Définition et usages des tablettes

Depuis son annonce en début d’année dernière, le monde de l’informatique grand public a été plus qu’ébranlé par la sortie de l’iPad. Ce ne sont pas tant les 16 millions d’unités vendues depuis sa sortie qui ont changé la donne, mais plutôt la nouvelle approche proposée par Apple. Le concept de tablette tactile n’est ainsi pas tout neuf puisqu’il remonte au début des années 90. Microsoft a été le premier à populariser ce terme avec l’appellation officielle « Tablet PC » en 2000. Depuis lors, les tablettes ont été assimilées à la famille des ordinateurs portables. Mais tout a changé avec l’arrivée sur le marché de l’iPad qui revendique un positionnement plus proche des smartphones et PDA que des ordinateurs portables.

Avec l’arrivée prochaine de l’iPad2 et sa horde de concurrents, je pense qu’il est plus que temps de se pencher sur une nouvelle définition des tablettes, et pourquoi pas sur un nouveau terme. J’avais dans cette optique publié un article en 2009 (Netbook + TabletPC = Touchbook) sans savoir que « touchbook » est le nom commercial d’un produit hybride commercialisé par Panasonic. Qu’à cela ne tienne, je persiste à utiliser ce terme car je pense qu’il colle beaucoup mieux à la réalité des nouveaux usages de ces machines. « Tablette » est selon moi un terme trop réducteur et souffrant surtout d’une forte connotation trop forte avec le monde des PCs et Microsoft. Nous lui préférerons donc l’appellation « tablette« .

TabletPC

 

La cuvée 2011 des tablettes est donc résolument tournée vers la mobilité, ou plutôt vers le nomadisme. Comprenez par là que ces machines sont plus adaptées à la mobilité que les ordinateurs portables… mais moins que les terminaux mobiles (smartphones). Le nomadisme illustre bien les usages intermédiaires que l’on peut faire des tablettes (j’y reviendrais dans cet article).

Les tablettes sont-ils des ordinateurs ?

Avez-vous déjà essayé de trouver une définition des tablettes ? Le moins que l’on puisse dire est qu’il est plus simple de dire « iPad » que de trouver une définition rigoureuse. Tout le problème vient de cette affiliation avec le monde du PC, alors que les systèmes d’exploitation propulsant la très large majorité des tablettes en circulation viennent du mode des smartphones (iOS et Android). Tout comme un smartphone, les tablettes ne peuvent pas être définis comme des ordinateurs. Ces terminaux offrent néanmoins des usages proches (mais pas tout à fait similaires) de ceux des ordinateurs portables. De même, tous les tablettes ne peuvent pas réellement être considérés comme des terminaux mobiles dans la mesure où ils ne proposent pas forcément de connexion 3G (uniquement Wifi).

Je vous propose donc la définition suivante : « Les tablettes sont des terminaux portables sans clavier qui exploitent une interface tactile ».

Ces machines sont donc définis par deux caractéristiques principales :

  • l’absence de clavier (rien ne vous empêche néanmoins d’en connecter un) ;
  • l’utilisation d’une interface tactile (nous parlons bien d’une interface tactile intégrée au système d’exploitation et non d’une surcouche posée par-dessus un système d’exploitation générique).

Aucune mention n’est faite du format (les machines disponibles sur le marché varient entre 7 et 10 pouces) ni de la puissance ou des caractéristiques techniques (présence ou non d’un port USB, nombre de caméras…). Pour le moment le marché est encore attentif à toute proposition (cf. BlackBerry PlayBook vs. Dell Streak 7 vs. Apple iPad vs. Motorola Xoom/), même si l’iPad s’impose comme standard de facto (Apple’s iPad Still Has No Competition).

 

ipad2

Pourquoi une telle domination de l’iPad dans l’inconscient collectif ? Tout simplement parce qu’Apple a su proposer une offre cohérente (machine + écosystème) et qu’ils investissent énormément d’efforts pour élever des barrières à l’entrée de ce créneau à forte valeur ajoutée (Apple Now World’s Largest Mobile PC Maker – Thanks to iPad).

