Revue du livre ‘Design web : utiliser les standards’

Je viens d’achever la lecture de la traduction du livre de Jeffrey Zeldman : Design web : utiliser les standards. Premières impressions : malgré un délai assez long entre la sortie de la version américaine et la traduction française, ce livre est toujours d’actualité. Je dirais même plus : il est toujours avant-gardiste.

Courverture du livre de Jeffrey Zeldman

Ça parle de quoi ?

Le postulat de départ est en effet assez simple : 99,9 % des sites web sont obsolètes. Et c’est encore vrai aujourd’hui (03 mai 2005). Si vous ne savez toujours pas ce que sont les standards du web (XHTML, CSS, DOM), si vous n’y connaissez rien en accessibilité, si vous pensez que la conception d’un site web n’est pas une science exacte et qu’il faut être un bidouilleur de talent pour faire un bon site web, alors ce livre est pour vous. Je n’ai pas l’habitude de faire de la publicité sur ce site (en fait jamais !), mais quand un livre est bon je le signale.

C’est pour qui ?

Ce livre s’adresse avant tout aux néophytes : tous ceux qui sont impliqués dans le processus de création, de conception et/ou d’animation d’un site web sont concernés. L’atout principal de ce livre est d’expliquer de façon didactique ce à quoi servent les standards web et leurs avantages. Idéal pour tous ceux qui n’ont jamais osé se pencher sous le capot et qui souhaite une initiation en douceur.

Qu’est qu’on y apprend ?

Les rudiments du code XHTML et CSS, quelques explications sur d’autres langages comme XML ou javascript, l’accessibilité et ce que cela implique au niveau du code.

Est-ce que ce livre est réellement pour moi ?

Ce livre est un impératif pour tous les rigolos qui expliquent à qui veut l’entendre que l’accessibilité c’est quand on met des descriptions aux images. Pour faire simple, si vous avez déjà de bonnes notions en code XHTML ou CSS ce livre n’est pas pour vous (préférez-lui More Eric Meyer on CSS ou encore The Zen Of CSS Design). Par contre, si vous souhaitez être un minimum crédible sur des thèmes comme l’accessibilité alors vous n’avez qu’un seul livre à lire, c’est celui-là !

Et après ?

Quand on commence à se pencher sur le potentiel des standards web, ça devient quasi systématiquement une obsession. Le sujet est tellement passionnant que vous ne décrocherez plus et que vous passerez vos nuits sur des sites comme OpenWeb, A List Apart, WaSP ou le CSS Zen Garden.

Et en prime, la préface est co-signée par Tristant Nitot (monsieur Stanblog et Firefox) et Laurent Denis (Monsieur Blog & BLues) et la relecture technique a été assurée par Olivier Meunier (monsieur Dotclear), que du beau ligne ! Sur ce, bonne lecture.

MAJ (04/05/2005) : Je viens de découvrir avec stupéfaction une étude réalisée par XiTi qui propose une cartographie des parts de marché de Firefox : + de 30% en Finlande, + de 20% en Allemagne, + de 13% en France… qu’on ne vienne pas me dire après ça que le respect des standards (assurant une compatibilité avec les différentes navigateurs) n’est pas un sujet d’actualité ! D’autant plus que Firefox n’est pas le seul à s’attaquer au monopole d’IE, il y a aussi Opera et Safari.

Un commentaire sur “Revue du livre ‘Design web : utiliser les standards’

  1. Oui m’enfin cssreboot est mentionné sur la page d’accueil de WaSP en ce moment. Et puis, ça n’est PAS un tutoriel CSS, il n’y a rien sur le comment. C’est une initiative qui répond à May First Reboot, pour montrer ce qu’on peut faire avec les standards en matière de design (1st Reboot est dominé par le Flash). Revenons à l’essentiel : Merci Fred pour cette référence et les précisions sur le public auquel il s’adresse. Même si je ne suis plus un débutant côté standard, je comptais l’acheter en anglais. Si la trad n’est pas plus chère, j’opterai pour le french.

  2. davidm< Inutile de dire, qu’évidemment, je trouve le travail de Fred Cavazza excellent, c’est bien pour ça que je lis ce blog, et je l’en remercie. Mais il me semble que les commentaires sont fait pour élargir le débat. En ce qui concerne cette ouverture, cssreboot est justement là pour nous montrer ce qu’il est possible de faire en respectant les standards.

Laisser un commentaire