Le retour de la fin de l’utilisabilité

Suite à un précédent article qui avait fait couler beaucoup d’encres (voir le billet à ce sujet : L’utilisabilité est morte, vive l’utilisabilité), Dirk Knemeyer remet ça et enfonce le clou avec un deuxième article : The End of Usability Culture, Redux. L’auteur y explique à nouveau pourquoi les pratiques de l’utilisabilité doivent changer. Entre autre parce que les interfaces en HTML arrivent en fin de vie et que la généralisation du haut-débit et des interfaces améliorés bousculent les règles que l’on croyait établies. Pour vous en convaincre, pourquoi n’allez-vous pas jeter un oeil à cette superbe démo en ligne.

L’auteur précise également que certains acteurs ont acquis une position dominante en misant sur la simplicité d’utilisation (comme Google ou Amazon) mais que la compétition fait rage et qu’un jour ou l’autre ces géants que l’on croit indétronables seront menacés par des nouveaux venus apportant leur lots d’innovations. Pour vous en convaincre, je vous recommande également de lire un précédent billet à ce sujet : L’avenir des moteurs de recherche.

Et l’auteur de conclure sur cette note pleine d’optimisme : Devenez le changement que vous souhaitez voir se réaliser.

Laisser un commentaire