Quels usages pour les tablettes ?

Maintenant que nous avons une définition, je vous propose de faire un tour d’horizon des usages pour lesquels les tablettes sont particulièrement bien adaptés. La première chose à dire est que les usages des touchbooks sont encore très récents et que rien n’est fixé. La seconde chose est que ces machines sont à l’aise aussi bien en intérieur qu’en extérieur, avec un certain bémol : elles sont parfaites pour une utilisation informelle dans votre canapé ou dans le métro, mais sont moins performantes que des ordinateurs lorsque vous êtes installé à un bureau, et ne peuvent être utilisées en marchant dans la rue (contrairement aux smartphones). Ce sont donc des machines extrêmement versatiles qui sont à l’aise dans un très grand nombre de situations sans toute fois surpasser les terminaux dédiés (ordinateurs pour la productivité, e-reader pour la lecture, consoles pour le jeu…). Mon panorama des terminaux alternatifs est d’ailleurs très explicite à ce sujet.

J’ai déjà publié un certain nombre d’articles au sujet des tablettes et des contenus associés, je vous invite à les (re)lire pour acquérir une vision d’ensemble du sujet :

De tous ces articles, je peux vous proposer cette synthèse des différents usages des tablettes :

  • La consultation de sites web et services en ligne (à l’aide du navigateur ou d’applications dédiées) ;
  • L’utilisation d’applications liées aux actualités ou aux réseaux sociaux ;
  • La consommation de contenus numériques (livres, magazines, vidéos…) ;
  • Les jeux et autres applications de divertissement ;
  • Les outils de communication (VOIP, messagerie instantanée ou vidéo-conférence) ;
  • Le pilotage d’autres appareils électroniques (Tablettes tactiles et domotique : votre maison à portée de doigt !) ;

Cette liste n’est pas exhaustive, mais dresse déjà une bonne synthèse d’usages où les tablettes sont à l’aise. Dans un contexte BtoB, les usages sont différents, mais tout aussi nombreux :

  • Prise de note dans une réunion ou un séminaire ;
  • Diffusion d’un diaporama ;
  • Utilisation d’outils de communication internes (VoIP, messagerie unifiée… cf. Cisco lance Cius, le premier touchbook BtoB) ;
  • Consultation de documents et modifications de premier niveau (Google Docs editing for iOS is now a reality) ;
  • Consultation et surveillance de données d’activité (10 Business Intelligence Ipad Tools) ;
  • Support de démonstration / configuration dans un showroom (en remplacement des bornes interactives) ;
  • Terminal de consultation et de saisie de données pour les collaborateurs nomades (en remplacement des PDAs) ;
  • Consultation de contenus pédagogique lors de formations…

Encore une fois nous n’en sommes qu’au tout début de la phase de commercialisation des tablettes de seconde génération (la première génération étant celle des tablets PC), il reste donc de nombreux usages à trouver / évangéliser. Je pense qu’assez rapidement les industriels vont scinder leur production en deux familles : grand public et pro, car cela correspond à des usages, des processus de vente et des pricing très différents.

 

GalaxyTab2

MàJ (03/03/2011) : La nouvelle version de l’iPad nous donne quelques indications sur l’évolution probable du marché : Deux caméras, plus fins et léger, plus de puissance graphique, un gyroscope intégré. Apple a donc concentré ses efforts sur une mobilité accru et un gain de performance pour les jeux, certainement un moyen de différencier l’iPad de l’iPhone. Même s’il cette nouvelle version de l’iPad ne remet rien en cause (positionnement et usages), les éditeurs de jeux et applications n’en sont qu’au bas de leur courbe d’apprentissage. Entre cette nouvelle version et la montée en puissance de la concurrence (The Year of the Tablets), les prochains mois vont être très intéressants…

MàJ (07/06/2011) : Des concepts très intéressants de couplage tablettes + clavier ou tablettes + smartphone commencent à sortir, respectivement chez Acer et chez Asus.

 

asus-eeepad

Voici deux évolutions hybrides très intéressantes qui illustre la versatilité des tablettes. A suivre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s