Quelles sont les motivations d’un collaborateur ?

Avant de se lancer dans un vaste chantier d’implémentation d’outils de collaboration (blogs internes, wikis, réseau social interne…) il convient de se soucier de la motivation des collaborateurs : pourquoi vont-ils partager ? Pourquoi modifieraient-ils leurs habitudes de travail ? Quels stimuli les pousseraient à adopter et à s’approprier ces outils ?

Pour répondre à cette question, nous pouvons nous référer à la pyramide des besoins de Maslow :

  1. Besoins physiologiques
  2. Besoins de sécurité
  3. Besoin d’appartenance
  4. Besoin d’estime
  5. Besoin d’accomplissement

Oui mais voilà, en entreprise les besoins sont différents, tout du moins ils répondent à des priorités différentes (lire à ce sujet : Why we blog: Maslow’s needs as motivators). Le blog The AppGap propose dans cet article une nouvelle pondération des besoins des collaborateurs : Collaboration – What’s in it for me?.

L’auteur a ainsi isolé trois besoins essentiels et mit en face des outils / pratiques :

  • Besoin d’appartenance communautaire (se rapprocher et échanger avec des collègues partageant les mêmes centres d’intérêt / de compétences ou les même objectifs) => Réseau social d’entreprise, plateformes de collaboration en ligne ;
  • Besoin d’estime (afficher son savoir-faire ou ses compétences sur un sujet donné pour attirer l’attention) => blogs internes, wikis ;
  • Besoin d’accomplissement (se tenir informé des meilleurs pratiques afin d’être plus productif / créatif) => Système de veille partagée, marché de prédictions.

Dans le monde de l’entreprise la hiérarchisation des besoins reste la même, par contre leur importance peut être pondérée différemment :

Dans tous les cas de figure, l’auteur encourage fortement les pratiques collaboratives et les outils qui vont avec avec les arguments suivants :

  • L’être humain est un animal social, faites en sorte qu’il sociabilise aussi dans un contexte d’entreprise ;
  • Les leaders d’opinion chercheront à s’exprimer par un moyen ou un autre, autant leur fournir les outils qui leur permettront de le faire dans de bonnes conditions (visibilité, capitalisation…) ;
  • Ces outils apportent aux collaborateurs volontaires un moyen de s’épanouir au sein d’une communauté professionnelle et d’y trouver de la gratification immédiate (auprès de leurs collaborateurs).

Bref, pourquoi s’en priver et continuer à imposer cette immonde newsletter de propagande imposée par la com’ interne ? Les pratiques et outils liés à l’E 2.0 apportent une réponse tellement plus pragmatique et performante à cette recherche de cohésion interne.

Un commentaire sur “Quelles sont les motivations d’un collaborateur ?

Laisser un commentaire