Une étude sur les Eyetracker

Oui je sais, c’est un terme carrément barbare mais je n’ai pas trouvé de traduction valable. Toujours est-il que le site Poynterextra nous propose une étude menée auprès de 46 personnes sur la façon dont leur oeil balaye l’écran (d’où le Eyetracker) : The Best of Eyetrack III: What We Saw When We Looked Through Their Eyes.

Les conclusions de cette étude nous apprennent des choses que l’on savait déjà :

  • les systèmes de navigation fonctionnent mieux quand ils sont placés en haut
  • les utilisateurs ne lisent que les premiers mots de chaque bloc (ils parcourent la page sans réellement la lire)
  • Les paragraphes courts retiennent mieux l’attention que les longs (qui découragent et font fuir l’oeil)

Mais on y apprend aussi des choses surprenantes :

  • une taille de police plus petite encourage les utilisateurs à se concentrer d’avantage
  • une taille de police plus grande encourage les utilisateurs à balayer la page (et donc réduit leur attention)
  • les utilisateurs vont généralement voir ce qui se passe après le premier écran

Voilà donc des révélations forts intéressantes à étudier de plus près. Et puisqu’on est dans le domaine des tests utilisateurs, pourquoi ne pas aller voir également cette interview de Ginny Redish : Honing Your Usability Testing Skills: An Interview with Ginny Redish. Précisons que le Ginny en question est l’auteur des livres A Practical Guide to Usability Testing et User and Task Analysis for Interface Design, pas n’importe qui donc !

Laisser un commentaire