Abandonnez les carrousels car ils ne fonctionnent pas

Aviez-vous remarqué qu’en quelques années les carrousels avaient envahi quasiment l’ensemble des sites de média et des boutiques en ligne ? Les carrousels sont ces énormes blocs où des extraits de contenus défilent, comme un ruban horizontal. S’ils sont bien pratiques pour faire rentrer toute l’actualité et les promos, leur principal intérêt est de pouvoir « donner vie » à un site. Je ne savais qu’il y avait des sites vivants et d’autres morts. Je ne savais pas non plus que les internautes refusaient de visiter les sites statiques où « il n’y a pas de vie ». Bref, j’ai comme l’impression que la profession a adopté les carrousels sans trop se poser de question. Pourtant, ces éléments d’interface soulèvent de nombreuses questions :

  • Le principe de défilement horizontal est-il simple à utiliser ?
  • Les différents panneaux qui se succèdent fournissent-ils une information précise sur le contenu du site ?
  • Les couleurs vives, titres racoleurs et animations ne font-ils pas trop ressembler les carrousels à des bannières ?

Bref, la question est de savoir si l’énorme place attribuée aux carrousels en page d’accueil, au détriment des autres éléments, est justifiée. Et visiblement la réponse est : Non ! Il y a en premier lieu le gros problème d’utilisabilité de ces panneaux qui défilent : le temps que les internautes lisent le message affiché et prennent la décision de cliquer, c’est un autre panneau qui s’affiche (The Unstoppable Carousel).

Ceci étant dit, les principaux points de vigilance de l’utilisabilité des carrousels ont déjà été identifiés : 5 Big Usability Mistakes Designers Make on Carousels. Si vous êtes à la recherche d’un bon exemple, le portail de la BBC semble avoir respecté tous ces points :

BBC_carrousel1

Le carrousel est parfaitement identifié en tant que tel (« Top News Story« ), le point orange indique le nombre de panneaux ainsi que le panneau actif, des flèches permettent de basculer plus rapidement sur les autres panneaux. Le survol avec la souris permet de mieux comprendre son fonctionnement :

BBC_carrousel2

Le bouton Play/Stop afficher un plein milieu permet d’arrêter le défilement et les vignettes sur les flèchent servent à anticiper les prochains contenus. Ce carrousel est donc un modèle du genre, qui fonctionne parfaitement sur un site média, mais qui n’a pas forcément sa place sur une boutique en ligne.

Très largement utilisés sur la page d’accueil des boutiques en ligne, les carrousels se révèlent pourtant très encombrants et pas forcément efficaces : Don’t Use Automatic Image Sliders or Carousels, Ignore the Fad. Les différents tests réalisés sont sans appel : les carrousels sont soit ignorés, car confondus avec des bannières, soit ils monopolisent l’attention d’utilisateurs hypnotisés par le mouvement des panneaux sans réellement retenir les messages. Des observations confirmées par cette discussion entre professionnels : Are carousels effective?.

Les carrousels ne méritent donc pas la place qu’on leur accorde. Mais alors pourquoi les retrouve-t-on partout ? La réponse semble se trouver dans cet article : Carousels on ecommerce sites, are they worth bothering with?. La raison pour laquelle les carrousels sont si populaires est qu’ils permettent de faire rentrer autant de promotions que possible et d’éviter ainsi des conflits internes sur la priorité à donner à telle ou telle opération.Cette raison peut vous décevoir, mais en tout cas elle ne me surprend pas réellement. De nombreux choix de conception sont ainsi guidés par l’ego ou sont le fruit de compromis pour éviter des gue-guerres internes.

Ce qu’il faut retenir de ces différents écrits et discussions est que des blocs de promotion ou de mise en avant statiques sont bien plus efficaces qu’un carrousel. Il va donc falloir vous armer de courage pour convaincre vos collègues d’abandonner cette « norme », au même titre que la règle des 3 clics. Pour se faire, le meilleur moyen est de vous appuyer sur des statistiques : placez un marqueur sur le carrousel suffira à démontrer un taux de clic très faible. Sinon vous pouvez également argumenter sur le fait que les gros sites de commerce en ligne comme Soap, Zalendo ou MisterGoodDeal n’utilisent plus les carrousels.

25 commentaires sur “Abandonnez les carrousels car ils ne fonctionnent pas

  1. Bonjour
    Depuis cet article les carrousels sont de retour. Quid ???
    D’autres études contredisent le discours ci-dessus ?
    Bien à vous.

  2. J’aime bien remettre en question l’ordre établi, mais que proposez-vous en échange? Le carrousel offre un dynamisme visuel qui permet de viser plus d’un segment d’auditoire, que l’on parle de commerce ou de nouvelles. Pour avoir touché aux deux marchés, je n’ai, pour l’instant rien trouver de mieux à offrir pour offrir à la fois une variété de contenus sans les étaler et tou pousser vers le bas et un léger mouvement à offrir au visuel.

    Le débat est bienvenu mais sortez vos solutions à offrir pour contrer l’envahisseur!

  3. Pour ceux qui cherchent des chiffres sur l’inefficacité des carrousels en page d’accueil, en voici quelques uns qui confirment largement les propos de Fred :
    – Taux de click : entre 1% et 3%
    – Le 1er slide est cliqué à 70-80%, les autres slides se partagent les miettes. Autrement dit, seul le 1er slide est vue…

    L’article complet est ici http://www.skeelbox.com/ergonomie-carrousel-page-d-accueil/

    La source est une étude américaine, et nous observons les mêmes résultats sur les sites e-commerce de nos clients.

Laisser un commentaire