L’avénement des jeux (et du marketing) multiplateforme

En continuité de l’article publié ce mois sur la très bonne santé du secteur du jeu mobile, je vous propose de faire le point des annonces de la récente Game Developers Conference qui s’est tenue à San Francisco.

La Game Developers Conference à San Francisco
La Game Developers Conference à San Francisco

Le rendez-vous annuel des développeurs a notamment été l’occasion pour le patron de Facebook de réaffirmer la priorité que représentent les jeux pour la plateforme sociale : Facebook @ GDC – Driving discovery and engagement for cross-platform games. L’intervention de Mark Zuckerberg a mis l’accent sur les statistiques impressionnantes de Facebook et sur les jeux multiplateforme :

Comme vous pouvez le constater, les jeux performent d’autant plus qu’ils sont disponibles sur différentes plateformes (web, smarpthones, tablettes…). Il devient donc crucial pour un développeur de prévoir plusieurs versions de son jeu, et pour une plateforme de fournir les outils pour faciliter la cohabitation de ces différentes versions. C’est d’ailleurs dans ce contexte que Facebook a noué un partenariat avec Unity : Facebook releases cross-platform SDK for Unity games and reveals plans for Parse plugin.

Google n’est pas en reste, puisqu’ils ont également annoncé une série d’outils pour faciliter le développement d’interactions entre les joueurs sur différentes plateformes : Google wants to let Android and iOS gamers play together. Google Play Game Services est un environnement de développement (SDK pour Software Development Kit) permettant de partager des scores, mais également à héberger des parties multijoueurs synchrones (cf. les sites de référence pour les développeurs multiplateformes et Android).

Illustration des Play Game Services de Google
Illustration des Play Game Services de Google

De même, Yahoo a lancé son propre environnement de jeux multiplateformes : Yahoo launches Games Network platform for developers, new Classic Games site for Android, iOS, and the Web. L’annonce concerne la mise à disposition du Yahoo Games Network pour les développeurs et d’une nouvelle version de Yahoo Games.

La nouvelle version de Yahoo Games
La nouvelle version de Yahoo Games

Donc… les jeux sont plus rentables quand ils sont disponibles sur plusieurs plateformes. Là où ça devient intéressant, c’est que les campagnes publicitaires ou de recrutement suivent la même logique : les budgets publicitaires consacrés aux jeux sont de plus en plus importants. Rovio, l’éditeur d’Angry Birds affiche ainsi d’excellents revenus publicitaires, aussi bien pour ses jeux que pour ses produits dérivés, notamment sa chaîne ToonsTV : Rovio Finding Advertising Success on Mobile.

Moralité : si la performance de vos campagnes traditionnelles baisse, accordez plus d’importance aux jeux, ils sont un support publicitaire et marketing beaucoup plus intéressant que vous ne le pensez, d’autant plus s’ils sont multiplateformes.

Laisser un commentaire