angle qu’il semble proposer. Je ne crois pas d’ailleurs que ce soit le but de Twitter. Tout comme le Web n’a pas tuer la presse Ecrite, mais l’a plus complété. Nous nous informons et diffusons maintenant l’information par le biais d’un méga-ensemble dont les éléments ne s’annulent pas entre eux, mais se complètent (par contre, les nouveaux éléments pondèrent les anciens : on blogue sûrement un peu moins en étant sur Twitter, on lit sûrement un peu moins de journaux en étant sur le Web).

  7. Bonjour Fred !

    Je me rappel de ces articles. Plus particulièrement celui sur l’entreprise 2.0 à ce moment j’étais en agence et ce billet nous avait fait beaucoup parler, réfléchir et débattre :)

    Je suis admiratif du travail que tu met à disposition sur ce blog et sur les autres, quelle cadence !!! Bravo et bonne continuation.

    PS : A la base j’aime pas m’attarder à faire des compliments mais 6 ans de travail… Il faut le saluer ;)

  8. @ JBS > Oui tout à fait, les tutoriels ‘Formulaire’ et ‘Tableau’ ont permi de faire décollé l’audience.

    @ Hubert > Twitter comme source majeure de trafic ? Grosse progression ou gros volume ?

    /Fred

  9. Félicitations pour ton blog depuis six ans et pour la transparence sur ton lectorat. Je pense en effet que 2006 est l’année charnière pour beaucoup de sites. Je crois que depuis 2006, la multiplication des sites a limité la progression de nos trafics.

    J’apprécie les enseignements que tu mets en avant et j’attends avec impatience ton billet sur twitter et les blogs. Personnellement, je suis 100% du même avis que toi. Il faut arrêter de croire que tout est has been à partir du moment qu’un nouveau truc est à la mode.

    ce sont les technofiles d’aujourd’hui qui feront la promo de la presse papier dans les années à venir, parce que ça sera trop « popu » d’être tout le temps connecté au web !!! Alors l’idée que twitter va tuer les blogs …. je me marre !!!!

  10. Cédric,
    Je fréquente ton blog depuis peu et j’ai beaucoup d’admiration pour toi.
    Cette faculté à reconnaitre là où on a fait des erreurs, cette franchise, cela me plait et me donne envie de continuer la 7 saison avec toi.
    On sera toujours là pour te lire et aussi t’apporter notre petite contribution.
    Courage et bonne continuation

    Jean-Paul

  11. Les trois principes sont vraiment importants.
    J’en rajouterai, à mon sens, un autre. Comme dans la fable de l’ommelette au lard, il faut être le cochon (impliqué) plutôt que la poule (simplement concernée). Il est important d’engager la discussion si elle est intéressante, et pas seulement chez soi. Comme une étoile, l’aura de notre infosphère personnelle dépend du rythme, de la couleur et de la puissance du scintillement que nous fournissons. Scintiller loin c’est donner un signal.
    Il n’y a pas besoin de faire beaucoup, chacun trouve sa voie. Mais sans l’échange et la réflexion à plusieurs, nous serions des pulsars : tournant et émettant des signaux, mais des signaux invisibles.

  12. Merci Fred, pour tout, mais notamment pour ton insistance sur la notion de partage, qui n’est pas que du discours mais que tu pratiques effectivement. Tu en as fait bénéficier l’Echangeur à plusieurs reprises, et j’espère que nous aurons encore l’occasion de collaborer !

  13. Très belle façon de célébrer un anniversaire :-)
    Même si j’y arrive via ton flux RSS, ton blog fait partie de la petite poignée que je ne lis pas dans mon agrégateur, pour deux raisons : la qualité des commentaires, et parce-que son design est aussi clair et reposant que ta façon d’exposer tes idées.
    Good job camarade.

  14. Alors étudiant, j’ai découvert ce blog avec le fameux « Qu’est-ce que l’Entreprise 2.0 ? ». Depuis, je ne manque pas d’y revenir régulièrement avec autant de curiosité que de plaisir. Merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s