En finir avec la règle des 3 clics

Qui ne connaît pas la règle des 3 clics : aucune information ne doit se trouver à plus de trois clics, ou encore les utilisateurs ne doivent pas faire plus de 3 clics pour trouver ce qu’ils cherchent. Depuis le temps que j’enrage sur cette fausse règle, les gens de chez UIE apportent enfin de l’eau à mon moulin avec une étude très sérieuse sur le sujet : Testing the Three-Click Rule. En voici les conclusions :

  • Il n’y a pas de rapport entre le nombre de clics et la réussite d’une recherche d’information;
  • Les utilisateurs ne sont pas plus tenté de quitter un site après 3 clics qu’après 12 clics;
  • Sur l’ensemble des tâches testées par les utilisateurs, un taux moyen de réussite de 80% a été atteint avec une moyenne de 12 clics;
  • Il n’y a aucun rapport entre le nombre de clics effectués par les utilisateurs et leur sentiment de satisfaction (ou de frustration) vis à vis d’un site Web.

La conclusion de l’étude est la suivante : le nombre de clics importe peu, l’essentiel est que les utilisateurs arrivent à leur fin.

A mon tour de broder un peu sur le sujet. Cette fameuse règle des 3 clics part d’un bon sentiment mais sa mise en application dépend de beaucoup trop de choses. Sur mon site par exemple, où le volume de contenu est relativement faible, tout est accessible en moins de 3 clics. Comment peut-on arriver au même résultat sur des sites de tailles beaucoup plus importante comme celui de Microsoft ou d’AXA ? La réponse est la suivante : c’est tout simplement impossible, et le pire c’est que ce n’est pas si grave. Encore une fois, l’important n’est pas le nombre de clics mais les difficultés que les utilisateurs vont rencontrer pour trouver leur information (ou accomplir leur tache). Je m’explique : Plus vous réduisez le nombre de clics et plus vous devez augmenter le nombre de choix possibles par pages, c’est mathématique. En d’autres termes, en réduisant le nombre de clics (donc de choix) on augment la charge cognitive, la réflexion que l’utilisateur devra mener pour choisir le bon lien. En clair, un utilisateur pour arriver à ses fins peut mettre 15 secondes et 3 clics ou alors 10 secondes et 5 clics. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il passera moins de temps à lire l’ensemble des liens disponibles, interpréter les choix possibles et prendre une décision.

En conclusion, je dirais ceci, plutôt que de s’en tenir à la règle des 3 clics et devoir exposer les utilisateurs à des choix trop compliqués, mieux vaut privilégier la simplicité d’utilisation en proposant aux utilisateurs des choix plus simples (donc moins source d’erreurs) quitte à leur faire faire plus de clics. De toute façon, les utilisateurs adorent cliquer, je l’ai constaté à maintes reprises lors des tests d’utilisabilité que j’ai pu mener !

Une réflexion sur “En finir avec la règle des 3 clics

  1. Encore une fois, ton expérience a parlé. Cette règle a également été tuée par le site DontClick.it, qui m’a montré, paradoxalement au but escompté du site, à quel point cliquer ajoute de la simplicité aux interfaces.

    Par ailleurs, un visiteur devrait pouvoir trouver l’info qu’il souhaite en un seul clic : sur le nom de la page dans les résultats de recherche Google…

    J'aime

  2. Une chose est sure c’est que je n’ai jamais et ne compte jamais faire une action importante (achat, abonnement..etc) sur la toile en 3 clics. Généralement, je n’achète qu’après avoir trouvé réponse à mes centaines de questions et j’en ai rarement moins.

    Tout cela pour dire que cela ne me gène pas de cliquer tout et partout.

    J'aime

  3. Bonjour a tous

    Je ne suis que mi d’accord avec ces théories
    3 est un chiffre est un peu juste pour accéder à la bonne information aujourd’hui, certes, mais à l’époque ou cette règle a été inventée, les sites n’étaient pas aussi fournis qu’aujourd’hui, la règle des 3 clics était plutôt appropriée.
    De plus si on pousse à 4 ou 5 clics, on garantit une certaine efficacité. l’internaute n’a pas le temps de traîner surtout sur des sites de ventes en ligne.
    Quand on vous dit que vous allez obtenir ce que vous cherchez en moins d’une minute ou en quelques clics, cela signifie juste que le site doit être efficace au maximum
    Lorsqu’on vous fait remplir 6 pages de champs de formulaire pour faire un devis rapide, on quitte forcément le site avant, surtout quand on a déjà testé et qu’on nous répond au bout des 6 pages, désolé mais votre profil ne nous permet pas de vous fournir le devis, un conseiller va vous contacter…
    La bonne chose à faire est de trouver le meilleur équilibre possible en fonction du secteur d’activité du site.
    Ce n’est que mon avis…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s