Apple s’investit dans l’internet des objets avec HealthBook et HomeKit

Les objets connectés sont à la mode ces derniers mois. Même si les ventes sont encore anecdotiques, les grands acteurs de l’industrie se plient en quatre pour sortir des montres ou bracelets connectés (Samsung, Motorola…). D’autres préfèrent sortir leur chéquier pour terrasser la concurrence (cf. Google se lance dans la course à l’Internet des objets avec le rachat de Nest).

Apple est jusqu’à présent resté en retrait de cette course à l’armement pour se concentrer sur ses iPhones et iPads. Mais les choses ont changé avec la présentation de la dernière version du système d’exploitation mobile d’Apple (iOS 8) et deux nouveautés qui changent la donne : HealthKit et HomeKit.

Vos données médicales centralisées avec HealthBook

Dévoilé par anticipation grâce à de nombreuses rumeurs, le projet HealthBook se présente donc sous la forme d’une application mobile baptisée Health qui permet de collecter des données en provenance de différents capteurs et objets connectés (ex : bracelets Jawbone ou Nike Fuelband). Ces données sont ensuite agrégées au sein d’un tableau de bord dans différentes sections (Fitness, Nutrition, Sleep, Vitals…). L’application permet aussi au propriétaire du smartphone de définir une fiche d’urgence où il précise ses allergies et contre-indications médicales : A Look at Health and HealthKit , Apple’s New Health Initiative. Cette fiche est accessible depuis l’écran de verrouillage et peut être très utile pour des équipes de secours par exemple.

L'interface de l'application mobile Health
L’interface de l’application mobile Health

Mais l’application va plus loin avec une section dédiée aux médications en cours et une autre pour agréger les résultats médicaux (« Lab Results« ). De gadget pour hypocondriaques, ce Health est en fait un authentique carnet de santé numérique. Bien évidemment, toutes ces données peuvent être partagées grâce une interface de gestion d’accès simplifiée. Encore plus intéressant, Apple a noué des partenariats avec des acteurs du monde de la santé comme Mayo Clinic ou Epic systems pour pouvoir faire dialoguer leur système avec Health (Apple reveals tracking app HealthKit and partners with Mayo Clinic, Epic). Quand on sait que Epic System opère déjà la moitié des carnets de santé de la population US (« electronic health records« ), on imagine très bien les débouchés de cette application : Apple’s Health Offerings Focus On Data Collection, Not Interpretation.

Les différentes catégories de données de Health
Les différentes catégories de données de Health

Jusqu’à présent, Apple parvenait à verrouiller ses clients avec le format propriétaire utilisé pour la musique. Puis ils ont commencé à stocker les photos et vidéos de leurs clients dans iCloud, et ils vont maintenant stocker leurs données médicales. Connaissant Apple et ses actionnaires, je doute que le lancement de cette application soit un geste philanthropique, pour moi il s’agit plus d’un levier de fidélisation supplémentaire, voir de rétention.

L’iPhone devient la télécommande de votre maison grâce à HomeKit

Deuxième nouveauté présentée au WDC : HomeKit, un kit de développement pour gérer la domestique de votre foyer grâce à votre iPhone : Apple’s HomeKit will help Apple users command their smart home (with limits). L’idée est de fournir aux développeurs tous les outils dont ils ont besoin pour transformer l’iPhone en une télécommande universelle pour vos serrures, vos lumières, votre thermostat et tous les appareils électroménagers de votre maison. Là encore, de nombreux partenariats ont déjà été noués, notamment avec les sartups les plus en vue (Netatmo, Withings…).

La présentation de HomeKit au WDC 2014
La présentation de HomeKit au WDC 2014

Là où ça devient très intéressant, c’est que ce HomeKit intègre de façon native l’assistant vocale Siri. Il sera donc possible de dire « c’est l’heure de dormir » à votre iPhone pour que celui-ci déclenche la fermeture des serrures et volets, la diminution des lumières et du chauffage… J’imagine déjà les combinaisons infinies que l’on pourrait trouver avec des services comme IFTTT. Là encore, Apple ne se positionne pas en tant que fabricant, mais d’intermédiaire. Attendez-vous à ce qu’ils imposent bientôt aux fabricants le paiement d’une licence pour que leurs produits soient compatibles avec HomeKit. Vous devez très certainement me trouver paranoïaque, mais l’histoire à prouvé qu’Apple était capable de tout quand il question de faire gagner plus d’argent à ses actionnaires (ex : les formats des câbles qui changent régulièrement).

Tout le mode attend la réaction de Google

Hasard du calendrier, ou pas, la grand-messe annuelle de Google a lieu dans 3 semaines. Autant vous dire que l’industrie attend avec impatience la réponse de Google aux annonces d’Apple. D’autant plus avec le rachat récent de Nest et le programme android@Home qui avait été mis en sommeil.

Je suis incapable de vous dire quel est le réel potentiel du marché des objets connectés, en termes de volume ou de C.A., mais toujours est-il que l’offre est largement en avance sur les besoins des utilisateurs et que l’écosystème se structure tous les jours un peu plus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s