De l’importance des données dans une maquette fonctionnelle

Le site Boxes And Arrows nous propose aujourd’hui un article malheureux mais plein de bon sens sur les données utilisées dans une maquette fonctionnelle : Representing Content and Data in Wireframes. Malheureux parce que c’est un fait (cela m’est arrivé à plusieurs reprises) : vous vous creusez la tête pour faire des maquettes fonctionnelles de toute beauté, que vous remplissez avec du contenu bidon (par exemple des adresses fictives ou des paniers d’achats avec des produits fictifs) et les personnes à qui vous présentez ces maquettes passent la réunion à discourir sur les données en elle-même et non sur les maquettes ! Je me souviens d’une réunion de travail pour concevoir le portail financier d’une très grande compagnie d’assurance où les participants de la réunion n’était pas satisfait parce que je n’avais pas utilisé les derniers cours du jour pour les valeurs des produits financiers…

Tout ça pour dire que dans la mesure du possible, mieux vaut utiliser du contenu et des données réelles dans des maquettes fonctionnelles que des données fictives qui peuvent détourner l’attention ou faire dévier le débat ailleurs que sur les aspects purement ergonomiques. Au fait, avez-vous jetez un oeil à mes gabarits de maquettes fonctionnelles (format PPT) ?

Un commentaire sur “De l’importance des données dans une maquette fonctionnelle

Laisser un commentaire